👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Crusader Kings, un grand jeu, espèce en voie de disparition de nos jours. La plupart des joueurs, aujourd'hui, ont besoin de paillettes et de strass, mais n'ont pas en retour un gameplay riche et une liberté de jeu, comme nous offre le titre de Paradox.

Le but de Crusader Kings ? Choisi, ta dynastie et survie. Choisi, ta dynastie et survie. Sinon, c'est perdu... On a le choix entre Comte, Duc, Roi, et Empereur. Chacun ayant un pouvoir plus ou moins limité et un niveau de difficulté plus ou moins accrue. Commencer Comte ou Duc est le plus intéressant, car il est possible bien entendu de gravir les échelons ou d'étendre son domaine, de manière plus ou moins digne. (avec honneur ou pas). Pour cela différents moyens : complots, assassinats, alliances politiques (mariages), et bien sûr, la guerre. Pas toujours facile quel que soit le moyen choisi.

Ainsi Crusader Kings est avant tout un jeu politique, malgré l'aspect militaire. Car levé une armée n'est pas toujours simple ou du moins, une armée digne de ce nom. Il faut d'abord étendre son pouvoir sur ses vassaux, là encore la tâche n'est pas simple. Car ses derniers doivent l'accepter pas un vote, ce qui signifie qu'il faut avoir de très bons rapports avec ses derniers. Soit par notre manière de diriger, les soutient apportés à ses derniers, dons de terres ou par la corruption. Placer des membres de sa dynastie à des rangs trop élevés n'est d'ailleurs pas judicieux, car ils auront souvent un malus dans les relations vu le fait qu'il revendique légitimement notre titre. Régner n'est donc pas chose aisée, loin de là. Car même monté les impôts doivent être votés par l'ensemble de nos vassaux. Le fait d'accroître son pouvoir à de nombreux avantages, mais nuit aux relations avec nos vassaux qui auront tendance à soutenir un rival ou revendiquer leur indépendance.

D'ailleurs selon les capacités et caractéristiques de notre personnage les relations avec ses derniers seront plus ou moins bonnes, car elles doivent être en accord avec celles de nos vassaux. Ainsi, il faut choisir judicieusement l'éducation de notre descendance, car certaines capacités aléatoires. D'ailleurs, certains événements peuvent jouer sur les caractéristiques de notre personnage ou de ses enfants, et parfois pénalisantes. Il peut arriver que changer de style de succession soit la meilleure solution pour éviter à un enfant idiot ou cruel (ou un ensemble de caractéristiques faibles pour un futur roi par exemple) , d'arriver sur le trône. Et ainsi de privilégier un autre de ses enfants ou membre de sa dynastie. Malheureusement, il n'est pas toujours possible de changer de style de succession, l'autre solution peut être l'assassinat (réussite aléatoire, qui nécessite le soutient de personnalité influente du royaume ou duché). Mais la diplomatie internationale est également importante, c'est pourquoi les alliances politiques sont essentielles. Parfois pas avantageux pour la politique nationale, mais utile pour un futur héritage ou une alliance militaire.

N'oublions pas la religion, car nous sommes en période croisade et au Moyen-Age. Là encore le jeu est très développé et permet d'augmenter ses richesses militaires et économiques. Mais également joue un rôle dans les relations avec les autres nations. Ainsi, aucune alliance avec un hérétique ou un musulman, l'avantage par contre, c'est qu'aucun Cassus bélli n'est nécessaire pour leur déclarer la guerre. Mais on peut également renier le pape et faire comme Henri VIII, en nommant un anti Pape. Si on désire se débarrasser d'une épouse inutile par exemple, ou encore nommé nous-même nos évêques. Mais l'avantage quand on génère des points de piété, c'est de pouvoir faire appel à une armée d'un quelconque ordre de templier (en contrepartie d'un nombre important de points de piété) qui va se rejoindre à notre armée pour combattre les Sarrasins ou hérétiques.

L'art de la guerre dans Crusader Kings est très intéressant également, mais les mouvements de troupes sont lents, ainsi que les sièges. Et cela impacte sur notre trésorerie tel un gouffre, surtout si on engage des mercenaires. Mais il est possible d'accélérer les sièges, en ordonnant la prise de la cité ou quelconque domaine. Toutefois, les pertes seront plus importantes, ou alors notre armée sera en déroute...

Il existe d'autres aspects à développée dans Crusaders Kings II tant le jeu est complet et riche. Quoi qu'il en soit le jeu dispose d'une durée de vie colossale, car une partie peut durer entre 50 et 100 heures. Et la rejouabliité est infinie tant les situations changent, même si on choisit le même scénario ou la même dynastie.

Un jeu qui n'est sans doute pas accessible à tous, vu sa complexité en termes de gameplay (nombre de menus qui apparemment sont trop nombreux, pour moi, il n'en a pas assez...), difficulté du jeu, et la demande de patience.

Un autre chef d'œuvre signé Paradox Interactive.

ElDiablo
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Top 10 Jeux vidéo

il y a 9 ans

13 j'aime

2 commentaires

Crusader Kings II
Rêveur
9

Convoquez l'ost !

Jeu de stratégie, jeu de rôle, bac à sable médiéval, Crusader Kings II est incroyable. Je n'avais jamais joué au premier et je n'avais pas touché à un jeu de stratégie Paradox depuis bien longtemps...

Lire la critique

il y a 10 ans

41 j'aime

14

Crusader Kings II
demarreur
9

Un jour, je serai Roi dans mon Royaume.

Mon cher père, Si la clémence gagne le temps, cette lettre vous parviendra ce vendredi, 5e jour d’Août, sur coursier et destrier et vous sera remise en main propre par Maître Ekwydd. Mon très cher...

Lire la critique

il y a 9 ans

40 j'aime

9

Crusader Kings II
Invock
10

La politique, c'est une affaire de famille !

Crusader Kings II est un jeu de type "grand strategy" qui peut rappeler Europa Universalis, mais qui est plus simple dans ses exigences en terme de gestion, et où la conquête et l'expansion du...

Lire la critique

il y a 10 ans

16 j'aime

1

Hannibal
ElDiablo
4
Hannibal

Quelconque..

Vous dites un festin Monsieur Lecter ? Je ne remets pas en question votre sens artistique, ni vos nombreux talents. Toutefois, je trouve le reste bien fade, sans saveur, très commun malheureusement...

Lire la critique

il y a 9 ans

42 j'aime

8

Le Dernier Face à face
ElDiablo
8

« L’homme est-il bon ou mauvais de nature ? »

Sollima le maudit J'attendais avec impatience de voir le chef-d'œuvre de la trilogie western de Sollima, je ne vais pas aller jusqu'à dire qu'il m'a déçu (je l'ai regardé deux fois d'affiler...)...

Lire la critique

il y a 8 ans

38 j'aime

2

Colorado
ElDiablo
8
Colorado

Titi & Grosminet au Far West

Un Sergio pour les gouverner tous ? Le Western all'italiana dont le maître incontesté Sergio Leone, est un genre capable du pire comme du meilleur. Voulant à tout prix surfé sur la vague Leone, un...

Lire la critique

il y a 9 ans

36 j'aime

7