Un manic très plaisant

Avis sur Deathsmiles sur Xbox 360

Avatar Spacewolf1
Test publié par le
Version Xbox 360

Cave, l'empereur des Manic shooter débarque officiellement en France pour la première fois sur console !!! Et c'est le sympathique Deathsmiles qui ouvre le bal.

Des petites sorcières...
Dans notre monde, régulièrement des enfantset des individus disparaissent mystérieusement sans laisser de trace. Ces personnes sont en fait happées dans un autre monde : Gilverado. Là bas, un vieil homme, Mr Dior, recueille les jeunes enfants perdus et leur apprends nà maitriser leur pouvoirs magiques. Car à Gilverado les personnes peuvent trouver un pouvoir magique enfoui en eux. Les "enfants de Dior" (comme par hasard que des filles...) sont également surnommés les "Anges" car elles utilisent leurs pouvoirs pour protéger Gilverado... Ca tombe bien, il y a des monstres qui commencent à pulluler en ce moment...

Horizontal ???
Oui, Cave le grand spécialiste des shoot verticaux fait aussi de l'horizontal !!! Un format qui ne convient habituellement pas trop aux manics pourtant... Attention, les vagues ennemies ne viennent pas que d'un seul côté pour autant !!! Ainsi il vous est possible de tirer aussi bien à gauche qu'à droite de l'écran, pour cela rien de plus simple : un bouton est affecté au tir gauche et un au tir droit. Mais tout cela serait trop simple... Ainsi votre sorcière bien aimée dispose d'un familier, ce dernier tourne autour d'elle dans le sens inverse de votre mouvement (si vous allez vers le haut, votre familier va vers le bas, si vous allez à gauche, il va à droite). Ce familier a 2 utilités : il tire également en même temps que vous et il peut absorber les "étoiles de mort" (nous y reviendrons plus tard). Comme dans pas mal de shoot Cave, vous disposez de 2 types de tir : un faible et un fort. Pour le faible, il suffit de marteler le bouton de tir. Pour le fort, il suffit de le maintenir. Mais vous vous doutez bien qu'il y a d'autres différences entre les 2 tirs : tout d'abord votre familier ne bouge pas lorsque vous utilisez le tir fort ensuite, vos mouvement seront plus rapide en utilisant le tir faible. Pour compléter votre "armement", vous disposez de la traditionnelle bombes qui nettoie l'écran de la nuée de bullet.
Pour parvenir à boucler les niveaux, vous n'avez pas plusieurs vie, à la place votre personnage dispose de points de vie (3 par défaut). Vous perdez des points de vie en vous faisant toucher par des bullets (1 point) ou bien en heurtant un ennemi (1/2 point). A chaque point de vie complet perdue votre stock de bombe est renouvellé, quand à votre compteur d'items il chute de 200. Enfin, si par malheur vous perdez tous vos points de vie, ce sera le game over vous obligeant à consommer un crédit. Le compteur d'items justement s'avère être une pièce fondamental du gameplay de Deathsmiles. En tuant vos ennemis, ces derniers lâches des items qui feront augmenter votre compteurs, de manière analogue, les "étoiles de mort" absorbé par votre familier augmenteront également le compteur. Ce compteur s'utilise de 2 façons : s'il est inférieur à 1000 il vous permet de locker des ennemis (en pressant soit les 2 boutons de tirs en même temps, soit en pressant le bouton de lock), dans ce cas vos tirs iront automatiquement dessus mais attention, votre compteur baissera. Seconde possiblité si votre compteur est à 1000 (le maximum), dans ce cas vous rentrerez dans le mode boost. Vos tirs (ainsi que ceux de votre familier) seront plus puissant et vos ennemis largueront encore plus d'items... qui rapporteront encore plus de point pour le hi-score.
La dernière "subtilité" de Deathsmiles, c'est son enchaînement de niveau et sa difficulté. Les 6 premiers niveaux (A1, A2, B1, B2, C1 et C2) peuvent grosso modo se faire dans l'ordre que vous souhaitez (un niveau "1", un niveau "2", un niveau "1"...). Pour chacun de ces niveaux vous pouvez choisir sa difficulté (1, 2 ou 3, 3 étant le plus difficile) avec une certaine limitation : vous ne pouvez faire au maximum que 2 stages en difficulté 1 et 2 stages en difficulté 2. Il vous faudra donc optimiser votre enchainement de stage ainsi que, le cas échéant, leur niveau de difficulté. Une fois ces 6 stages bouclés, vous pourrez faire un "extra stage" facultatif ou bien passer directement au dernier stage du jeu. Le niveau de difficulté influence surtout les "étoiles de mort" ces bullets en forme d'étoile sont en effet tiré par les ennemis lorsque vous les tuez. En difficulté 1 ils n'en lâcheront pas, en 2 les plus gros en lâcheront, en 3 tout le monde en lance... et pas qu'un peu pour les gros. La gestion de votre familier n'en sera que plus primordiale dans les difficultés élevées. C'est d'ailleurs dans ces moments que jouer à 2 peut s'avérer bien pratique pour "nettoyer" l'écran des "étoiles de mort". D'ailleurs notons au passage qu'il est aussi bien possible de jouer à 2 en local qu'online !!!

Xbox 360 et Ver 1.1
Le jeu comporte 3 "modes" principaux : Arcade, Xbox 360 et Ver 1.1. Le mode Arcade est la stricte adaptation du jeu original avec les graphismes d'origines... ça pixellise et fait mal aux yeux. Pas mal d'option de réglages sont disponibles que ce soit de l'esthétismes (flou, zoom, cadrage... qui ne compense pas le mal aux yeux), d'ergonomie (configuration de la manette) ou du gameplay (nombre de points de vie, nombre de bombes...). On notera que si l'on modifie des options de gameplay les succès ne se déverrouillent pas (valable pour tous les modes de jeu). Enfin concernant les crédits, ils sont infinis par défaut !!! Joie pour certains, cela tue pourtant la durée de vie sur jeu puisqu'ils permettent à n'importe quel débutant de boucler le jeu en moins de 20 minutes. On aurait préféré des crédits limités qui augmentent au fur et à mesure que les heures de jeu s'accumulent (pour finir par du free play comme dans les adaptations d'Ikaruga par exemples). Le mode Xbox 360 c'est le mode arcade... mais avec des graphismes revu pour la HD !!! L'ensemble est très beau même si dans les faits c'est juste des dessins refaits pour une résolution plus grande, ne vous attendez donc pas à une révolution (la version Arcade originale étant déjà très récente puisque datant de 2007). Les bruitages et musiques n'ont pas été refaits, mais ce n'est pas un soucis car la qualité était déjà au rendez vous. Autre ajout, vous pouvez maintenant faire TOUS les 6 premiers niveau en difficulté 1 ou 2... utilité discutable vu qu'on a des crédits infinis. Le mode Ver 1.1 par contre chamboule pas mal la donne. Nous retrouvons les graphismes améliorés mais le grand changement ici c'est le gameplay manette en main. En effet il y a une grande différence entre la manette de la X360 et une borne d'arcade classique : sur X360 on a 2 sticks. Et bien Cave a eu la bonne idée de s'en servir. Comment ??? En affectant votre mouvement au stick gauche et en affectant au stick droit le mouvement de votre familier. Ce petit détail change pas mal de chose car vous pouvez maintenant placer votre familier où vous voulez. Les actions classiques (tir, bombe...) se voient également migrées sur les gâchettes pour ne pas perdre en jouabilité. On notera pour votre familier que, si vous ne touchez pas au stick droit, il se comportera comme dans la version originale.

Mega Black Label : bienvenu en enfer
Habituellement en arcade Cave sort des éditions (très) limitées de ses jeux (150 exemplaire dans le cas de Deathsmiles). Sous le nom "Mega Black Label" se cache donc ces versions spéciales comportant quelques bonus mais, surtout, ayant une difficulté revenu à la hausse à un niveau surhumain. Ici nous avons donc un nouveau niveau de difficulté qui ne s'appelle pas 4 mais... 999. Tout est dit dans le chiffre concernant la difficulté qu'atteint le jeu dans ce mode. Mais ce mode apporte également 2 autres grosses nouveautés. La première qui saute au yeux c'est un cinquième personnage jouable qui est... Sakura. Oui, le boss du niveau B-2 et accessoirement la fille de l'avant dernier boss du jeu. Elle s'avère assez bien équilibré et ne bouleverse pas le jeu. Enfin la dernière nouveauté c'est un niveau supplémentaire (Crystal Shrine) qui est facultatif. Assez corsé, il propose un nouveau thème graphique : la glace du grand Nord. Cette version spéciale "MGL" est disponible pour chacun des 3 modes de jeux (Arcade, Xbox 360 et Ver 1.1), on se retrouve donc au final avec pas moins de 6 déclinaisons de Deathsmiles sur la même galette !!!

Jouabilité: Un contrôle très simple et on ne peut plus intuitif.
Graphisme: La version arcade pixelise, les version 1.1 et Xbox 360 sont par contre un régale. L'animation ralenti par contre régulièrement quand l'écran est chargé.
Son: Des musiques et des bruitages très plaisants et de bonnes qualités.
Durée de vie: Avec les crédits infinis finir le jeu n'est qu'une affaire de 20 minutes. Mais en se limitant et en chassant le score cela devient une toute autre histoire...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 434 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Spacewolf1 Deathsmiles