Un bond en arrière

Avis sur Borderlands : The Pre-Sequel ! sur PC

Avatar BLUE
Test publié par le
Version PC

Il n'est pas mauvais le bougre, c'est juste qu'on s'en fout un peu. Il est plus cher, moins bon et avec moins de contenu que l'ultimate édition du 2. Au delà de ça, c'est un bon jeu, solide du moins :

  • la quête principale et les quêtes secondaires sont plutôt bien
    écrites, narrées, souvent drôles et apportent pas leurs lot
    d'information croustillante sur les intrigues du 1 et du 2. Il
    remplit bien son office de suite et de prequel niveau scénario.
  • C'est vraiment joli, certainement pas aussi varié que pandore dans le
    2, mais ça reste artistiquement vraiment maîtrisé malgré un rendu
    inchangé depuis le... 2 (oui encore lui) À noter qu'en terme
    d'ambiance, on se retrouve pour le coup vachement plus proche de
    Borderlands 1, avec sa Pandore inhospitalière, et ce n'est pas pour
    me déplaire personnellement.
  • La Formule Borderlands et ses qualités, ni plus mais avec quand même
    un peu de moins (Claptrap est une machine à aléatoire, une vraie
    horreur, et le seul personnage vraiment réussie est Athéna...)
  • Les quelques nouveautés sont bonnes (laser guns, broyeuse, gravité)
    malgré une gestion de l’oxygène assez anecdotique au final, l'idée
    était vraiment intéressante et toutes les mécaniques liées sont bonne
    aussi, mais tout est au final un peu gâté puisque cette contrainte
    disparaît bien trop vite après le début du jeu...

Le soucis c'est qu'ucun des aspects de Pre-Sequel n'arrivent à surpasser (ou même se différencier) de l'Ultimate de Borderlands 2, avec un prix de lancement de 50€+un season pass à 30€ et un DLC de précommande (très mauvais soit dit en passant) et bien c'est quand même du beau foutage de gueule.
D'autant plus que depuis le début, je fais abstraction de gros problèmes. Le leveling par exemple est conçu de façon à rendre quasiment obligatoire toutes les quêtes secondaires, le level design aussi est beaucoup plus linéaire, de même dans l'agencement des cartes, on à plus l'impression d'un monde à HUB que vériblement un univers interconnecté. Surtout que ces des problèmes vont revenir à chaque nouvelle partie, usant consibérablement la rejouabilité à long terme, un comble pour un Borderlands.
Borderlands Pre-Sequel, c'est un jeu qui fait un bond en arrière, au propre comme au figuré.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 326 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

BLUE a ajouté ce jeu à 1 liste Borderlands : The Pre-Sequel !

Autres actions de BLUE Borderlands : The Pre-Sequel !