Boy don't crysis

Avis sur Crysis Warhead sur PC

Avatar Plug_In_Papa
Test publié par le
Version PC

Sorti un an après le "Crysis" original cet add-on n'avait pas vraiment pour vocation de chambouler la formule. On retrouve donc le magnifique CryEngine2, le moteur graphique de "Crysis" avec des décors toujours aussi sublimes, des effets toujours aussi réussis et un soucis du détail toujours aussi impressionnant.

"Crysis Warhead" nous propose de vivre les évènements du premier "Crysis" selon un autre point de vue : celui de Psycho, compagnon d'arme de Nomad, le héros du premier volet.
Un choix qui explique le peu de changement du titre (la nanosuit identique pour des raisons de cohérence scénaristique, une petite poignée de nouveaux véhicules et armes) mais qui, pourtant, reste tout a fait valable pour se replonger dans la chasse aux communistes et aux aliens.

La raison la plus évidente est Psycho, notre nouvel avatar, qui a une personnalité bien différente de Nomad : là où Nomad était quasiment muet et résigné Psycho ouvre sa grande gueule à la moindre occasion, souvent pour dire une connerie ou pour préciser qu'il Anglais et non Américain.
Un changement de ton donc puisque Crytek insuffle plus d'humour à son titre et se lâche un peu plus.
On prendra pour preuve le fameux Colonel Lee, grand méchant de service que l'on croise régulièrement, avec sa nanosuit bardée de médailles, ses lunettes de soleil inamovibles et ses répliques dignes d'un Chuck Norris de la grande époque (si tant est que Chuck Norris ait eu une grande époque).
Si le "scénario" bénéficie d'un léger vent de folie (il paraitra d'autant plus fou à ceux n'ayant jamais joué au jeu originale puisque que les évènements nous tombent dessus sans justification apparente et sans faire aucun rappel de "Crysis") il en va de même avec les situations de jeux, plus abusées et spectaculaires qu'en 2007. Le jeu perd un peu en liberté mais les bonnes idées abondent. On a ainsi une poursuite en Hydroglisseur survoltée ou une escorte de train grisante. Oui, vous m'avez bien lu "Crysis Warhead" arrive à rendre une mission d'escorte passionnante ! On n'arrête pas le progrès.
On se souviendra aussi pendant longtemps de la dernière mission, bourrine mais jouissive au possible grâce au Plasma Accumulator Cannon (ou PAX), une sorte de super flingue qui démolit a peu prêt tout ce qui lui passe devant.
Il en résulte un jeu plus intense, plus fou-fou mais également plus court.

"Crysis Warhead" remplit donc parfaitement son contrat avec sa campagne jouissive et légèrement décalée. S'il ne séduira pas les réfractaires au titre originale (en même temps, était-ce vraiment son rôle ?) il permettra aux autres de prolonger l'agréable expérience "Crysis" dans de bonnes conditions.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 631 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Plug_In_Papa a ajouté ce jeu vidéo à 5 listes Crysis Warhead

Autres actions de Plug_In_Papa Crysis Warhead