Catherine ou Katherine?

Avis sur Catherine sur Xbox 360

Avatar Nightmare
Test publié par le
Version Xbox 360

Catherine est un jeu... Comment dire... Bizarre, étrange.
Et pourtant très prenant.
Un jeu qui a débuté dans l'ombre, qui est resté dans l'ombre et qui restera dans l'ombre.
Seuls les vrais gamers auront eu vent de ce jeu. N'essayez pas de vous souvenir d'une quelconque publicité que vous auriez pu voir. S'il y en a eu, elle s'est faite discrète.
Et c'est là le point négatif de ce jeu. Il n'a PAS à rester dans l'ombre.

Vous aurez trois phases de gameplay qui s'enchaîneront.

Je nommerai la première, phase de RP (RolePlay). Tout se passe dans un bar, où vous pourrez interagir avec les clients, avec vos potes, votre verre, les toilettes, le jukebox, votre portable etc etc. Mais à quoi bon interagir avec tant de choses? Simplement pour vivre votre vie.
Les discussions sont les points clés de ce jeu. En fonction de vos réponses, la jeu progressera différemment, avec plusieurs fins possibles au résultat.
Le point qui m'a charmé est le portable. Vous pouvez répondre aux différents messages que vous recevez. Vous l'écrivez ligne par ligne. Bien sûr n'allez pas imaginer que vous êtes complètement libre avec le texte. Vous avez plusieurs propositions pour la première ligne, débloquant d'autres propositions pour la suivante et ainsi de suite. Enfin quand vous recevez un appel vous êtes libre de répondre ou non.

La seconde phase est orientée cinématique. Simple, classique, des cinématiques qui s'enchaînent au style très manga, et très accrocheurs.

Enfin la dernière phase, celle qui reste la plus inconnue de tous quand on parle de ce jeu avec ceux qui le connaissent de nom, c'est la partie puzzle-game. Vous vous retrouvez dans vos cauchemars les plus sombres et les plus glauques face à un mur de cubes (avis aux architectes de Minecraft, cette phase vous est dédiée). Votre but est simple, le sol s'effondre au fur et à mesure. Vous devez tirer/pousser les cubes pour grimper tout en haut de ce mur. Différentes techniques vous seront expliquées, d'autres seront à trouver par vous-même.

Voici les grandes lignes de ce jeu.
Niveau sonore, le jeu est très agréable, une bande-son qui n'en fait ni trop ni trop peu, et un doublage diaboliquement bien réussi.

Scénario. Qu'on se mette d'accord, je n'ai pas encore fini le jeu. D'après ce que j'ai pu en lire, le jeu semble court. Si cela s'avère je trouve ça quelque peu dommage, mais pas complètement (on en viendra à ce point après). Pour l'intrigue principale, vous sortez depuis de longues années avec une femme nommée Katherine, et qui désire se marier avec vous. La première nuit du jeu vous vous retrouvez dans votre cauchemar (la partie puzzle-game) et à votre réveil vous vous trouvez dans votre lit, accompagnée de Catherine, la blondinette sur la jaquette de votre jeu. Vous l'avez donc trompée. Ca c'est une première intrigue.
La seconde est liée aux hommes infidèles qui subissent des cauchemars où l'on peut mourir. En effet, dans l'histoire si vous n'arrivez pas à atteindre le sommet, vous mourrez. Mais vous mourrez réellement. Lors de la phase de RP vous pouvez observer à la télévision que les journalistes en parlent, ainsi que les clients.

On tient là un jeu très original, et très preneur. Un jeu fascinant et profond qui analyse en quelque sorte l'âme humaine, et son comportement, tout en étant très tourné sur l'aspect amour et relationnel.
Un titre qu'il faut essayer qui peut plaire à un très large public.

Bon jeu!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 380 fois
2 apprécient

Nightmare a ajouté ce jeu à 7 listes Catherine

Autres actions de Nightmare Catherine