SBIREEEE !

Avis sur Borderlands : The Pre-Sequel ! sur PC

Avatar LinkRoi
Test publié par le
Version PC

Parlons de Borlderdans : Pre-Sequel !

En attente de la sortie pc du troisième opus en 2020 (ah oui, pas d'epic chez moi ahah) l'envie de faire ce Borderlands (que j'avais jamais fait) était présent au plus haut point !

Le scénario se base autour de Jack, grosso modo, tout ce passe avant les événements du deuxième opus. Le beau Jack étant un personnage très apprécié des fans de la saga, en apprendre plus sur lui via ce Pre-Sequel avait tout pour plaire !

Sinon en terme de scénario, bah ça reste du basique saupoudré de connerie en tout genre, on assiste ici a l'évolution de Jack jusqu’à sa perte (enfin, voyez quoi). En soit le scénario n'a rien de dingue, mais ça permet d'en apprendre plus sur le personnage, même si au fond, il a toujours été fou ce mec. L'humour est toujours omniprésent dans les dialogues et ça fait bien plaisir ! par contre, la mise en scène est toujours aussi statique et méritait un bon coup de pied dans l'cul pour l'épisode 3.

Je pense que le jeu (oui, je pense dans une critique, osef !) que le jeu de base possède 4 personnages jouables seulement (6 avec DLC). Comme chaque Borderlands, chaque personnage aura sa personnalité, ses forces et faiblesse et surtout une attaque ultime qui diffère grandement entre chacun des protagonistes. Par exemple, dans Pre-Sequel, Cl4p-trap bah... c'est du grand n'importe quoi et Wilhelm peut faire appel a des petits robots de secours/attanquant, de quoi foutre le bordel !

Bon, pour être plus exhaustif, Il y a bien 4 personnages jouables dans le jeu de base. Il y a aura Athena (personnage central de l'histoire au niveau du scénario, enfin, de la narration), Nishon, euh, Nisha qui sera une genre de cowgirl que je n'ai pas test ingame, il y a aussi CL4P-TRAP maintenant connu de tous, un robot forcément drôle, mais plutôt aléatoire et bizarre ahah, puis on termine avec Wilhelm, un personnage bien connu du 2 :P

Concernant la modélisation et l'animation, on va pas se mentir, ça commence a être le temps de changer de moteur ou d'enlever les doigts du cul. Non mais ce n'est pas horrible non plus, mais on sent quand même la lourdeur et une certaine flemmardise se dégage sur ce point dans cet épisode. Est-ce parce que l'épisode est considéré "comme petit" ou bien est-ce vraiment le moteur qui commence a traîner de la patte ?

Par contre, tout ce qui touche à l'humour est toujours intact, les personnages sont pour la plupart hilarant avec des dialogues très cons !

Le bestiaire manque peut-être un zeste de variété visuellement parlant comparé aux autres épisodes, mais ça reste satisfait sur l'ensemble du jeu, pas ouf, mais correct. Même traitement pour les boss.

Borderlands Pre-Sequel ne change absolument pas la recette du jeu, monde semi-ouvert coupé en zone et des quêtes par dizaine. Le joueur parcours des zones semi grande avec pas mal de truc annexe a faire (des quêtes) en tout genre, pourquoi changer une recette qui semble fonctionner pour eux. Il y a donc une ligne directrice (la quête principale) qui ne peut pas se faire d'une traite, le manque en level se fera très rapidement ressentir si vous n'êtes pas curieux de découvrir l'annexe. L'annexe parlons en, car ça fait partie du plus gros contenu du jeu, des quêtes humoristique en tout genre viendront ponctuer l'aventure des chasseurs de l'arche. Quête parfois classique (tuer x monstre, aller chercher x objet) mais parfois stupide et hilarante (match de basket, frapper des gens pour le plaisir, rien faire littéralement) et ça fait partie du charme du jeu. Certes, beaucoup trop de quête chiante font partie du jeu (fedex style) mais l'humour aide à faire passer la pilule assez souvent, une chance ! La chasse au loot, des barres de rires, du n'importe quoi, c'est ça Borderlands. Sachant que... pour en profiter a son maximum, faite l'aventure avec un ami, c'est la que le graal du plaisir se pointe. Par contre, Pre-sequel est plus radin que les autres en contenu post end game, ici, seulement un gros boss plus puissant viendra vous "tenir" tête, mais rien de plus.

Borderlands Pre Sequel fait peau neuve en ce qui concerne son environnement, goodbye Pandore (qu'on a amplement vu !) et bienvenue a Elpis debout ! On remarque directement un changement au niveau de l'ambiance, comme le jeu se passe sur une lune, je vous laisse deviner la couleur. Que ce soit la colorimétrie ou même le design, on nage vraiment dans du différent, Pandore est loin derrière et bienvenue a la nouveauté visuelle ! Même, ma ville préféré se trouve dans cet épisode (Concordia) qui est juste magnifique, arborant un style Cyberpunk léger qui bien plaisir. Le jeu se sert toujours de la technique du Cell-Shading pour avoir un visuel magnifique qui ne vieillit pas d'un poil, Cell-Shading mon amour ! Je suis très curieux de découvrir le 3 (en avril 2020 :P) autant pour son visuel que pour son ambiance. On pestera encore par une technique désuète au niveau des zones, tout est encore en zone et pas vraiment ouvert. Ce n'est pas la fin du monde, mais j'espère une amélioration notable pour l'épisode 3. Ça manque aussi de destruction de décors (un minimum), c'est aussi un point que j'aimerais voir améliorer dans le prochain (un minimum encore une fois).

Puis aussi... pour continuer sur la flemmardise loul, ça serait temps d'avoir des villes plus... animé ? non, ça serait bien dans l'épisode 3 d'avoir une vraie ambiance qui surpasse le visuelle. D'avoir une ville très vivante en fait, du moins qui bouge un minimum, aux dernières nouvelles, Elpis n'est pas peuplé d'homme tronc. Ah oui, aussi... pourquoi pas avoir un vrai monde ouvert ou du moins, faire en sorte d'avoir un peu moins de zone fragmenté entre elle ? que des idées !

Comment parler du gameplay si ce n'est dire qu'il ne change pas fondamentalement, mais qu'il apporte son lot de petite nouveauté quand même ! Premièrement, bah l'inertie est complètement différente, comme ça se passe sur la lune, notre personnage est beaucoup plus flottant et ça apporte un vent de fraîcheur. Par exemple, on peut sauter très haut et faire un petit dash en l'air pour avancer plus vite, on peut aussi faire une charge rodéo comme Mario ahah, de petite différente qui donne un feeling différent manette en mains. Sinon, le jeu reste exactement pareil que les anciens, même style de combat avec la même évolution de personnage. Chaque personnage peut augmenter 3 branches différentes (force, polyvalence, etc...) avec des personnages qui peuvent se spécialiser en dégâts critiques, en dégâts élémentaires, etc.... Le jeu est assez intéressant sur cet aspect, pas très ouvert, mais permet d'avoir un personnage adapté a son style.

Difficile d'aborder la difficulté dans Borderlands, seul, c'est un vrai calvaire par moment, mais en équipe, ça devient parfois très/trop simple X) ça reste un jeu qui propose quand même pas mal de difficulté, sauf si vous êtes chanceux et tomber sur une arme abusée ahah

L'intelligence artificielle est très farfelue, on va dire, dans la norme des jeux vidéo, assez fourbe par moment (elle contourne) mais rien de dingue.

La bande sonore de cet épisode fait beaucoup moins western dans l'âme et mise beaucoup plus sur l'electro/synth et ça colle parfaitement bien a l'ambiance !

Compter entre 20-30h pour faire la première run du jeu sans forcément faire le new game +

Conclusion : peut-être pas aussi bon que le 2 en son temps, Pre-Sequel reste solide dans ce qu'il propose, il faut maintenant espérer un cran au-dessus pour le troisième opus !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 152 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de LinkRoi Borderlands : The Pre-Sequel !