Brouillon de Borderlands 2

Avis sur Borderlands : The Pre-Sequel ! sur Xbox 360

Avatar ptitpraince
Test publié par le
Version Xbox 360

Boderlands : The pre-sequel est une prequel à Borderlands 2. On y voit comment le "Beau Jack" est devenu tout méchant alors qu'à la base c'est un employé d'Hyperion tout timide. Le problème ne vient pas trop de l'histoire même si elle est extrêmement linéaire (ne vous attendez pas à des retournements de situation de ouf) il vient du gameplay. Il a été considérablement alourdi avec l'ajout de la gestion de l'oxygène. Effectivement, l'action se déroulant sur la lune ou dans l'espace vous devez faire attention à votre réserve d'oxygène. Déjà que vous devez faire gaffe à votre bouclier et votre barre de vie...Le pack d'oxygène vous permet de sauter plus haut. Du coup les développeurs ont ajouté des phases bien chiantes de plateformes où vous devez grimper quitte à vous perdre ou faire des chutes mortelles. Dieu que j'ai pu me tuer bêtement en loupant un saut. Ceci est d'ailleurs valable en véhicule puisqu'il y a des ravins plein de lave maintenant que vous devez esquiver en sautant par dessus. Si dans Borderlands 2 un saut en voiture vous obligeait juste à vous retaper le chemin ici c'est la mort assurée.
Tout ça m'a bien cassé les burnes. Heureusement que le jeu est, dans l'ensemble (sauf le dernier niveau) relativement facile. Même sur une deuxième run. Les ennemis sont plus faibles, eux aussi sont sensibles au manque d'oxygène. Ils sont d'ailleurs moins nombreux à vous sauter dessus. On notera également le peu d'effort apporté à leur design. Contrairement à B2 où il y a plein de persos charismatiques ici ils sont tous lambdas, alliés comme ennemis. Quant au loot il est ultra favorable. Dans Borderlands 2 je galérais à trouver une super arme ou les munitions que je voulais ici on peut dégoter une arme orange dès les premières heures de jeu. Certains passages tournent à la promenade de santé. Même si encore une fois la fin et son boss à l'ancienne refait monter le niveau de difficulté. J'avais Wilhem et je crois que c'est un des persos les plus cheatés du jeu avec ses drones.
Il y moins de quêtes secondaires (quêtes secondaires chiantes de toute façon) et les quêtes principales sont parfois trop longues et jamais vraiment passionnantes. Parfois vous devez aller à l'autre bout de la map mais il n'y a pas de téléporteur et vous crisez pour vous retaper tout le chemin (genre les veines machin chose dans la base d'Hyperion). J'ai trouvé les environnements peu variés et moins sympas que dans B2.
Le jeu à plusieurs est toujours sympa sauf qu'il y a peu de monde connecté et trouver une partie à quatre relève du défi.
Je me suis arrêté après 50 heures de jeu (deux runs).
Ah oui on notera ici ou là quelques bugs, notamment au niveau des textures.

Borderlands : The Pre-Sequel c'est Borderlands 2 en plus court, plus facile mais aussi plus linéaire et au gameplay plus lourd. Aucun intérêt si on a déjà l'opus précédent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 733 fois
4 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de ptitpraince Borderlands : The Pre-Sequel !