Takin' another way

Avis sur Dark Souls II sur PlayStation 3

Avatar Luc Le Gonidec
Test publié par le
Version PlayStation 3

Personnellement, il y a un truc que j'ai jamais compris dans le domaine vidéoludique, c'est le succès de la licence de From Software. J'ai eu beaucoup de mal à trouver des qualités à Demon's Souls et son successeur Dark souls. Pour diverses raisons allant de leurs univers darkouille, leurs gameplay aux roses ou de leurs envie de prendre le joueur pour une merde. Oui, j'avais un sentiment plutôt négatif par rapport au soft, puis je me suis dis :

" Allez Koré, cette année t'as eu que des jeux de merde à la rédaction, peut être que tu va prendre plaisir a y jouer"

Bien joué mon moi intérieur, bien joué. Effectivement Dark Souls 2 a réussi à outre-passer mon allergie épidermique à ce game-design, et merde, comment j'ai pris plaisir à y jouer. Ceux qui comme moi n'ont pas compris le succès et l’intérêt du jeu devrais essayer ce volet, ils ont justement changer le Game design sans vraiment dénaturer l'esprit premier du jeu : "Vous faire en chier". Plus ouvert que ces prédécesseurs, où on vous laisse le moyen de vous en sortir un peu plus facilement, c'est un peu moins bâtard sur les façons de mourir, mais il reste quand même sacrement punitif et exigeant, faut pas déconner non plus.

Moment musical : https://www.youtube.com/watch?v=IJNR2EpS0jw

"on aurait pu croire que ça se limitait à de la flagellation et une ambiance sombre"

Avant; on avait un chemin tracé qui était indiqué par rapport à la force des opposants," grosso modo dans les premiers, si on se fait tuer du premier coup par un monstre qui était à la voie de gauche, alors on doit prendre la voie de droite ect." Là Form Software a changé la donne, on a désormais plusieurs zones à disposition dans le jeu qui sont imbriqués, et plusieurs boss également, le jeu ne te limite pas à une seule zone, tu peux te balader plus facilement car les monstres sont généralement moins puissant et moins retords à défoncer même si ils ne sont pas à ton niveau.

Par contre l'intelligence du jeu a été de limiter la réapparition des monstres, pour éviter le farm d'xp facile, le problème de ce système, et là, limite, je ne peux que m'en prendre à mon skill et non aux développeurs, c'est le nombre de réapparition des ennemis est limité, donc plus de possibilité de faire du farm d'xp pour augmenter le stuff ou les stats pour foutre la branlée aux boss de façon tranquille. Là on n'a plus que la technique pure et dure pour vous défendre, sauf que les paterns de certains boss m'épuisent, je suis un PGM sur Team Fortress 2 pour l'esquive en rocket jump, autant là faire des roulades avec ma héroïne kawaï, je bloque. Exemple, je suis bloqué à un boss considéré comme facile mais contre qui je me suis fait prendre plus d'une fois : le chevalier dragon de la tour de feu d'heide.

C'est une pute, une réelle pute. Et là vous tombez dans l'engrenage de l'auto flagellation et le système de récompense finalement, une fois que vous avez éclater le boss au bout de 53 essais par je ne sais quel miracle, ça m'a ouvert la voie à une nouvelle zone où j'ai pu récupérer des âmes, du stuff putain ! du Stuff ! et "enfin" des statue d'âmes (qui vous permette de redevenir vivant), oui parce que je ne détail pas volontairement toutes les subtilités du jeu, mais la mort vous amène des malus "genre on était pas déjà bien embêté"

Reste que beaucoup de choses sont à découvrir dans le jeu même des features super importante, rien est expliqué mais tout est a deviner, c'est plaisant pour certaines choses sauf à certains moments où se pose plus de question qu'il ne faudrait comme comment jouer en coop ? et on ne peut savoir qu'en devinant, comme la possibilité de redevenir vivant, j'ai fait le coup par hasard.

Bref ma vie dans dark soul 2 c'est de la merde mais oui, quand tu réussi t'es un homme heureux , beaucoup plus gratifiant que de pécho en boîte complètement bourré (puis on a pas de mauvaises surprise) et non ! au risque de me répéter, le level design n'est pas moins bon, il n'est pas meilleur, il est juste différent. Rigoureux et exigeant plutôt qu'injuste, je crois justement que je l'aime pour ça. Puis crotte, la possibilité de se créer un personnage qui ressemble à une lolita-goth qui pète la gueule à des golems, ça n'a pas de prix.

PS : Ceci est une critique qui a été faîtes à l'arrache, pas de poésie superflu, ni de clin d'oeil complice à des membres de SC, merci de votre compréhension

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 811 fois
5 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Luc Le Gonidec Dark Souls II