AAAAAaaaaaaaaaaah une fracking baleine fantôme!!!!

Avis sur Bubble Bobble sur NES

Avatar Garr
Test publié par le
Version NES

Surement le monstre qui m'a le plus fait flippé dans ma jeunesse. Mais avant de revenir sur cette saloperie, voyons un peu pourquoi ce jeu est mon préféré...

Déjà la première chose qui vous frappe quand vous arrivez dans ce jeu ... c'est vos parents parce que vous avez mi le son trop fort!
Cette musique c'est ...c'est ... c'est... vous voyez l'attraction des poupées à Disneyland? It's a small world avec cette musique qui tourne en boucle et vous fait progressivement fondre le cerveau : "♪ nanananina ninananina ♪ the world of the bisounours ♪ eat some guimauve and die ♪" Musique qui vous donne envie de descendre du bateau de l'attraction pour bouillaver la tronche de toutes ces saloperies de poupées à coup de pied de biche ou avec votre petite sœur (si vous n'avez rien de plus contondant à porté de main, et ça fait d'une pierre deux coups parce qu'elle commençait à vous gonfler à la reprendre en canon en sifflant).
La musique de Bubble Bobble c'est le caractère addictif de ce thème mais EN CHIPTUNE! Si j'étais américain ça ferai longtemps que j'aurais compris que cette musique est "so fucking awesome" et que j'en aurai fait un tube interplanétaire...

Bon je pense que sur ce point là le message est passé, voyons ce que ce jeu a dans le bide.

Vous êtes des dinosaures distributeurs de bulles qui se font transporter de niveaux en niveaux à chaque fois qu'ils y ont exterminé toute la vermine qui s'y trouve! Ces bulles sont votre principale arme, tel un sniper, vous allumez à distance les mobs pour les enfermer à l'intérieur, il ne vous reste plus qu'à, tel Judas, les backstaber avec vos laguioles dorsaux. Simple, efficace, sans bavure.
Seulement si vous les laissez trop longtemps dans les bulles les gars passent en mode "ptain m'a vénèr denver j'vai l'marav" super saiyen 4 (sans les cheveux) mais avec une belle couleur pourpre (au cas où on aurait pas remarqué les yeux injectés de sang qui laisse penser qu'ils ont pris un gros trip d'acide dans la bulle). Ils tracent de la même façon que précédemment mais en vitesse x4, alors que vous vous trainez toujours sur votre gros cul!

Heureusement des boosts apparaissent régulièrement dans les niveaux et feront l'objet des plus vives convoitises (surtout à deux : "lâche ça Bub ou je te bulle la gueule!"). Bonbons qui vous permettent de devenir une bullo-gatling et/ou un long-bulle-rifle (tir rapide et tir lointain pour ceux qui comprennent pas le rapprochement avec la vrai vie, mais j'oubliais qu'on vivait pas tous au Texas), des chaussures qui vous font tracer tel une ballerine sous amphet et un crucifix rouge (WTF?!!) qui vous fait temporairement crachez du feu (evil crucifix dude, tu peux pas test!).

Au total vous devrez parcourir plus de 100 niveaux (et ouai parce que pour la "top bisounours" end va falloir trouver le sicraite passeïge et à 2 siouplé!) avec les couleurs les plus fluo que vous avez jamais vu (même dans les pires films de disco des seventies), avec de plus en plus de monstres qui diffèrent par leurs déplacement et/ou leurs attaques : boomerang, éclairs, crachat de feu et hadoken (z'ont du séquestrer Ryu les salows).

Tout ceci semble simple finalement sauf que certains niveaux sont de véritables casse têtes pour pouvoir arriver jusqu'à ces monstres et/ou jusqu'aux bulles où vous les avez enfermé (ouai y'a des courants d'airs de malade). Et évidemment c'est en temps limité... Point de compte à rebours, mais d'un coup, alors que vos neurones auditives étaient parties chercher des gâteaux a force d'entendre la même musique, PAF un vieux thème bien flippant (genre dents de la mer mais en jingle) et la musique qui reprend vitesse ++.
Donc là si vous n'aviez pas encore souiller votre pantalon, un monstre apparait au milieu de l'écran... une fracking baleine fantôme!!! (une putain de ghost whale pour nos lecteurs anglais) CE TRUC PASSE A TRAVERS LES MURS ET VOUS SUIT A L'ODEUR (ben ouai vous vous êtes chié dessus) et ne vous lâchera que quand il vous aura refait la face... Ceci fait le niveau reviens à la normale, mais le compte à rebours fantôme est relancé.

Ce jeu est le summum du jeu coop de l'époque NES dans ce style arcade-plateforme et celui qui m'a le plus occupé sur cette console. J'ai eu le plaisir de me le retenter avec un ami via émulation, c'est toujours aussi fun, délirant, passionnant en 2011... n'est ce pas là la marque des grands jeux? Je dis oui et je mets 10!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 475 fois
10 apprécient

Garr a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste Bubble Bobble

Autres actions de Garr Bubble Bobble