Jaquette BioShock Infinite

Critiques de BioShock Infinite

Jeu vidéo de et (2013)

Elizabeth no yûutsu.

Sur PC : Chers amis je suis ému. Emu car mes sens et mon intelligence sont témoins d'un exploit créatif rare. Celui de voir un jeu, dont le genre est le plus représenté toutes plateformes confondues depuis une quinzaine d'années, s'exécuter avec une grâce et une conviction tout simplement hors du commun. Autant se l'avouer tout de suite, Bioshock Infinite ne fera pas date d'un simple point de vue... Lire le test BioShock Infinite sur PC

127 10
Avatar PekJB
10
PekJB ·

Et au delà !

Sur Xbox 360 : C'est assez incroyable à quel point Bioshock Infinite prend des distances par rapport aux premiers opus, tout en gardant l'âme et l'essence de ses grands frères. Exit l'aspect exploration, avec des niveaux gigantesques et un level-design de grande qualité, exit l'aspect oppressant de Rapture, exit la structure "un ennemi principal/monde", exit les Big Daddy et les petites soeurs, et bienvenue à... Lire le test BioShock Infinite sur Xbox 360

33 12
Avatar Floax
9
Floax ·

Confessions d'un "fanboy"

Sur PlayStation 4 : Non, Votre Honneur au risque de vous décevoir, je ne suis pas un de ces illuminés qui hurlait au prochain "GOTY" ni au messie suite à l'annonce du jeu. Pas même après le visionnage de trailers où démonstrations in-game, s'il y en a eu. Malgré ma haute appréciation pour les deux premiers volets, Mon niveau d'attente sur Bioshock Infinite a été très neutre. En cette année 2013, il... Lire le test BioShock Infinite sur PlayStation 4

82 14
Avatar facaw
9
facaw ·

Critique de BioShock Infinite par Prodigy

Sur PC : MICRO SPOILERS MAIS SPOILERS QUAND MEME. Ne pas lire si vous n'avez pas fini le jeu. Bon, 24 heures après l'avoir fini, après moult cogitationnements, j'ose le 9. Culotté, le mec. Pourtant, je reconnais volontiers une palanquée de défauts au jeu. Objectifs. Les PNJ aux gueules photocopiées, qui choquent d'entrée de jeu. L'aspect honteusement répétitif et inséré au chausse pied de beaucoup... Lire le test BioShock Infinite sur PC

85 8
Avatar Prodigy
9
Prodigy ·

Une porte vers un autre monde

Sur PC : Exit Rapture, nous voilà à Columbia, une ville flottante de 1912 sous un soleil brillant. Ce changement de contexte peut être déroutant à priori pour ceux qui ont connu la ville sous-marine, mais au final, on retrouve rapidement ce qui faisait le charme des 2 premiers épisodes. L'histoire est touchante et bien pensée, de nombreux moments marquants nous tiennent en haleine jusqu'à un dénouement... Lire le test BioShock Infinite sur PC

57 7
Avatar ThoRCX
9
ThoRCX ·

Booker et Elizabeth font les "2x8"

Sur Xbox 360 : WARNING ! A HUGE SPOILER IS APPROACHING ! Pas si "huge" que ça, mais c'était pour pouvoir placer mon clin d'oeil en fait... Parler de Bioshock Infinite sans évoquer un point qui ne l'ait déjà été risque de s'avérer assez compliqué. Quelques critiques d'éclaireurs qui valent le détour pour commencer: Ragnarök: http://www.senscritique.com/jeuvideo/Bio_Shock_Infinite/critique/17476064 Bunzer:... Lire le test BioShock Infinite sur Xbox 360

40 10
Avatar Gothic
8
Gothic ·

Un jeu qui transcende son statut de divertissement.

Sur PlayStation 3 : Attention, risque de spoil. BioShock Infinite n'a rien de révolutionnaire dans sa jouabilité, ses graphismes, ou ses séquences de combat. J'ai déjà vu mieux ailleurs. La force de ce jeu, c'est son scénario, assurément le plus abouti que j'ai vu pour un jeu vidéo. Une histoire complexe où se mêle réalité et imaginaire, temps et espace, remords et souvenirs. Le jeu n'est clairement pas axé sur... Lire le test BioShock Infinite sur PlayStation 3

20 3
Avatar Ragnarök
9
Ragnarök ·

Columbia, ou le paradoxe permanent

Sur PC : Bioshock Infinite nous met dans la peau de Booker DeWitt, un détective privé qui doit régler une ancienne dette en allant chercher une fille disparue nommée Elizabeth en 1912. Débarqué près d'un phare, il se retrouve cinq minutes plus tard dans une capsule qui l'amène dans une cité perchée dans les nuages : Columbia. Et apparemment, il y est attendu... Au niveau graphique, sur PC, le jeu est... Lire le test BioShock Infinite sur PC

25 1
Avatar PFloyd
7
PFloyd ·

Opus Magnum

Sur Xbox 360 : Bioshock premier du nom était un jeu malin, du genre à nous bluffer avec sa direction artistique d'anthologie, sa technique impeccable et ses effets visuels éblouissants, sans s'interdire un propos philosophique dense ni un twist désormais mythique, dont la phrase-clef se voit aujourd'hui régulièrement panthéonisée au firmament des meilleures citations vidéoludiques. Difficile, dans... Lire le test BioShock Infinite sur Xbox 360

145 64
Avatar Vanguard Mamudoon
10
Vanguard Mamudoon ·

Le meilleur des deux mondes ?

Sur Xbox 360 : Il aura pris son temps ce nouveau Bioshock. Tellement qu'on a bien cru qu'il ne sortirait jamais. Mais il est là, fringuant et beau... Prêt à pété les dents du joueurs une à une ! Car il est bien connu qu'un jeu suscitant tant d'attentes peut aussi provoquer une immense déception (non non je ne parle pas de toi mass effect 3 :-p). Mais voilà, l'équipe de Ken Levine a su transcender leur... Lire le test BioShock Infinite sur Xbox 360

26 4
Avatar DuffMan
10
DuffMan ·