Etrangleic

Avis sur Dark Souls II sur PC

Avatar K A N N I  B A L
Test publié par le
Version PC

Et on va tous remercier chaleureusement le Chevalier Fumerolle pour nous avoir démontré l'affreuse hitbox de notre personnage et qui se tient dans un jeu demandant autant de skills qu'un Dark Souls. Et c'est la chose qui se fait le plus entendre de cet épisode.
Qu'est ce que je raconte en plus, on le remarque dès le premier gros troll avant les vieilles soeurs Gardiennes du feu. Je commence à peine le jeu et je sens déjà les conneries venir. Et idem sur le chemin pour le château des géants avec le deuxième troll. Le nombre de fois que je me suis pris ces bullshits sont légions.

C'est donc un Dark Souls où il y a beaucoup beaucoup d'acabit qui viennent te prendre la tête et te faire passer un moment désagréable jusqu'à en trouver le jeu mauvais. Dommage pour le jeu car il en a pas mal, à commencer par les objets. J'aime bien le principe qu'il y en ai beaucoup si ce n'était pas saboté par les développeurs qui ont eu la bonne idée de ne pas mettre de petit dessin lorsque tu en ramasses. Je sais que j'ai l'air d'un gogol à écrire cette ligne, mais ça prend tout un sens quand t'amasses une longue liste d'objets et que t'ignores complètement à quoi ressemble celui que tu viens de récupérer. T'es là comme un galérien à les regarder un à un (pour la énième fois) pour trouver celui ramasser. Ce problème ne se limite pas aux items ; les armes et boucliers aussi !
Ce manquement n'est pas en soi un énorme défaut mais démontre une mauvaise qualité du travail des développeurs qui, de par les autres couacs, démontrent que ce Dark Souls n'est que remplissage en voulant surfer sur la vague du précédent alors que le grand patron Miyazaki s'est absenté pour faire Bloodborne.

Poursuivons ce commentaire de remplissage avec les boss voulez-vous ? Je m'attendais vraiment pas à ce que les autres aient à ce point raison. A savoir que très peu sont mémorables et il y en deux fois plus. Quantité plutôt que qualité. D'accord, continuez de nous montrer que le réalisateur est absent, c'est bien. Vraiment certains frôlent le ridicule comme l'autre dans la tour de poison, un savant mélange de caca et de Jaba le Hutt. Pire, parfois on a du recyclage avec Quelaag du premier qui ici devient une femme-scorpion. Pffff...
Et pathétique d'ailleurs Sire Alonne. Enfin pas vraiment lui en tant que boss. Il claque. Les objets et le lore te parlent d'un guerrier venu de loin pour apporter son savoir-faire au Roi de Fer. Alors woah quoi t'as envie de voir qui c'est, surtout quand tu vois les guerriers de fer. L'intriguant mélange entre les chevaliers cuirassés et les samourais implacables. QUI EST CE BOSS BON SANG JE VEUX L'AFFRONTER ... bah non c'est un DLC. La même qu'Artoryas. Rah les chiens quoi. Te teaser bien à fond pour acheter un pauvre contenu téléchargeable. Comment ne pas détester le jeu après.
Des DLC d'ailleurs artificiellement plus durs pour cacher la misère du jeu.

L'approche Open-World est pas si mal, mais rapidement saboté ... parce que c'est un RPG quoi. J'ai un pote qui l'avait commencé par la Tour des Flammes. Oui à l'époque il connaissait la renommée difficile de la licence alors que c'était la première fois qu'il jouait à un Dark Souls. Il se faisait complètement prendre le cul et malgré qu'il faille commencer par le Château des Géants, il n'a rien lâché (mdrrr ce genre de fou). Et donc forcément, après il n'a fait que rouler sur ce qui est réellement le début du jeu. Donc ça ne vaut vraiment pas la peine de construire un Dark Souls en Open-World puisqu'il y a un vrai cheminement à suivre qui deivent vite faible si on a commencé par le plus dur. (prends donc garde à toi Elden Ring)

Donc en soi, il n'est si froncièrement mauvais. C'est qu'il ne reste pas dans le coeur et on se force pas à lui faire une place. Aduler From Software n'y changerait rien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 105 fois
1 apprécie

K A N N I B A L a ajouté ce jeu à 3 listes Dark Souls II

Autres actions de K A N N I B A L Dark Souls II