Hyper con !

Avis sur Borderlands : The Pre-Sequel ! sur PC

Avatar silaxe
Test publié par le
Version PC

Pour être tout à fait franc j'ai acheté ce Borderlands il y a quelques années en arrière et je n'ai jamais pris la peine de le terminer. C'est chose faite ! Alléluia ! Borderlands : The Pre-Sequel ! est un bon jeu mais pour autant il ne m'a pas emporté outre mesure comme l'ont pu faire les deux premiers opus. En effet une certaine redondance s'installe dès les premières heures notamment au niveau du gameplay qui ne change pas d'un iota depuis le 2 hormis l'inclusion dérisoire d'un système d'oxygène qui, honnêtement, ne vous posera jamais problème au cours de votre aventure. Autre nouveauté, les sauts lunaires assez sympathiques au final car ils rompent la monotonie des déplacements souvent longs et fastidieux entre deux objectifs.

Pour moi, cette saga est la meilleure en terme de FPS coopératif mais souffre, à certains égards, d'un manque de rythme, d'une certaine répétitivité dans la dimension FEDEX des quêtes qui sautent aux yeux quand on joue tout seul dans sa chambre...sans amis... Le fun immense que peut apporter Borderlands : The PreSequel est indissociable de sa dimension multijoueur. En revanche, l'avantage de jouer seul c'est qu'on peut suivre avec beaucoup plus d'attention les dialogues et le fil de l'histoire complètement farfelue. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un préquel au deux premiers opus qui nous montre l'ascension du Beau Jack au sein de la société Hypérion. Trahisons, complots et plans à la con seront au rendez-vous ! Au crédit de cet épisode, l'humour demeure toujours incisif et fait souvent mouche ! Les répliques des personnages sont incroyables d'ingéniosité. Parfois c'est fin parfois c'est gras et vulgaire mais on en redemande. Un grand bravo aux scénaristes qui portent la série des Borderlands sur leur épaules en parvenant avec brio à rendre attachants leurs personnages hauts en couleurs.

Côté réalisation, comme d'habitude il n'y a pas ou peu de musique. Les graphismes en cell-shading malgré le fait que je les adore, commencent à sérieusement vieillir. J'espère qu'ils actualiseront le moteur graphique pour le nouvel épisode prévu en 2019. Enfin pour chipoter un peu, je trouve lassant que les développeurs fassent en sorte qu'on n'atteigne pas le niveau maximal sur un premier run. Il faut systématiquement relancer le mode histoire avec son personnage niveau 29-30 (tout dépend de votre expérience) pour espérer atteindre le niveau 50. Dans la même idée, je trouve dommage également que l'apparition de loot légendaires soit favorisée une fois le mode chasseur de l'arche débloqué soit à la fin du premier run. Tout incite à la rejouabilité mais quand on n'a pas le temps d'investir 200 heures dans un jeu comme celui-ci bah...c'est carrément frustrant.

Pour conclure, Borderlands : The Pre-Sequel ! s'adresse avant tout aux inconditionnels de la saga qui pourront trouver dans cet épisode des informations cruciales sur l'un des personnages les plus délirants et charismatiques du jeu : le Beau Jack. La possibilité de jouer quatre nouvelles classes, la forte rejouabilité et la course aux armes légendaires assurent à la production de 2K Games une très longue durée de vie pour ceux qui aiment s'investir. Personnellement, ce n'est pas mon cas mais j'ai cependant bien pris mon pied à jouer ce tocard de Clap-Trap pendant une trentaine d'heures ! Bref, aucune surprise dans ce Borderlands, l'humour et le fun sont au rendez-vous pour notre plus grand plaisir même si cet épisode s'apparente davantage à un long DLC qu'à un jeu à part entière.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 204 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

silaxe a ajouté ce jeu à 5 listes Borderlands : The Pre-Sequel !

Autres actions de silaxe Borderlands : The Pre-Sequel !