16 élèves sont sur l'eau, l'un d'eux se prend un couteau

Avis sur Danganronpa 2: Goodbye Despair sur PC

Avatar Ota
Test publié par le
Version PC

Avant toute chose je tiens à regarder mon ami Farukon, qui a accepté de me prêter sa bibliothèque Steam et m'a permis de jouer à ce jeu, et qui avec sa petite amie Happy m'a fait commencé cette série qui m'est maintenant chère.

Après avoir fini Danganronpa, il paraîtrait inenvisageable de faire une suite au jeu tant sa fin pouvait être si concluante. Et pourtant l'équipe du jeu a réussi à en faire une, ce qui déjà peut nous inquiéter : l'esprit de la série pourrait il se ramasser avec cette suite ? Eh bien heureusement, non.

L'histoire commence avec un Hajime Hinata, un pelo qui entre dans la fameuse académie du Pic de l'Espoir (chéplutrocékoi son nom donc osef). Il se réunit avec sa nouvelle classe de 16 élèves, sauf qu'ils sont transportés sur une île déserte par Usami, un lapin moche adepte de BDSM. Malheureusement, Monokuma, l'ours psychopathe du premier opus, s'empare de l'île et ordonne aux élèves de s'entretuer, sans quoi ils resteront éternellement sur cette île.

Si le jeu est similaire dans son concept à son prédécesseur, il n'en reste pas moins que DR2 applique une grosse supériorité sur le 1.

Parlons d'abord des personnages : les personnages du 1 étaient attachants mais étaient trop construits sur des personnalités clichées. DR2 a fait, lui, des personnages absolument uniques, et vous vous attacherez sans mal à ces personnages : du grand Nekomaru à la douce Chiaki, de l'énergique Soda à la silencieuse Peko, du givré Gundham à l'électrisée Ibuki, beaucoup sauront se montrer attachants, et ce sera un véritable plaisir de venir parler avec eux et développer des liens (sauf Saionji et Mikan putain pourquoi vous existez). Et ce sera un véritable déchirement quand ils mourront, croyez moi que j'ai souffert du chapitre 2 à 6 alors que seul les chapitres 2 et 4 du 1 m'avaient mis mal.

Les phases d'investigation se veulent plus courtes, et c'est pas plus mal car vous découvrez les détails des indices en procès, donc elles existent mais c'est tout. Cela dit la musique est stylée, surtout la version du chapitre 5.

Les phases de procès ont également évolué. Première nouveauté, la possibilité d'utiliser des preuves pour soutenir la cause d'un personnage (marquée avec du texte bleu). Et cela permet de varier les procès, c'est un bon ajout qui saura se montrer utile lors de ces phases.
Un nouvel ajout est le Rebutal Showdown, il s'agit d'un face-à-face entre vous et un personnage, le but est de trancher les phrases et de couper la contradiction avec une preuve. Si sur le papier c'est sympa, on regrettera l'impossibilité et de consulter vos preuves, ce qui peut se montrer galère lorsque vous avez 5 preuves différentes et 2 possibilités de dialogue.

Un nouveau mini-jeu est le Logic Dive, il s'agit d'un parcours dans lequel le héros avance en surfant. Le but est de rester sur la piste, éviter les obstacles et suivre la bonne route pour résoudre un problème. Ce mini-jeu est très bien géré, bien qu'il faut prendre des décisions assez rapidement.

Hélas, le Hagman Gambit a été modifié et pas du tout en bien, puisque vous ne devez pas chercher les quelques lettres d'un mot mais TOUT le mot. Et même à la souris c'est compliqué de réagir rapidement, bref pire mini-jeu de procès.

Parlons ensuite de l'histoire : je ne vous la spoilerais pas, car il est très important de la découvrir. Elle écrase complètement celle du 1. De plus, des doutes planent sur le héros, Hajime, car on ne sait pas qui il est exactement, et la recherche d'informations sera beaucoup plus palpitante. Il faut également parler de Nagito Komaeda : ce personnage si incroyable, si détaché du cast, ses motivations, ses actions qui sont clairement un atout du jeu. De plus, les plot-twists sont à se retourner le cerveau, et le final est de toute beauté :

Normalement, je gueule quand on me dit "c'était faux, c'était virtuel haha ^^. Mais le twist allant beaucoup plus loin que ça, étant surtout fatal, il est vraiment magnifique.

Pour conclure, Danganronpa 2 a su s'améliorer pour notre plus grand bonheur par rapport à son prédécesseur. C'est un jeu très marquant, une pépite de la PSP qui aura su faire son chemin dans la liste des meilleurs VN de tous les temps. Il me tarde de jouer à Danganronpa V3 pour espérer avoir une expérience similaire que j'ai eu avec cet opus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 226 fois
2 apprécient

Ota a ajouté ce jeu à 2 listes Danganronpa 2: Goodbye Despair

Autres actions de Ota Danganronpa 2: Goodbye Despair