L'éloge de la fuite

Avis sur City Shrouded in Shadow sur PlayStation 4

Avatar MagicPie
Test publié par le
Version PlayStation 4

Kyoei Toshi ou City Shrouded in Shadow est un petit jeu sorti en l'an de grâce 2017 et passé quasiment inaperçu par chez nous (en même temps il n'est sorti qu'au pays du soleil levant), et quel dommage mes amis !

Sorte de SOS The Final Escape avec lequel on aurait mixé à la pelle à tarte la plupart des licences Bandai Namco (Ou Namco Bandai, Bamco ou Nambai c'est comme vous voulez), Kyoei Toshi vous fera rencontrer les plus grands monstres de l'imaginaire nippon avec entre autres Godzilla, Evangelion ou encore Patlabor et j'en passe.

Mais ici point de combat ou si peu puisque vous voilà propulsé citoyen lambda de la capitale de l'est (ou ce qui y ressemble) rejoignant une amie quand tel un coup de théâtre d'un vieux téléfilm des années 60 qu'on aurait passé à la radio; Ultraman fait son apparition et va de par sa simple présence faire chuter le premier domino (ainsi que le framerate) du grand château de cartes que sont les différents chapitres de cette histoire rocambolesques.

Que faire face à ces monstres redoutables ? Mais fuir voyons !

Fuir d'un immeuble en flammes, se frayer un chemin au beau milieu d'un duel Eva vs Ange ou encore échapper à un gang de Yakuza sont les quelques objectifs du jeu qui par ce biais vous fera visiter bien des lieux et piloter bien des véhicules, voiture, moto, cheval, chariot élévateur etc

Mais Kyoei Toshi c'est aussi un moteur asthmatique, des chutes de fps en pagaille et un sound design pas toujours très synchro. Des défauts très vite balayés par un humour omniprésent (voulu ou non), des situations incroyables et une fin à l'image du jeu tout entier : un peu pétée.

Comment conclure ? En prenant la fuite !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 81 fois
1 apprécie

MagicPie a ajouté ce jeu à 1 liste City Shrouded in Shadow

Autres actions de MagicPie City Shrouded in Shadow