Un exemple à suivre

Avis sur Crash Team Racing Nitro-Fueled sur Nintendo Switch

Avatar _Rainmaker
Test publié par le
Version Nintendo Switch

Dire que j'attendais ce jeu depuis longtemps est un euphémisme. Je suis un énorme fan de Kart Racers, il s'agit peut-être de mon genre préféré. Malheureusement, ce genre n'a pas souvent été gâté, nombreux sont les développeurs ayant sorti leur kart racer à l'arrache dans le seul but de surfer sur la popularité Mario Kart. Cartoon Network, Nickelodeon, Shrek, Pac Man, Chocobo, South Park, Cocoto, Crazy Frog et j'en passe ont tous eu leur kart racer et voilà, vous ne vous en rappelez pas et il y a une raison, croyez moi. Alors forcément quand une licence sort son kart racer et que ça n'est pas Mario, il y a de quoi s'inquiéter. Rare avaient néanmoins crée la surprise en sortant l'excellent Diddy Kong Racing qui pouvait se vanter d'être vraiment une alternative à Mario Kart. Quelques années plus tard, c'est à Naughty Dog de sortir leur kart racer et leur dernier jeu Crash Bandicoot, Crash Team Racing. Le jeu emprunte d'ailleurs plus à Diddy Kong Racing qu'à Mario Kart. On retrouve l'open world, les différents challenge dans les courses et les items qui peuvent être améliorés (mais ici en ramassant des fruits wumpas qui est un système proche des pièces de Super Mario Kart). L'histoire, vous la connaissez, le jeu est excellent et rentrera dans le coeur des joueurs qui continueront à y jouer des années après sa sortie. Faisant parti de ces gens, j'ai naturellement explosé de joie quand j'ai vu l'annonce du remake.

Le jeu débarque et c'est magnifique car tout ce que l'on voulait est là, mieux encore, le fan service est au rendez vous. Car Activision décident de vous offrir tout ce que vous avez pu voir dans Crash Bandicoot et ça commence déjà avec les personnages. Car Nitro Fueled ne se contente pas de ramener tout le casting de CTR, non, il ajoute Tawna Bandicoot (qui sera disponible dans un DLC gratuit) et Oxide (qui était seulement jouable avec des cheats et il était affreux à jouer car il prenait trop de place sur l'écran). Les Trophy Girls aussi sont présentes (elles aussi viendront en DLC gratuit). Même les jeux post Naughty Dog reçoivent un peu d'amour, c'est ainsi que l'on retrouve Crunch (antagoniste de Wrath of Cortex qui devient ensuite un allié), N Trance (ennemi d'un opus GBA), Zem et Zam (personnages jouables de Nitro Kart) et même TOUS les boss de Nitro Kart, c'est quand même vraiment sympa. Ils ont aussi prévu d'ajouter Baby-T (le petit dinosaure vu dans Warped) et Spyro. Pareil au niveau des véhicules, on a énormément de choix, les karts classiques, la voiture d'Oxide, les différents karts de Nitro Kart. En terme de fan service, on peut pas faire mieux (à moins de rajouter N Brio, Koala Kong et Komodo Moe et là, tout le monde sera présent). Je passe aussi sur l'immense quantité de contenu cosmétique déblocable en jouant, vous avez des costumes originaux, d'autres faisant référence à d'autres jeux de la licence (je pense par exemple que Tiny général est un clin d'oeil à son apparence immonde dans Crash of the Titans).

Tout ça est réjouissant mais ça ne constitue pas le coeur du jeu. Donc que vaut le gameplay ? Eh bien il est top, si vous avez aimé CTR, vous aimerez Nitro Fueled car c'est la même formule. Les plus extrêmes regretteront peut-être l'absence du feu secret (Safi Fire il me semble) que l'on pouvait obtenir sur une poignée de courses seulement et qui permettait d'atteindre des vitesses folles. Toujours est-il qu'ici, vous pourrez aussi stocker de la vitesse avec votre mini turbo pour tenter de débloquer le blue fire. C'est vraiment une bonne chose, c'est ce qui m'inquiétait avec ce remake, j'avais peur qu'Activision modifient ce système pour rendre le jeu plus accessible. C'est pas que le jeu soit compliqué, mais si vous comptez le terminer, vous devrez apprendre à maîtriser la mécanique du mini turbo. La presse spécialisée a critiqué ce point là et c'est assez scandaleux car c'est ça l'ADN de Crash Team Racing, le système de mini turbo. Mais c'est vrai, finir Crash Team Racing, c'est pas aussi facile que de finir les quatre premières coupes du dernier Mario Kart en 50cc. Allez, on excuse les journalistes, ils sont payés pour écrire sur les jeux, pas pour y jouer sérieusement. Toujours est-il que Crash Team Racing Nitro Fueled a conservé son ADN et ne s'est pas Mario Kartisé (et y'a rien de péjoratif, j'aime énormément Mario Kart, c'est juste que CTR doit rester CTR) au nom de l'accessibilité. Tant mieux, cela sera encore plus gratifiant pour ceux qui prendront la peine de vraiment s'investir dans le jeu.

Les courses de Crash Nitro Kart sont là et c'est une très bonne chose car même si la qualité ne fait pas la quantité, il faut tout de même proposer quelques circuits quand tu vas forcément être comparé à Mario Kart 8 qui en propose 48. Crash Nitro Kart introduisait un système d'anti gravité (qui sera justement le nouveau gimmick sur lequel Mario Kart 8 basera une partie de sa communication), il est logiquement absent de Nitro Fueled. Les courses de Nitro Kart ont donc été légèrement remaniées. Ce jeu permet de se rendre compte que Nitro Kart était un kart racer très moyen uniquement à cause de son gameplay car le design de ses circuits était top et l'est encore aujourd'hui. Les courses s'intègrent parfaitement bien à la formule Nitro Fueled et ça me conforte dans mon idée qu'avec un gameplay à la CTR, Nitro Kart aurait pu être un digne successeur du jeu de Naughty Dog.

Je trouve qu'il y a un sentiment de satisfaction assez dingue quand on touche un adversaire avec une bombe ou un missile, j'apprécie le soin apporté à ça. L'explosion est plutôt jolie et on voit son adversaire valser dans tous les sens, ça a l'air de rien mais ça donne vraiment un sentiment de satisfaction assez dingue que j'ai ressenti aussitôt que j'avais touché mon premier adversaire avec un objet. Les petits détails de ce genre améliorent vraiment l'expérience pour moi donc quand c'est bien fait, je le souligne.

Petit bémol, les objets. Je n'ai jamais été un énorme fan des objets de CTR, en particulier la bombe qui ne fait pas le poids quand on la compare à la bonne vieille carapace verte. Je pense que c'est une des raisons qui font que je préfère jouer à Mario Kart si je suis avec des amis. Mais je n'ai pas envie d'être trop dur, je trouve que le set d'objet, c'est un des éléments les plus durs à designer dans un kart racer (car en dehors de Mario Kart Double Dash, je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu un set d'objet parfait).

De toutes manières, Nitro Fueled est très différent d'un Mario Kart, c'est la raison pour laquelle je ne suis pas dérangé par ce point. Mario Kart se doit d'être irréprochable sur ses objets, car il est surtout un kart racer basé sur l'utilisation des armes et sur votre positionnement durant la course. En gros, pour gagner, il faut être au bon endroit au bon moment. Crash Team Racing est bien plus basé sur le talent des pilotes, pour gagner, il faut principalement mieux maîtriser les mécaniques du gameplay que vos adversaires. Après, évidemment, vous n'êtes jamais à l'abri de perdre à cause d'un objet mais ça arrive moins que dans Mario Kart. On le voit bien d'ailleurs, CTR n'a jamais eu la réputation de "casseur d'amitié" que Mario Kart a toujours eu.

Que vaut CTR Nitro Fueled ? Enormément. C'est l'exemple parfait de ce que l'on doit faire si on veut faire un kart racer n'étant pas un vulgaire clone de Mario Kart. Ce n'est pas grave si ça ressemble à Mario Kart et que ça se joue vaguement de la même manière, quand on creuse, on se rend compte des réelles différences. Il y a une réelle identité ! Cette identité, on pouvait la retrouver entre autres dans Diddy Kong Racing ou dans Sonic & Sega All Stars Racing Transformed et c'est elle qui fait qu'on ne se dit pas "ouais, autant jouer à Mario Kart". Crash Team Racing Nitro Fueled a gardé l'ADN de CTR et c'était la meilleure chose à faire car c'est exactement ce qui fait qu'il ne sombrera jamais dans l'oubli. Est-ce mon kart racer préféré en dehors de Mario Kart ? Peut-être, c'est dur à dire, Sonic & Sega All Stars Racing Transformed occupera toujours une place très importante dans mon coeur (j'ai eu la chance de faire parti des meilleurs joueurs du monde à l'époque, en fin 2012, affrontant à de multiples reprises le meilleur joueur du monde).

Je peux maintenant parler un peu plus du mode en ligne. Quand je suis arrivé, je trouvais ça un petit peu léger, on avait juste la possibilité de lancer une partie et rien de plus. Ayant adoré Sonic Racing Transformed, j'aurais bien aimé retrouver un classement, ça donne encore plus envie de jouer. Mais c'est à ce moment que le mode grand prix est introduit. Concrètement c'est un nouveau circuit, cinq nouveaux personnages, des skins, trois karts (un quatrième kart récompensant les joueurs classés dans les 5% des meilleurs) et des peintures. Une tonne de contenu que l'on débloque en remplissant des jauges Nitro avec des points Nitro que l'on gagne en remplissant des objectifs. C'est sympathique même si certains peuvent être pénibles, un d'entre eux vous demande par exemple de gagner en faisant tout le dernier tour en marche arrière (ce qu'ils ne précisent pas c'est qu'il ne faut pas toucher la moindre caisse et ne pas se faire cogner par un bonus, ça peut donc vite devenir frustrant). Toujours est-il que dans l'idée, ça ressemble aux nombreux passes de combat que l'on voit sur les jeux. C'est cool d'avoir ça plutôt que des DLC payants. Petit défaut tout de même, il y a deux classements, un basé sur le nombre de points Nitro et l'autre sur le nombre de trophées (vous obtenez des trophées en fonction de vos résultats sur les courses en ligne). Le problème c'est ce que ces deux classements sont juste basés sur le farm, plus vous jouez, mieux vous serez classés. Que ce soit le cas pour un classement, je veux bien mais pour les deux, c'est une erreur. Celui censé récompenser le talent du conducteur devrait fonctionner de manière plus classique, vous gagnez des points en fonction de votre place dans la course et si vous jouez trop mal, vous pouvez en perdre. Plus vous auriez de points, plus vous seriez obligé de faire de très bonnes places (genre premier ou second) pour gagner des points, comme sur Sonic Racing Transformed en fait qui avait un système impeccable. Après, c'est le premier grand prix, Beenox attendent les retours des joueurs, je pense qu'on pourra juger en fonction de ce qu'ils feront sur le second. Un autre petit défaut, vous gagnez plus de Nitro Points si vous équipez certains objets introduits dans ce Grand Prix. Le résultat, c'est que tout le monde joue avec les trois même karts et les personnages de la Nitro Squad, je suis pas fan de ça même si je comprends la logique derrière ce choix.

Dernier point, pas vraiment important mais les fans seront ravis, il va y avoir plus de Spyro dans le jeu. A priori, il n'y aura pas juste Spyro dans le jeu. Des gens ont fait du datamining dans les fichiers du jeu et auraient trouvé les noms de futurs personnages, on y retrouve la Sorcière, Bianca, Ripto et Gnasty Gnorc. Je pense que là aussi c'est un bon choix commercial de la part d'Activision. Ca semble sérieux car dans la liste on trouve aussi le nom de Nina Cortex par exemple (dont on peut voir le portrait sur une banderole de Cour Nitro). Le fan service va tellement loin qu'ils auraient trouvé le nom de Rilla Roo (un personnage complètement oubliable de Crash Bash). En tout cas, ça va faire plaisir aux fans et c'est un détail qui fait plaisir.

PS: J'ajoute des choses à cette critique au fur et à mesure, car pour moi, un Kart Racer ça se juge aussi sur la durée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 385 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

_Rainmaker a ajouté ce jeu à 2 listes Crash Team Racing Nitro-Fueled

Autres actions de _Rainmaker Crash Team Racing Nitro-Fueled