👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

C'est vraiment rare que je prenne autant de plaisir dans un jeu. Je l'ai pris à sa sortie et j'ai quasiment fait que ça depuis. Le pire dans tout ça c'est que je l'ai pris quasiment par hasard, j'avais essayé Shadow Tactics et j'avais bien aimé, mais pas spécialement accroché non plus à cause des temps de chargement que je trouvais très longs, mais je me suis dit : pourquoi ne pas donner une nouvelle chance au genre ?

Surtout que j'aime beaucoup les derniers Hitman, même si ça n'a rien à voir au niveau gameplay, j'aime bien m'infiltrer partout. Je joue souvent comme ça dans les RPG, je fais péter les points de discrétion et fais les poches à tout le monde, avant de les buter par derrière... (oui il aurait été plus logique de faire l'inverse, mais comme ça tu gagnes deux fois de l'expérience, une fois pour le vol, une fois pour le meurtre)

Et en parlant de RPG j'aime beaucoup l'interface du jeu qui rappelle justement le genre, avec la barre d'action en bas et la caméra vu du dessus qui fait penser à la 3d isométrique de certains des vieux représentants du genre...

Alors les tacticals j'ai plutôt tendance à y jouer au tour par tour et donc si on excepte les quelques niveaux faits dans Shadow Tactics ben il me semble bien être un peu puceau dans le genre (à moins qu'on considère des RPG comme Pillars of Eternity comme des tacticals) et quel dépucelage !

Je passe vite fait sur le premier niveau qui est assez dirigiste vu qu'il s'agit d'un tuto, qui a son importance scénaristique, mais un tuto quand même, mais le reste est vraiment de toute beauté. On a tout ce que j'aime dans les derniers Hitman, de grands niveaux, bien travaillés, de véritables bac à sable, où on peut faire plein de choses différences, se fixer des objectifs précis (le jeu en fixe lui aussi également, mais malheureusement je n'ai pas l'impression qu'obtenir les 8 étoiles par niveau débloque quoique ce soit, c'est juste pour la frime et donc ça ne me motive pas à toutes les avoir, contrairement à Hitman... même du cosmétique j'aurais pas dit non) et c'est un véritable régal à parcourir, surtout qu'on a cinq personnages bien distincts et je suppose que tout le monde les utilisera différemment.

Je dois dire que j'ai une immense préférence pour Isabelle, une magicienne vaudou venant de la Nouvelle-Orléans (oui on est en plein dans les clichés, mais toute l'histoire du jeu n'est qu'un vaste cliché ambulant) qui peut lier les âmes de deux personnages et ce qui arrive à l'un, arrive à l'autre (y compris la mort). Limite j'aurais presque pu jouer qu'avec elle, lier des âmes, en assassiner une des deux, se cacher des gardes, en relier deux autres...
Aussi on sent que les développeurs ont pensé leur personnage, on peut lier un des persos que nous contrôlons avec un ennemi, ce qui fait que si on prend un coup l'ennemi meurt, pratique.

Et c'est ça qui est bien, en général si tu veux essayer un truc, genre prendre la possession mentale d'un cheval, ça marche et j'aime que les développeurs pensent à ce genre de détail (même si je ne l'ai pas forcément utilisé).

Le jeu est composé donc de 16 missions (dont deux très courtes servant plus pour la narration) et franchement ça se renouvelle pas mal du tout. Disons qu'à part une ville que l'on visite deux fois, à deux moments très différents et où les difficultés et les objectifs ne sont pas du tout les mêmes c'est très varié et on n'a jamais l'impression de revoir encore et encore la même chose. Chaque carte a son petit quelque chose qui la rend unique. Unicité qui peut aussi provenir des contraintes, les personnages à utiliser nous sont imposés, parfois on n'a pas nos armes (ou pas toutes) et ça nécessite vraiment de repenser notre façon de jouer et ça fait que sur les 34 heures que j'ai mis à finir le jeu, je ne me suis jamais ennuyé une seule seconde.

Le jeu fait pile la bonne durée (il y a des défis en plus que je ferai sans doute ultérieurement), les développeurs ont pu soigner leurs cartes pour vraiment penser à tout et ça c'est tellement appréciable. Disons qu'il y a certaines cartes que j'ai juste envie de refaire d'une autre manière (on a souvent le choix entre plusieurs "chemins"). Quant à la possibilité de m'adonner au speed run, je me dis pourquoi pas ?

Disons que j'ai vraiment retrouver ce que j'adore dans Hitman mais avec d'autres mécaniques de jeu, il y a la même sensation d'un plan magnifiquement bien exécuté, ce petit orgasme quand tu arrives à tuer plusieurs personnes en même temps (grâce à la pause active) sans te faire détecter.
Parce que là vu qu'on gère plusieurs personnages en même temps on a droit à une pause active afin de bien préparer nos actions et être un redoutable prédateur tapi dans l'ombre.

Alors le jeu a quelques menus défauts, pour chipoter, parfois lorsque l'on veut viser un personnage précisément alors qu'il y a d'autres personnages à côté c'est assez compliqué de viser le bon... Parfois on a quelques petits bugs, le viseur de McCoy qui se s'affiche pas (il a un sniper et donc c'est symbolisé par un réticule de visée), les points de vie des Longs Manteaux qui pareil peut ne s'afficher... rien de bien grave...

Par contre j'ai eu un bug vraiment gênant, un de mes persos est resté coincé, j'ai dû utiliser Isabelle, lié son âme avec un ennemi que j'ai assommé, puis j'ai dû déplacé mon personnage endormi à l'aide d'un autre pour le faire sortir de sa zone buguée... Franchement, ce qu'il ne faut pas faire...
Et vu qu'on n'a que trois sauvegardes rapides qui sont enregistrées, ben sans essayer cette solution du dernier espoir, j'étais bon pour refaire le niveau en entier... Niveau qui comme je l'ai dit sont très longs. Je passe facile entre 1h30 et 2h30 par niveau. Mais heureusement que les développeurs se sont bien amusés à coder plein de petits détails qui font tout, comme dit plus haut, ce qui m'a permis de me sortir de ce mauvais pas.

Ah et j'ai un élément de gameplay que je n'ai pas compris, ou bien c'est bug, je ne sais pas, mais parfois on peut envoûter des personnages pour les contrôler et si leur âme est liée avec un autre, il arrive que l'autre les suive et reproduise tous ses gestes et parfois non...
Donc je ne sais pas trop, vu que ça m'est arrivé que deux ou trois fois dans le jeu, je me dis que ce n'est pas fait exprès et que ça doit être un bug... mais là encore une fois rien de grave et c'est marrant à exploiter.

L'histoire est bien clichée comme il faut... C'est pas grave, c'est une bête histoire de vengeance, mais on a malgré un petit twist au second chapitre qui permet de relancer un peu l'intérêt pour tout ça.

Mais j'ai bien aimé les personnages, eux aussi des clichés sur pattes, mais ils sont marrants et finalement assez attachants, assez pour supporter leurs conneries...

Je note juste que c'est quand même bizarre d'être aussi limité en munitions dans le jeu alors qu'on bute à tour de bras des gens armés... mais personne n'envisage de prendre leur arme ou leurs balles... étrange...

Enfin, le jeu aurait eu moins d'intérêt si on pouvait juste utiliser le sniper à l'autre bout de la carte et abattre tous les ennemis, je pardonne donc, et bien volontiers, cette entorse au "réalisme".

Et donc tout ça fait de Desperados III une pépite pure, très bien pensée, variée, avec une forte rejouabilité, que du bonheur... J'ai tellement hâte de m'y remettre... brrr... peut-être même que je vais relancer Shadow Tactics pour la peine et lui redonner sa chance vu qu'à ce qu'il paraît c'est le même jeu (plus trop de souvenirs) mais au Japon...

Pour une fois, j'accueillerais à bras ouverts des DLC avec des missions supplémentaires...

Moizi
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs jeux vidéo de 2020

il y a 2 ans

11 j'aime

7 commentaires

Desperados III
Brover
8

Desperados revient en force... mais.

Desperados 3 aurait pu être aussi légendaire que les deux premiers, mais le bémol de la facilité l'en empêche. Alors, évidemment on peut augmenter la difficulté en s'enlevant des bonus (sauvegarde...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime

1

Desperados III
WouF
7

Critique de Desperados III par WouF

Grosse surprise de ne voir aucune surprise. Ce jeu est un copier/coller de Shadow Tactics. Même DA, même roster de persos avec mêmes skills, même level design, même narration. Très peu de...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime

1

Desperados III
Benetoile
8

Cinq brutes dans un monde de finesse

Critique publiée à l'origine sur Etoile et champignon.fr On s’était laissé dire que le précédent jeu du studio allemand Mimimi, Shadow Tactics, était un bon jeu d’infiltration tactique, genre qui ne...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Moizi
2

Vos larmes sont mon réconfort

Je ne comprends pas Disney... Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que...

Lire la critique

il y a 2 ans

426 j'aime

50

Prenez le temps d'e-penser, tome 1
Moizi
1

L'infamie

Souvenez-vous Bruce nous avait cassé les couilles dans sa vidéo de présentation de son "livre", blabla si tu télécharges, comment je vis ? et autre pleurnicheries visant à te faire acheter son...

Lire la critique

il y a 6 ans

269 j'aime

144

Le Génie lesbien
Moizi
1

Bon pour l'oubli

Voici l'autre grand livre « féministe » de la rentrée avec Moi les hommes je les déteste et tous les deux sont très mauvais. Celui la n'a même pas l'avantage d'être court, ça fait plus de 200 pages...

Lire la critique

il y a plus d’un an

207 j'aime

59