Broken Game (il faudra recoller les morceaux)

Avis sur Broken Age: Acte 1 sur PC

Avatar Anglemort
Test publié par le
Version PC

Le grand jour est arrivé, le jeu qui a lancé la grande mode du financement participatif dans le domaine vidéo-ludique est enfin là. Enfin presque.
Le jeu n'étant pour l'instant accessible qu'aux "backers" (petit nom affectif donné aux généreux donateurs, loués soit leurs noms, de la campagne kickstarter) et surtout seule la première partie du jeu est disponible.
maj: le jeu est maintenant complet, mon avis sur la deuxième partie est ici:
Broken Age acte II

Alors que dire de cette première partie, ce qui frappe avant tout c'est que c'est super beau. Chaque écran du jeu est un véritable tableau peint à la main, le style visuel est original mais c'est surtout les animations qui sont excellentes. En mouvement c'est un régal pour les yeux, si jamais Double Fine se lance un jour dans le dessin animé, Disney et Ghibli courent vers la faillite.
Pour ce qui est des mécanismes de jeu on tient là un point & clic tout ce qu'il y a de plus classique, ce qui n'est pas un défaut puisque c'est précisément ce que le studio avait promis et précisément la raison qui m'avait fait mettre la main au portefeuille. Une petite originalité néanmoins: il est possible de passer à tout moment d'un personnage à un autre, cela ne révolutionnera pas le genre mais il faut reconnaitre que c'est plutôt sympa d'alterner à son gré entre les deux histoires.
Oui car Broken Age, c'est deux personnages et deux histoires en parallèle. J'ai vraiment apprécié l'histoire de la fille, pleine d'aventures et de rencontres étranges, et puis la petite m'est apparue immédiatement sympathique: rebelle et énergique. J'ai un peu moins aimé l’aventure du garçon, le début est trop mou et dirigiste. Alors bien sûr c'est volontaire pour bien nous faire ressentir son ennui face à son quotidien répétitif dans le vaisseau, mais même si c'est important pour l'histoire ce n'est pas très intéressant à jouer. Heureusement cela s'améliore sur la fin et cela sera surement bien différent dans la deuxième partie.

Si, amateur de point & clic, vous envisagez de craquer pour ce petit jeu vous vous posez surement quelques question sur des points essentiels: l'humour ? La difficulté ? La durée de vie ? Je vais essayer de détailler.

L'humour pour commencer, après Stacking (un précédent jeu du studio) et vu l’apparence enfantine des dessins, je craignais quelque chose de trop gamin. Heureusement ce n'est pas le cas et sous ses dehors de conte pour enfant Tim Schafer nous à pondu une histoire qui conviendra tout à fait aux adultes. C'est bien écrit et souvent très drôle.
Les énigmes ? Après Stacking (décidément ce jeu m'a traumatisé) je craignais le pire. Ce n'est pas le cas, heureusement. Alors le jeu n'est certes pas très compliqué, je n'ai pas été bloqué une seule fois, mais on ne peut pas dire non plus que les énigmes aient été conçu pour des enfants handicapés drogués à la morphine. Je pense que c'est un juste milieu, la progression dans le jeu est fluide et jamais frustrante mais je n'ai pas eu non plus l'impression d'être trop assisté.
La durée de vie. Hum. Heu... c'est là que c'est embarrassant, parce que cette première partie m'a occupé moins de 4 heures (3h 50 pour être précis) et je suis plutôt du genre à trainer. Si la suite propose quelque chose d’équivalent alors on peut supposer que le jeu final atteindra à peine les 8 heures, ce qui n'est certes pas catastrophique mais tout juste correct pour le genre. Du coup quand Tim Schafer nous explique les larmes aux yeux que l'histoire qu'il a écrit est tellement grande que les sous récoltés (plus de 3 millions) ne suffiront pas et qu'il ne peut pas se résoudre à en retirer des morceaux, et que donc la seule solution est une sortie en deux temps du titre... Et bien j'ai une légère impression de foutage de gueule quand même. Surtout en comparant avec le dernier bébé de Charles Cecil, lui aussi passé par la case kickstarter, lui aussi publié en deux parties (la première m'aura occupé plus de 6 heures et demi) je parle bien sûr du cinquième épisode des Chevaliers de Baphomet, alors ok, il n'est pas aussi joli que Broken Age, mais il avait récolté moins du tiers de son budget.

Enfin bref, inutile de jeter la pierre tout de suite je vais attendre de voir à quoi ressemblera la suite. Pour l'instant la note est de 7, une bonne note parce que je me suis amusé, que l'histoire est sympa et que mes yeux apprécient les belles choses, mais pas une note excellente parce que c'était diablement court. Elle sera amenée à changer dans quelques mois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 902 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

Anglemort a ajouté ce jeu à 1 liste Broken Age: Acte 1

Autres actions de Anglemort Broken Age: Acte 1