Tabula Rasa

Avis sur Civilization V sur PC

Avatar -Romain-
Test publié par le
Version PC

"La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer."
- Antoine De St Exupéry

Maintenant que j'ai bien fait mon connard pédant je vais pouvoir résumer mon avis sur Civilization V : parfois moins c'est mieux. Quand je vois des joueurs aigris faire la liste des aspects de Civilization IV qui ont disparu je reste perplexe. Est-ce que la qualité d'un Civilization (ou même d'un jeu) se résume à une liste de features ? Je ne crois pas.

Oui Civilization V en fait moins que Civilization IV (a fortiori avec ses add-ons), mais il le fait mieux. Et il ne s'agit pas d'un simple raffinement, certains ajouts étant les bienvenus.

Le changement majeur est bien évidemment celui qui concerne le combat. Les cases hexagonales et le "une unité par case" change complètement la physionomie du jeu, et pas seulement pour les joueurs belliqueux. Par exemple il est encore plus crucial de bien choisir un bon emplacement pour ses villes. Le relief joue énormément lors des combats, et une unité isolé peut très bien, si elle est correctement placée, résister à une armée entière. Du coup une ville bien placée sera plus facile à défendre. Dans les précédents Civilization, les combats étaient très chiants: empiler une armée sur une case pour écraser ses petits camarades n'étaient pas très intéressants, et bien souvent il suffisait d'avoir la plus grosse pour gagner. Civilization V a rendu les combats bien meilleurs, bien plus intelligents, et il faut bien plus les préparer. De ce point de vue, ce Civilization est le meilleur qui soit.

Ensuite l'économie a pris une place centrale dans le jeu : tous les bâtiments et les routes doivent être entretenus. Il ne faut plus se précipiter et construire un bâtiment dés que possible, et il faut trouver un bon compromis entre le coût du bâtiment et son utilité. On ne construit plus de routes dans tous les sens, et les ports gagnent encore en intérêt: ils permettent bien souvent d'établir des routes commerciales à moindre frais. Outre des bâtiments et des unités, il est aussi possible d'acheter des cases pour agrandir son territoire plus rapidement. Une bonne économie est donc un avantage indéniable pour une civilisation.

Les Cités-États sont une très bonne nouveauté. Elles peuvent fournir différents bonus (unités, nourriture, culture, etc.), aussi bien que fournir un avantage non négligeable pour une victoire diplomatique. Nouvelle possibilité pour la victoire diplomatique, il est possible de "libérer" une civilisation ou une Cité-État du joug d'une autre civilisation, et obtenir ainsi leur soutien indéfectible aux Nations-Unis.

Parmi les petits raffinements, la culture permet toujours d'étendre son territoire mais il n'est plus possible de "voler" un territoire à une autre civilisation (sauf avec la bombe culturelle de l'artiste, qui pour le coup prend encore plus d'importance). Fini le gag de la case qui change de main tous les trois tours. On note aussi le changement de condition pour la victoire militaire, bien plus tactique.

Pour conclure, ce Civilization V fait table rase pour batir un futur sur de nouvelles bases. Nul doute que les prochains add-ons seront améliorer encore ce qui pour moi est le meilleur Civilization à ce jour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 644 fois
1 apprécie

-Romain- a ajouté ce jeu à 1 liste Civilization V

Autres actions de -Romain- Civilization V