Du fun et de la frustration

Avis sur Bully : Scholarship Edition sur Xbox 360

Avatar ptitpraince
Test publié par le
Version Xbox 360

Bully est un GTA like mais version inoffensive. Ici point de fingues ou de grenades mais bombes à eau et lance pierre. L'ambiance est légère même si ça passe son temps à se taper dessus. C'est franchement le point fort du jeu. Un GTA like qui ne se prend pas au sérieux. Les missions sont funs (quoiqu'un peu débiles). Il y a des courses de kart, de vélos et des jeux d'arcade. On a plein de costumes différents. Les décors sont variés et originaux. Le scénario est un peu faiblard (en fait inexistant) et est surtout prétexte à une guerre des gangs loufoque.

Malheureusement Bully a un énorme défaut : on est constamment limité dans le fun. Étant donné qu'on est dans un pensionnat on ne peut pas rentrer à l'heure qu'on veut. Il y a toujours un surveillant sur notre dos et quand on est en ville c'est la police qui est tatillonne. Dès qu'on veut un peu s'amuser il y a toujours un truc qui vient nous frustrer. Un autre exemple : on est en train de faire un truc et d'un coup un mec d'une bande adverse vient nous faire chier. Et on est obligé de se battre encore et encore. Alors qu'on voulait juste être peinard. C'est comme si dans GTA les passants venaient vous agresser gratuitement à tout bout de champ. D'un côté ça apporte un certain réalisme mais de l'autre ça affaiblit considérablement le fun qu'on peut tirer de ce titre.
A côté de ça l'autre problème c'est la caméra qui est juste à chier et qui nous fait foirer certains sauts ou certains combats.

Bully : Schloarship Edition est certainement le GTA like le plus fun (car léger, contrairement à un Saints Row par exemple). Mais c'est aussi un des plus frustrants. Rockstar a pris le parti d'imposer des limitations au joueur (le héros étant un enfant). Parti pris logique mais finalement pas si fun que ça.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 283 fois
1 apprécie

Autres actions de ptitpraince Bully : Scholarship Edition