A l'aube du sixième jour...

Avis sur Detroit: Become Human sur PlayStation 4

Avatar biggy_ethan
Test publié par le
Version PlayStation 4

Alalalalalalah! Detroit: Become Human, il y a tellement à dire sur ce jeu, le fait que son developpeur soit Quantic Dream, les créateurs du cultissime Beyond: Two Souls, sans oublier l'homme aux commandes de ce chef-d'oeuvre, David Cage, souvent critiqué par rapport à ses jeux qui s'assimilent plus à des films qu'à des jeux vidéos...

Bon, tout d'abord, Detroit:Become Human, c'est vous qui faites l'histoire, par vos choix et les indices que vous avez pu chercher, c'est un jeu où il faut etre attentif de A, à Z, le moindre détail compte. Ce jeu est la définition même de l'effet papillon, c'est-à-dire qu'un simple incident ou détail peut amener des conséquences sur le reste de l'histoire. De la même manière que les ailes d'un papillon partent d'un point et se décline en une infinité de branches.

En parlant d'histoire, cette dernière est très simple: nous sommes à Detroit, ville qui sera peuplée, dans 30 ans, d'humains et d'androids. Vous suivez donc l'histoire de 3 androids, qui ont chacun un destin indépendant, l'une est une domestique dans un foyer de la classe moyenne, un inspecteur de police et un autre domestique dans un foyer très aisé dont le maitre le considère comme son père. Bien évidemment, ceci n'est que la racine de l'histoire, à vous de l'entretenir pour la faire grandir afin qu'elle devienne un platane.

J'ai trouvé le scénario parfait, on est plongé dans un Detroit ultrafuturiste à nouveau en plein essor industriel, plus dans l'industrie de l'automobile, mais dans la fabrication d'android cette fois-ci. En faisant l'histoire, on se rend compte que ce futur peut être tellement possible avec le developpement des voitures autonomes, les drônes ou encore nos smartphones qui nous rendent dépendant d'une simple machine. D'ailleurs, les humains sont detestables dans l'histoire par le fait qu'ils maltraitent les androids, les insultent et j'en passe...Le portrait dépeint par le jeu est une pure critique de notre société actuelle...

Par ailleurs, l'histoire fait énormement de réference à de vrais faits historiques, comme le fait que les androids soient séparés socialement des humains, avec par exemple des compartiments réservés au fond des bus (de quoi rappeler une page sombre de l'Histoire contemporaine des Etats-Unis, si vous voyez ce que je veux dire), des manifestations anti-androids car ces derniers "volent" le travail des humains (nous pouvons penser à certaines manifestations extremistes anti-migrants).

De la même manière que Margaret Atwood dans The Handmaid's Tales, David Cage s'inspire de faits historiques pour écrire sa dystopie autour du destin de nos 3 androids.

Bref, je recommanderai ce jeu à toutes les personnes qui adorent les films de Sciences-Fiction comme à l'Aube du Sixième Jour ou encore Terminator. Mais je recommanderai surtout ce jeu aux personnes toujours aussi réfractaires au fait que le jeu vidéo n'est pas un art. Ouvrez vos yeux, et cultivez votre jardin...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 25 fois
Aucun vote pour le moment

biggy_ethan a ajouté ce jeu à 1 liste Detroit: Become Human

  • Jeux vidéo
    Jaquette Watch Dogs 2

    Top 10 Jeux vidéo

    Avec : Watch Dogs 2, Need for Speed: Rivals, Mario Kart Wii, Destiny,

Autres actions de biggy_ethan Detroit: Become Human