Avis sur

Crusader Kings II sur PC par Zeldalttp

Avatar Zeldalttp
Test publié par le
Version PC

Je préviens tout d'abord que je n'ai jamais joué au tout premier Crusader's Kings. CK2 propose donc à la base l'ambition de pouvoir démarrer à n'importe quel moment entre 1066, date de la conquête d'Angleterre par Guillaume le Conquérant et 1453, chute de Constantinople. Des évènements comme l'arrivée des Huns sont chargés de bouleverser ce monde dans lequel nous essayons, nous de grossir peu à peu, à travers des alliances, des conquêtes, des intrigues pour rendre les alliances vraiment utiles (dans ma partie actuelle, j'étais duc d'Anjou et j'ai réussi à devenir roi de France grâce à un mariage matrilinéaire d'un lointain prétendant au trône avec ma mère qui s'est peu à peu affirmé, du coup, mon père est devenu roi de France et j'ai fait face à une rébellion de seigneurs normands. Quand je les emprisonne, je tue peu à peu les prétendants à leur fief et j'attends leur mort pour m'en emparer).

Ce Crusader's Kings 2 présente de nombreux avantages. Il se veut d'abord très addictif par périodes. Il y a un syndrome "Civilization" et de pas mal de wargames ou de jeux de stratégie qui veut qu'on se dise "non j'arrête après avoir fait ça" et quand on arrête, on est 5 heures plus tard car il fallait finir par gagner la guerre, non mais !
Il est assez fourni de plus, avec des extensions permettant de jouer les républiques ou les paiens (la Horde est un bordel à jouer, on s'étend trop vite) et qui complètent les façons de jouer.
Facilement moddable, il permet des mods de qualités comme le cultissime mod Game of Thrones sur lequel j'ai passé de bonnes heures aussi (Stannis powa). J'ai pas trop regardé sinon, mais sa facilité de mod doit permettre d'autres mods sur des périodes non accessibles.
De plus, la dernière extension "The Old Gods" permet de commencer en 867 (mais pas entre 867 et 1066, ce qui est dommage) et de pouvoir influer dans un monde caractérisé par la dislocation de l'Empire Carolingien voilà 27 ans. L'époque est intéressante, car il n'y a pas encore le monstre d'Empire qui est le Saint Empire Romain Germanique et qu'il est marqué par la puissance grandissante des vikings (faites gaffe si vous voulez prendre la Bretagne, très gaffe ! ) capables de puissants raids via leur façon de dérouter vos armées en passant par les fleuves.

Cela dit, ce jeu n'est pas parfait. Si l'on ne commence pas à une période curseur (j'avais essayé de démarrer en 1314, comme dans les Rois Maudits), la possibilité de guerres de succession entre parents et fils, suzerains et vassaux est importante et ça peut foutre le dawa pour rien. Surtout si juste après les aztèques (c'est qu'une extension, vous inquiétez pas) viennent se rapprocher.
L'on pourrait aussi noter de nombreuses limites et au final des règles assez simples, voire trop.

Bref, gérer ses vassaux, s'étendre peu à peu via diverses moyens, avec une part d'aléatoire, c'est Crusader's Kings 2.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 542 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Zeldalttp Crusader Kings II