Avis sur

BioShock Infinite sur PC par diegowar

Avatar diegowar
Test publié par le (modifiée le )
Version PC

Ce qui a pu peut-être déstabilisé quelques joueurs, c'est que Bioshock Infinite garde les thèmes et le style général de Bioshock, mais les utilise d'une façon légèrement différente.

Là où les deux premiers Bioshock étaient relativement linéaires, mais avec beaucoup de pauses, beaucoup d'exploration et de longues phases d'action, et une narration en continue légère, Bioshock Infinite lui décide d'intensifier la chose au maximum, en faisant une narration poussée en continue, et avec très peu de pauses, et généralement de courtes et nombreuses phases d'action ou exploration.

Pour ma part, ça ne m'a absolument pas dérangé, surtout que le jeu est extrêmement bien fait, et laisse chaque joueur décider de lui-même de combien il veut s'immerger dans l'univers. C'est à dire que si l'on a envie, on peut observer tout un tas de chose dans chaque pièce, que ce soit des tableaux, pancartes, mini-films, "cassettes" audio, discussions de passants, etc... qui font grandir l'univers, mais un autre joueur pourra s'il le souhaite se contenter des grandes lignes du scénario et progresser beaucoup plus rapidement en allant directement aux objectifs.

Le système de combat est d'ailleurs vraiment bon. En difficile du moins, il y a un excellent équilibre entre la vitesse à laquelle se descend notre barre d'armure, et la liberté qu'on a à se découvrir et user des nombreuses façons d'affronter nos adversaires (j'ai essayé de nombreux styles de combinaison d'armes et de vigors, tous funs). C'est vrai que les ennemis sont assez peu variés, mais grâce au level-design de chaque zone d'affrontement et les possibilités de navigation qu'on a dans celles-ci (avec une mécanique 100% originale et très sympathique dès la deuxième moitié du jeu), perso je n'ai pas eu le temps de m'en lasser, alors que j'ai fait le jeu qui dure une dizaine d'heures en deux jours seulement.

L'univers du jeu est vraiment superbe, je suis bien content d'être entré dans ce jeu sans avoir vu une seule image ou vidéo sur le jeu, car j'y suis rentré comme quelqu'un qui rentre dans un magnifique parc d'attraction, on ne sait plus où regarder. Chaque nouvelle zone découverte donne envie de prendre des screenshots, mais on ne peut pas car l'envie de rester les yeux fixés sur ces décors écrase celle d'en garder un souvenir. L'audio n'est absolument pas en reste, énorme travail sur le son, et les musiques accompagnent parfaitement chaque situation, et nous mettent dans une ambiance comme on en voit dans aucun autre FPS.

Le scénario est vraiment vraiment bien ficelé. Même si je trouve que la fin aurait gagné à être retravaillée (ou pour être honnête, j'ai peut-être simplement un goût amer que l'aventure se soit déjà terminée...), j'ai énormément apprécié cette histoire comme j'en ai rarement vécu avec une telle intensité. J'ai ressenti un réel attachement aux personnages, il y en a d'ailleurs beaucoup d'intéressants, et le jeu comporte de nombreux passages mémorables.

En 1080p sur PC avec les graphismes aux max, Bioshock Infinite est l'un des plus beaux jeux auxquels j'ai jamais joué, c'est un déluge sensoriel pour les yeux, les oreilles, le coeur, et qui en plus offre un challenge très sympathique en combat. C'est un jeu dans lequel il faut se laisser absorber, je ne regrette pas de l'avoir fait en deux jours sur de longues sessions de plusieurs heures à chaque fois, car c'est un jeu où l'on a vraiment l'impression d'exister en le parcourant, un pur moment d'évasion.

-----------------------------------

Edit 01.04.2014 : Je viens de me faire les deux épisodes DLC "Burial at Sea". Le premier je l'ai trouvé tout juste correct (infiniment en dessous de n'importe lequel des trois Bioshock, donc), nous mettant avec des personnages un peu agaçants (différents du caractère de ceux de Infinite) et on suit un scénario qui du coup ne m'a pas passionné plus que ça.

Reste les environnements et le gameplay vous allez me dire. Pour les environnements je vous dit oui, c'est un plaisir que de revenir dans Rapture (même si on n'a pas plus de surprise que ça j'adore ces décors), par contre pour le gameplay que j'avais trouvé très efficace dans Infinite, ici pendant une bonne partie du jeu on cherche des munitions comme des oeufs de paque, on trouve une balle par une balle, et j'ai eu beaucoup plus de mal à me servir du level design à mon avantage comme j'avais pu le faire dans les environnements plus ouverts d'Infinite (du moins en difficile où l'on se fait tuer très rapidement, peut-être qu'en normal c'est plus jouable).

Rien n'a donc brillé pour moi dans le premier épisode qui n'est donc pour moi pas indispensable, même s'il reste correct et pas du temps perdu. Cependant il est indispensable de le faire si vous voulez faire le deuxième épisode, qui pour le coup, lui je le conseille au fan de la trilogie.

Il reprend donc là où l'épisode 1 s'est arrêté, et nous propose un gameplay très différent du reste des Bioshock, se basant sur l'infiltration. Et c'est très jouable et assez fun, bien qu'un peu répétitif. La faute au fait que pour ma part, je n'ai pas pu me servir du gameplay à ma guise. En effet, je ne sais pas si c'est un bug ou autre, mais à part pour la première fois où je trouvais une arme, je n'ai plus jamais pu la re-ramasser plus tard si j'en avais changé entre temps.

Manque de bol je me suis retrouvé avec comme armes "finales" (dès lors qu'il n'y en a plus d'autres à ramasser pour la première fois) les deux armes pour lesquelles on ne trouve quasiment jamais de munition pendant tout le jeu. Autrement dit, j'ai croisé pendant toute l'aventure des tas de boites de cartouches pour des armes que je n'avais plus (le jeu me répétant constamment que j'avais déjà atteint le stock maximum de munitions pour ces armes), alors que moi mes armes courantes restaient à sec, et j'ai donc du faire quasiment tout le jeu à main nu (d'où la répétitivité que j'ai perçu).

Bref, tout ça pour dire que le gameplay est très sympa, mais attention de ne pas se retrouver avec les mauvaises armes. La ligne scénaristique quant à elle, m'a beaucoup plus plu. Si je ne la met pas au niveau de Infinite, on retrouve enfin des personnages qui me plaisent (du bon comme du mauvais côté) ainsi que quelques scènes mémorables. Le jeu m'a à nouveau transporté dans son univers, et même si je n'ai pas été aussi immergé que précédemment (ici on est plus dans une tentative d'explication que dans une découverte, avec ses côté plus ou moins réussis), j'ai trouvé le tout très intéressant et j'ai passé un excellent moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 284 fois
2 apprécient

Autres actions de diegowar BioShock Infinite