L'échec est presque à la hauteur de l'ambition

Avis sur Cyberpunk 2077 sur PC

Avatar Moizi
Test publié par le
Version PC

Un jeu dont l'échec est quasiment à la hauteur de ses ambitions. L'échec est multiple. Il y a un échec technique, le jeu est très mal optimisé sur PC, j'ai eu de freezes qui m'ont obligé à redémarrer mon ordi et je ne compte pas les bugs en tous genres, mais je me permets quand même de citer le meilleur d'entre eux, une voiture qui débarque de nulle part qui traverse le hall d'un hôtel et qui laisse sa portière derrière la réceptionniste.

Mais c'est pas le plus grave, même si c'est chiant de tomber à 10fps subitement alors qu'on est dans le désert et qu'il y a rien autour...

Le plus grave reste pour moi le côté vide et dirigiste. Je pense que Cyberpunk, en l'état, n'aurait pas dû être un jeu en monde ouvert : il n'y a rien à faire dans cette ville. Enfin, rien de bien intéressant. Aller dans un bar boire un verre sans mini jeu sympa comme le gwynt, je n'en vois juste pas l'intérêt... En plus la carte est pleine de points d'intérêt totalement inintéressants : oh une agression là, oh une voiture à acheter ici. Mais je m'en fous... Tout ça n'est pas organique.

En plus ça rejoint la technique, mais la ville est vide, les IA sont juste cassées, on traverse sur un passage piéton et systématiquement on se fait écraser par une bagnole. On ne peut pas comme dans GTA V se mettre sur la route pour faire en sorte que les gens s'arrête pour leur voler leur voiture.

Tout ça me fait donc dire qu'ils n'avaient matière à un monde ouvert et j'aurais préféré un quartier bien mieux travaillé, qu'on aurait pu infiltrer comme on veut, avec plein de quêtes, un peu comme Vampire the mascarade bloodlines. Dans ce jeu on avait trois ou quatre rues et ça suffisait... Surtout que là la ville est assez grande mais impossible de s'y repérer, rouler en voiture est juste pénible, outre la baisse de fps parce qu'on ne sait pas où aller... la mini carte est bien trop zoomée pour qu'on puisse anticiper les virages. C'est gênant. Niveau monde ouvert on est clairement dix ans en arrière et un jeu comme The Witcher 1 ou 2 avec des zones bien travaillées avec un ou deux bouts semis ouverts aurait sans doute mieux fonctionné.

Là se promener dans la ville n'a aucun intérêt.

Surtout qu'on voit des voitures qui volent, mais nous on est cloué au sol. C'est juste frustrant. Dans GTA V on avait des avions, on ne va pas me faire croire qu'en 2020 coder les voitures volantes c'était impossible ?
Cette ville ne vit pas, elle fait juste décor, on n'a rien à y faire.

Et même au niveau des quêtes, j'aurais aimé plein de quêtes (alors peut-être que je ne les ai pas trouvées, mais j'ai fini l'histoire principale et les quêtes des persos que j'aime bien et j'ai rien vu qui laissait suggérer que c'était possible) où il y a des guerres de gangs, où on doit choisir son camp, les aider à gagner du territoire... que sais-je. Là tout est statique et morne.

Donc je le redis une dernière fois, le monde ouvert ne sert à rien.

Pire encore, c'est un jeu beaucoup trop narratif et dirigiste. Alors pas que je n'aime pas la narration, j'adore la saga The Witcher pour ça en partie. Mais là c'est juste : on s'assoit là, on s'accoude là, on se penche là... on clique sur le dialogue jaune qui fait avancer la quête (je ne pige pas pourquoi nous dire directement quel dialogue est inutile) et on n'a jamais vraiment le choix de rien. Alors je suppose qu'à la fin on peut avoir une autre fin que la mienne selon le choix final qu'on prend... mais bon c'est peu.

Disons qu'il n'y a pas de dilemmes moraux comme dans The Witcher... Tout est dans un couloir et il n'y a quasiment pas de rôle play possible.

Pire (oui encore), au début on choisit son personnage, je ne trouve pas l'éditeur particulièrement complet, encore une fois j'ai l'impression qu'on est revenu 10 ans en arrière, on peut régler des détails aberrant comme la taille de la bite (moi je joue une femme dans j'ai mis une vulve, qu'on ne peut pas choisir malheureusement), mais lorsqu'on se promène nu dehors on a un slip.

Quel est l'intérêt donc de nous faire choisir nos organes génitaux ?

Je vois là un coup de com', rien de plus, rien de moins. Comme le coup des couilles des chevaux dans RDR2.

En fait le jeu me semble limité sur tous les aspects...
Alors c'est bien beau de promettre une ville, aucun temps de chargement sauf si tu meurs, sauf qu'on se tape des ascenseurs partout, tout le temps, pour camoufler ces temps de chargement. Et c'est long.

Après je ne pense pas que ça soit un mauvais jeu tout simplement parce qu'il arrive qu'on s'amuse plutôt pas mal, lorsqu'on ne regarde pas une non-cinématique le cul posé sur une chaise à balancer des phrases bidons aux personnages, phrases qui ne changeront absolument rien...

Pirater les ennemis c'est marrant et ça se complète plutôt bien avec les armes, j'ai fait une mission en infiltration et boarf, autant jouer à Hitman si c'est pour faire ça et avec l'IA cassée, ça n'aide pas à rendre ça gratifiant surtout que je n'ai pas l'impression que l'on ait la moindre récompense si jamais on ne tue personne.

Disons que autant ça m'a saoulé dans Dishonored que tout le jeu nous pousse à bons coups de morale à ne tuer personne, ici personne ne nous récompense si on le fait, personne ne nous le reproche, donc... pourquoi s'en priver ?

Après je n'ai pas trop aimé l'arbre des compétences, y'en a trop, c'est bordélique et finalement j'ai fait un couteau suisse.
Normalement je fais un perso qui fait péter les points de charisme/dialogues, ici c'est inutile, il n'y en a pas... Le jeu est linéaire également dans les résolutions possibles des quêtes.

Disons qu'il n'y a aucun aspect où Cyberpunk n'est à la hauteur de the Witcher 3 (pour ne citer que lui).
Alors où, ils ont rendu quelques persos attachants, mais moins quand même que dans la saga de The Witcher... et il manque, je trouve, la possibilité d'aller converser avec les PNJ hors mission comme dans Mass Effect par exemple, histoire de nouer une amitié avec eux.

Et encore une fois, je n'ai pas l'impression qu'être très amis avec eux change quoi que ce soit pour le combat final, ils ne viennent pas t'aider. Dommage.

Honnêtement je ne sais pas si j'y retournerais... Je ferai peut-être une ou deux autres quêtes histoire d'avoir des romances... Mais bon... sinon... Je me vois mal faire les 150 contrats qu'on me propose dans mon journal de quêtes.
Je dois cependant dire que les quêtes sont mieux écrites que dans la plupart des autres jeux... c'est déjà ça. Mais encore une fois, ça ne fait pas mieux que The Witcher 3...

Donc bon...

Un jeu correct pour ceux qui aiment le vide et couloirs narratifs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3051 fois
46 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Moizi Cyberpunk 2077