Le titre de cette critique a été englouti par une faille spatio temporelle

Avis sur Chrono Cross sur PlayStation

Avatar YoshiBlade
Test publié par le
Version PlayStation

Un peu plus d'un an après avoir fini et adoré le très grand Chrono Trigger, je me suis lancé dans sa suite sur PS1, Chrono Cross.
Je savais à peu près à quoi m'attendre, un RPG avec de belles musiques (après la prestation de Mitsuda dans CT et Xenogears je ne doute plus), une direction artistique magnifique tout ça... Et puis un rythme lent, parfois mal géré et très différent de celui de Chrono Trigger.
Ce rythme, ces différences avec Chrono Trigger, c'est ce qui a beaucoup divisé les fans à la sortie du jeu, et encore aujourd'hui d'ailleurs. Beaucoup de gens vous diront que le jeu est moins bon que Chrono Trigger. Donc bon du coup j'ai commencé le jeu comme ça en me disant quand même que ce serait probablement excellent mais je m'attendais pas au BGE non plus quoi. Et bah mon Dieu la claque que j'me suis prise !

Déjà je préfère le dire clairement et ça risque d'en étonner plus d'un mais Chrono Cross est probablement le jeu s'approchant le plus de la perfection auquel j'ai joué. Et ouais.
Certaines personnes ont été déçus à cause des différences entre CT et CC, pourtant même si c'est vrai qu'ils sont très différent, les deux partagent quand même de nombreux points communs. Mais je trouve que Cross détruit Trigger sur presque tous les points alors que ce dernier était déjà excellent.

L'OST déjà, Mitsuda est de retour et cette fois ci il a composé l'intégralité de l'OST et c'est tant mieux. Même si j'ai aussi adoré les musiques que Uematsu a composé pour Chrono Trigger, celles qui m'ont le plus marqué restent celles de Mitsuda, ce style celtique avec les percussions et tout, ça claque je trouve. Et là il compose probablement son chef d'oeuvre : "Dream of the Shore near Another World" la musique d'une des deux world map boulversante de beauté et parfaite pour se détendre ; le thème de fin "Radical Dreamers" est magnifique aussi, l'une des plus belles musiques chantées du JV que j'ai pu entendre avec "Small Two of Pieces" de Xenogears et quelques chansons d'Umineko ("Birth of a New Witch" et "Ricordando il Passato" surtout) ; et bien sûr l'excellent et très connu "Time's Scar", le thème de l'introduction qui est sublime, ce n'est pas la meilleure musique du jeu selon moi mais bordel, il n'y avait pas mieux pour accompagner la magnifique intro de Chrono Cross.

D'ailleurs cette intro est probablement ma préférée de tous les jeux auquel j'ai joué, je la regardais quasiment à chaque fois que j'allumais le jeu c'est dire ! Les autres cinématiques ne sont pas en reste (d'ailleurs celle d'introduction n'est qu'un montage de morceaux des cinématiques du jeu finalement), très bien réalisées en images de synthèse, elles accompagnent parfaitement le scénario.

Je vais continuer sur les graphismes, très importants aussi car en plus d'être un des plus beaux jeux de la PS1 techniquement avec peut être FFVIII et IX, Chrono Cross dispose d'une direction artistique renversante. C'est sans doute le jeu le plus esthétique auquel j'ai joué, une bonne partie des lieux visitées semblent être de magnifiques tableaux qui me font un peu penser aux dessins des films de Miyazaki d'ailleurs (gage de QUALITÉ donc). Les sprites des persos en 3D ont même bien vieilli, surtout si on le compare à FFVII qui mine de rien est sorti seulement 2 ans plus tôt. Enfin bref aucun problème au niveau graphique pour ma part, ça a globalement super bien vieilli notamment grâce à sa DA. Le chara design est réalisé par Nobuteru Yûki qui a aussi été le chara designer des animes Chroniques de la guerre de Lodoss et Vision d'Escaflown, mais aussi du jeu vidéo Solatorobo plus récemment. Il est globalement très bon, surtout celui des quatre personnages principaux (Serge, Kid, Harle, LYNX). Il y a quelques tares quand même, le nombre de personnages étant très élevé, et certains sont plutôt loin d'être charismatiques. Mais vraiment, c'est bien globalement, surtout que c'est plus varié que le style de Toriyama (qui était plutôt bon dans Chrono Trigger cela dit).

Un autre gros point fort de Cross, c'est son gameplay, et là on marque les différences avec Trigger. Dans ce dernier on avait un système de jeu assez classique, bien qu'innovant sur certains points avec les attaques combinées lors des combats ou encore les voyages dans le temps et tous les changements que cela occasionnait entre les différentes époques. Dans Chrono Cross on ne traverse plus une multitudes d'époques mais on voyage entre deux dimensions parallèles. Les mêmes lieux sont présents dans les deux mondes mais les événements rencontrés diffèrent. Ça reste globalement le même système que Chrono Trigger donc. Par contre en ce qui concerne les combats, là c'est très différent. Dans les bases déjà, c'est le même système que Xenogears : on a le choix entre 3 attaques, une faible, une moyenne et une puissante. La plus faible a un fort pourcentage de précision, la moyenne déjà moins et la puissante encore moins. Tout comme dans Xenogears on a une barre de stamina qui possède 7 points au début d'un tour, et selon l'attaque utilisée on perd 1, 2 ou 3 points. A la différence de ce dernier on peut ici augmenter la précision des attaques en attaquant, justement !
Ainsi, en utilisant une attaque faible, les pourcentages de chance qu'auront une attaque moyenne et forte de réussir augmenteront. Le mieux est donc de commencer par des attaques faibles et de terminer le tour par des puissantes, à savoir qu'un ennemi peut attaquer entre 2 attaques avant la fin du tour d'un perso, attention donc.
Comme dans tout bon RPG qui se respecte y a bien évidemment de la magie, qui ici s'équipe un peu à la manière des matéria de FFVII, il y a de la magie rouge, de la magie bleue... 6 couleurs en tout. Chaque perso et chaque ennemi à aussi une couleur innée, qui est son élément, il y a toutes sortes de stratégies pour rendre les attaques plus puissantes (certaines couleurs s'opposent, on peut aussi tirer partie du terrain) mais j'ai pas envie de tout expliquer ici non plus. Il faut aussi rajouter que les monstres sont visibles sur la carte, qu'il est possible de fuir presque tous les combats, et qu'il n'y a pas de levelling (excepté les boss qui remontent nos stats, les ennemis de base ne donnent que des HP bonus). Tout le système de jeu est très riche, peut-être un peu trop même vu que le jeu est assez facile (certains boss demandent malgré tout un peu de tactique).
La world map est petite et se traverse plutôt rapidement ce qui n'est pas forcément un défaut sachant que l'univers reste très dense.

Le dernier point dont je voudrais parler et qui m'importe beaucoup : LE SCENARIO.
L'histoire de Chrono Cross est selon moi l'une de ses plus grandes qualités. Et là encore ça diffère beaucoup de Chrono Trigger. Alors que dans ce dernier on avait une histoire simple mais efficace et narrée avec brio, Chrono Cross lui, prend son temps et propose pas mal de passages à vide. Ce qui ne m'a absolument pas gêné personnellement à l'exception peut-être de la quête des dragons qui est un peu longue. Tout ces passages vides sont comblés de toute façon par le magnifique voyage que nous offre le jeu. Et by the way quand le jeu est scénarisé ça y va. Rien que le synopsis est déjà très prometteur : le héros Serge lors d'une virée à la plage peu après le début du jeu, se retrouve happé dans une brèche dimensionnelle qui le transporte dans une autre réalité. Il découvre avec horreur que dans ce monde il s'est noyé à l'age de 7 ans. Pourquoi Serge est il mort dans cette dimension ? Et pourquoi ne l'est il pas dans son monde à lui ? C'est le genre de questions qu'on se pose au début de Chrono Cross. Mais je précise que ce n'est RIEN par rapport à la suite. Tout se complexifie, de plus la mise en scène est parfois très simpliste, sans parler du fait que les événements de Chrono Trigger sont de plus en plus sollicités à mesure qu'on approche de la fin.
Très sincèrement faire Chrono Trigger avant Cross est indispensable pour tout comprendre de sa suite qui n'a d'ailleurs pas volé son statut. Il faut attendre longtemps avant de voir que effectivement, Cross est la suite de Trigger (quoiqu'il y ai déjà des références bien avant) mais ça vaut le coup. L'univers développé devient énorme puisque se basant sur 2 jeux.
D'ailleurs les développeurs ont dû avoir un peu de mal à gérer les révélations car il y en a des tonnes dans les 15 dernières minutes juste avant le boss de fin, c'est assez dur à digérer en fait.
En fait le scénario de Chrono Cross est un grand puzzle qui doit être reconstruit par le joueur, les passages à vide peuvent servir à ça finalement. Dans le genre "jeux qui font réfléchir" Umineko est peut-être un cran au dessus mais là c'est déjà pas mal.

J'ai pas parlé des personnages principaux que j'ai adoré.
Serge tout comme Chrono, est muet, ce qui n'est pas un défaut selon moi, c'est juste qu'il représente le joueur, d'ailleurs plusieurs choix s'offrent à nous au cours de la partie et certains passages du jeu entiers diffèrent selon ces choix, et c'est vraiment pas mal.
Kid est l'une de mes héroïnes de JV favorites, elle est classe, cool et très drôle en plus (I'm gonna kick your sorry arses so hard you'll kiss the moons) !
Harle a un dialecte excellent aussi, elle s'exprime en franglais c'est plutôt marrant.
Quant à Lynx, c'est l'un des antagonistes les plus charismatiques que j'ai pu voir avec notamment Godot et Erika Furudo (je les ai tous les trois pris en avatar pour cette raison d'ailleurs, hé hé).

Au final, Chrono Cross est un RPG que j'ai trouvé vraiment exceptionnel, grâce à ses innombrables qualités, et excusez moi de le dire mais aussi son petit nombre de défauts. J'imagine que c'est subjectif mais franchement, je ne lui en ai pas trouvé beaucoup ! A part sa faible difficulté et son manque de rythme (en plus si on excepte la quête des dragons, ça ne m'a pas gêné tant que ça), alors il reste à mes yeux un jeu frôlant la perfection, disposant malgré tout de moments très marquants (Fort Dragonia, Dead Sea, Chronopolis !), d'une bande son sublime, d'une direction artisique qui déchire et d'une histoire super prenante. Sans parler de tout ce qu'il y a à faire ensuite en New Game + pour tout débloquer. Franchement pour les personnes qui veulent faire monter le jeu vidéo au rang d'art, je crois qu'il ne faut pas chercher trop loin, parce que Chrono Cross se pose clairement là !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 921 fois
9 apprécient

YoshiBlade a ajouté ce jeu à 10 listes Chrono Cross

Autres actions de YoshiBlade Chrono Cross