Jaquette Condemned : Criminal Origins

Condemned : Criminal Origins

(2005)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 2
  2. 4
  3. 14
  4. 33
  5. 56
  6. 203
  7. 399
  8. 258
  9. 72
  10. 14
  • 1.1K
  • 97
  • 244
  • 20

Condemned: Criminal Origins atteint un niveau de tension psychologique inégalé, dans lequel le joueur devra faire confiance à son instinct, à ses outils d'enquête et à ses armes de mêlée pour traquer des tueurs en série et les traduire en justice. Il incarnera l'agent Thomas, un détective...

Match des critiques
les meilleurs avis
Condemned : Criminal Origins
VS
Glauque powered.

Sur : Attention, cette critique va beaucoup se focaliser sur l'ambiance du jeu et ses défauts, sans s'étendre beaucoup sur le système de combat au corps à corps ou des outils d'analyse lors des enquêtes sur le terrain. Dans Condemned, vous incarnez Ethan Thomas, agent du FBI pistant un serial killer dénommé le Match Maker, dont la particularité est de mettre en scène ses cadavres entouré de mannequins de supermarchés. Au début du jeu, il inspecte un de ses meurtres, quand il comprend que le Match...

18 6
Condamné à l'ennui...

Sur : Ayant beaucoup aimé FEAR premier du nom ainsi que le second volet, je me suis donc intéressé de plus près aux studios monolith, qui, apparemment étaient très doués pour créer des ambiances glauques et oppressantes pour vous faire sursauter dans votre canapé. Chapitre 1 : On arrive dans un vieil entrepôt délabré ou un une scène de crime très inspirée de seven a lieu, s'en suis une course poursuite dans le bâtiment (enfin course poursuite, étant donné la réactivité du héros celle ci ressemblait... Lire le test Condemned : Criminal Origins sur

6 1

Critiques : avis d'internautes (31)

Condemned : Criminal Origins
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Une nuit en enfer

Sur Xbox 360 : Nous sommes en 2017 et Resident Evil 7 vient de sortir. Le jeu est excellent et fait un triomphe. On le réclame d'Outlast, d'Amnesia. On s'étonne qu'il soit aussi original et inventif. On oublie pourtant que son héros porte le même prénom que celui d'un autre jeu assez proche, certainement en guise d'hommage à celui qui a tout inventé. En 2005 sortait un petit jeu pas très hypé : Condemned.... Lire le test Condemned : Criminal Origins sur Xbox 360

8
Avatar Seb C.
9
Seb C. ·
Critique de Condemned : Criminal Origins par leo03emu

Sur PC : Condemned fini : Mine de rien, Monolith Productions avait tout de même « marqué » le début de cette génération avec deux jeux, à savoir Condemned et F.E.A.R. Lorsqu'on sait que ce sont les responsables de Shogo, No One Live Forever et d'Aliens Vs Predators 2, on s'attend à du bon. Et pourtant... Alors qu'il enquête sur un tueur en série, le héros Thomas se retrouve lui-même accusé de crimes.... Lire le test Condemned : Criminal Origins sur PC

5
Avatar leo03emu
5
leo03emu ·
Critique de Condemned : Criminal Origins par MacCAM

Sur PC : Après avoir enfin terminé le dernier épisode de la trilogie F.E.A.R. l'année dernière, je me suis décidé de lancer, non pas sans une certaine appréhension, le premier épisode de Condemned... non pas car je n'aime pas cette autre licence développé par Monolith Productions, mais bel et bien parce que ce qui fonctionne dans F.E.A.R. est davantage son gameplay (qui possède d'ailleurs l'un des... Lire le test Condemned : Criminal Origins sur PC

1
Avatar MacCAM
7
MacCAM ·
Découverte
Vis ma vie : « Je suis un flic arthritique. »

Sur Xbox 360 :         Il existe certains jeux, et c'est le cas de ce "Condemned : Criminal Origins", qui ont le pouvoir de vous faire vieillir. La console à peine refroidie, on se sent mou, lent et démotivé. Un vrai fléau, mais qui aurait le mérite de faire disparaitre les accros à l'héroine, qui décideraient finalement de se shooter en toute légalité avec une bonne partie de "Condemned".         Blagues à... Lire le test Condemned : Criminal Origins sur Xbox 360

3 1
Avatar Yoth
4
Yoth ·
Critique de Condemned : Criminal Origins par Kek

Sur PC : Même année, même studio, même genre (FPS Horreur). En 2005 Monolith sort Fear et Condamned. Les deux titres sont assez beaux, les deux titres surfent sur la vague horreur-surnaturel...mais seul Fear est un bon FPS. Condamned lui se la joue baston à coup de planches cloutées mais ça ne marche pas. Les ennemis sont cons, les combats sont répétitifs et on s'ennuie n'attendant que la fin du jeu... Lire le test Condemned : Criminal Origins sur PC

2
Avatar Kek
6
Kek ·
Toutes les critiques du jeu Condemned : Criminal Origins (31)