👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le plaisir dans la souffrance...cela existe jusqu'aux 200%

Je nourris depuis pas mal de temps un amour inconditionnel au jeu vidéo indépendant. Avec tous ces jeux AAA, (sans compter le nombre incalculable de FPS qui sortent), on est vite submerger par des jeux qui font de l’ombre aux jeux indépendants. Mais il y en a un qui a fait beaucoup parler de lui cette année.

Après plus de 2 ans d'attente, CUPHEAD sort enfin sur XBOX ONE et PC.

Première chose à dire qui tape à l’œil…c’est magnifique ! Un côté rétro rendant hommage aux dessins animés des années 30,40. Avec une animation fluide, on prend vraiment son pied à regarder le chara design des personnages et les décors du jeu.

Le but est simple : Affronter des boss pour récupérer des contrats d’âme afin de les livrer au diable. Ce qui devient plus compliqué en revanche c’est la difficulté du jeu. Proposé dans un premier temps en facile et regular, le jeu vous oblige tout de même à jouer en normal afin de récupérer les contrats. Car oui, en facile vous n’aurez pas les contrats après avoir vaincu les boss, et sans contrats vous ne pourrez pas passer dans le monde suivant. ( Vous commencez à le sentir le côté vicieux du jeu ?)

Chaque boss dispose d’une caractéristique qui lui est propre et ne ressemblera en aucun cas aux précédents adversaires. D’où la beauté du jeu ( ou la rudesse dont il fait preuve ). Vous aurez accès à des phases à pied, d’autre en avion ( les plus compliqués…) Ce qui est sur, c’est que vous allez en baver que ça soit seul ou en coopération. ( locale dans un premier temps)

Néanmoins il existe quelque niveaux « Run and Gun » (que je vous conseille à faire en premier) qui sont là pour affronter de faibles ennemis (mais arrivant à un nombre et une vitesse alarmante) ainsi que récupérer des pièces pour vous acheter différents pouvoirs. Ces pouvoirs peuvent être vos munitions proposant différentes formes de dégâts et de jouabilité (Personnellement je vous recommande le « Charge » et le « Roundabout »). Munitions qui vous feront charger des cartes à jouer, permettant par la suite à en lancer une plus grosse, maximisant ainsi vos dégâts. Au bout de 5 cartes, vous pouvez activez votre pouvoir ultime, et laisser vous emporter par le spectacle. Ajoutez par la suite des pouvoirs passifs qui ajoutent un petit plus à la réussite des niveaux. Et ce qui est vraiment génial c’est que vous allez souvent alterner les différents pouvoirs pour savoir lesquels adapter aux adversaires que vous affrontez. Les possibilités sont donc nombreuses et surtout personnelles. (Vous attendez pas par contre à des bonus de malade).

Si vous avez le courage de terminer le jeu à 200%, retentez-le en récoltant les rangs A, ainsi qu’en le terminant en expert. Des larmes ont coulé de ma joue, mais j’y suis arrivé ! ( par contre le rang S pour tous les niveaux…on verra dans une autre vie )

Julien_Hachibi
9
Écrit par

il y a 4 ans

Cuphead
LinkRoi
8
Cuphead

Un dessin animé dont vous êtes le héros !

Développeur : StudioMDHR Entertainment Inc. Éditeur : StudioMDHR Entertainment Inc. Résumé Cuphead est un jeu qui aura beaucoup fait parler de lui pour sa difficulté très ardu, car le jeu propose...

Lire la critique

il y a 4 ans

28 j'aime

16

Cuphead
iceberg63500
5
Cuphead

Le jeu est beau mais...

Vendredi dernier je rentre chez moi tout content de pouvoir jouer à Cuphead. Effectivement le jeu est beau et le gameplay répond parfaitement. Je progresse non sans mal dans le premier niveau. Je...

Lire la critique

il y a 4 ans

19 j'aime

48

Cuphead
LanguedOeuf
10
Cuphead

Une perfection à l'état dur.

Mais wow, ce jeu quoi... Les + : -La plus belle direction artistique 2D que j'ai pu voir de ma vie de joueur pour un jeu-vidéo. -Des animations parfaites, sans aucuns défauts. -Des boss variés,...

Lire la critique

il y a 4 ans

13 j'aime

7

The Neon Demon
Julien_Hachibi
7

Orgueil et...préjudice

The Neon Demon est un véritable gâchis puisqu'il aurait pu être déjà considéré comme un des meilleurs films de l'année. Le film s'inscrit dans la contre-culture ce qui va en faire rougir certains...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

Grave
Julien_Hachibi
9
Grave

œil pour œil...doigt pour doigt

Je me sens un peu honteux de faire une critique de ce film que maintenant, alors que cela fait 2 semaines que je crie au génie. Mais vu que le genre cinématographique qu'il représente ne correspond...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime

ReLIFE
Julien_Hachibi
7
ReLIFE

L'homme qui valait 1000 yens

Je voulais simplement manger en regardant n'importe quoi. Je suis donc allé sur crunchyroll et j'ai lancé un anime au hasard... je ne l'ai pas lâché jusqu'au matin du lendemain. Résumé : Kaizaki...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime

3