demon's soul 2

Avis sur Dark Souls II sur PlayStation 3

Avatar DeadmanW
Test publié par le
Version PlayStation 3

Le lvl design est un bordel sans nom, les zones sont nombreuses et variées mais souvent minuscules et grossièrement collées les unes aux autres. Je serais incapable de dresser mentalement une carte du jeu tellement c'est brouillon. Une grosse déception après un premier épisode façon metroidvania si intelligemment construit qui en faisait un jeu vraiment agréable a parcourir.

Les zones sont plus petites, mais les feux de camp sont quand même plus proches, entre les fioles d'estus, les gemmes de soin, potions et tout les trucs qui redonnent de la vie, il n'est plus nécessaire de gérer autant son stock durant l'exploration en faisant attention d'en garder un max pour le boss. La fiole d'estus perd de son aspect central et c'est un peu de tentions en moins qui s'envole durant l'exploration. Plus besoin non plus de feu de camp pour retrouver son humanité, on peut garder ses effigies précieusement a l’abri dans son inventaire pour les utiliser devant la porte du boss, un commodité de plus qui rend la forme humain utilisable sur commande.
Chaque mort entraine une réduction de la barre de vie, mais un anneau permet rapidement de ne plus se soucier de cette pénalité. Cette mécanique que je trouvais déjà inutile dans demon's soul car sa seul finalité était de pousser au farming de consommable pourrait ici tout aussi bien ne pas exister.

Les boss sont également une belle déception, ils possèdent presque tous les mêmes angles mort et souvent la difficulté se trouve rehaussée par l'ajout d'adds a gérer. Dans le premier, ils étaient introduits et soutenue par la lore du jeu, une histoire qui contribuait a leur donner de l'épaisseur et du charisme, ici les boss sont plus nombreux mais finalement peu mémorables. D'ailleurs, le background du jeu est assez pauvre et se repose beaucoup sur ce qui a déjà été introduit par le premier épisode. Enfin, la présence de d'avantage de boss dans des zones plus petites aux feux de camps plus rapproché a une conséquence, on gagne bien d'avantage d'âmes.
Certains diront que c'est normal, car il y a d’avantages de statistiques a monter, mais une fois une poignée de points dépensé dans l'adaptabilité et la vigueur, il reste des âmes a ne plus savoir qu'en faire.
Au final, se trimballer 40 000 âmes et les perdre sur une connerie n'a que peu d'importance, a aucun moment durant le jeu, je n'ai manqué d'âmes.
Un jeu terminé en moitié moins de temps que le premier et une architecture des niveaux que j'ai trouvé désagréable a parcourir au point de ne pas avoir envie de le recommencer, voila qui clôt l'épisode dark souls 2 en ce qui me concerne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 615 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de DeadmanW Dark Souls II