La renaissance de diablo ?

Avis sur Diablo III: Reaper of Souls sur PC

Avatar Gwen Treb
Test publié par le (modifiée le )
Version PC

Des mois qu'on l'attendait, l'extension qui devait redonner un petit coup de fouet à Diablo III. Gardons en tête que le deuxième volet avait mis la barre très haute et que malgré le temps supplémentaire que Blizzard s'est accordé pour "terminer" proprement D3, ce dernier n'a pas été à la hauteur pour beaucoup d'entre nous.

Le patch du renouveau

Suite au patch 2.0.1, je me suis donc mis en tête de remonter un petit personnage afin d'être fin prêt pour accueillir Malthaël. Ce patch a donc bien préparé le terrain, amélioration générale de l'équipement, modification des sorts, de nombreux changements dont la liste est disponible sur le site de d3.
S'en est donc suivi quelques patchs correctifs et un évènement majeur dans l'histoire de Diablo 3 : la suppression de l'hôtel des ventes, qui couplé à l'impossibilité d'échanger les objets les plus puissants sauf cas spécifiques a redonné à plus d'un gamer l'envie de retourner dans le Sanctuaire.

L'arrivée tant attendue

Le 25 mars sortait donc Reaper of Souls. Je me lance donc dans les contrées de OuestMarche pour mettre fin à la traîtrise de Malthaël.

Je commencerai par parler de l'ambiance générale de l'acte V qui est, pour moi, le gros point fort de cette extension. Les environnements foisonnent de détails, le nombre d'évènements extérieurs à la quête principale est impressionnant et surtout, Blizzard a associé à cette extension une bande son que je trouve magistrale. Pour ce qui est des boss principaux, la difficulté est au rendez-vous malgré des stratégies assez simplistes, une mention spéciale à Malthaël qui m'a donné quelques sueurs froides quand j'ai eu la présomption d'augmenter la difficulté avant de l'affronter avec mon personnage en Hardcore...

Cette extension nous ajoute également une nouvelle classe : le croisé. Je n'ai pas encore eu le temps d'en monter un jusqu'au niveau 70, mais jusqu'ici (niveau 40) je ne peux m'empêcher de penser que cette classe n'est faite que pour jouer en groupe, ce qui n'est pas forcémment un mal, mais cela pourrait rebuter les joueurs solitaires.

Nous avons aussi le droit à un nouvel artisan : la Mystique. Elle nous permet de retoucher les objets, que ce soit visuellement avec la transmogrification ou au niveau des caractéristiques avec l'enchantement. Cette dernière fonctionnalité peut s'avérer extrêmement puissante car elle vous permet de rendre un objet intéressant en objet indispensable pour le prix de quelques composants.

La grande nouveauté

Le mode aventure quant à lui vous permettra de parcourir les cinq actes dans la même partie. Dans chacun des actes, Tyraël vous donnera cinq missions à accomplir (les primes), tuer un boss, tuer tous les monstres d'une zone, faire des quêtes annexes du jeu etc. Ce mode offre quelque chose qui faisait défaut jusque là, il permet de tuer la monotonie que l'on peut ressentir à force de refaire la campagne ou de se balader dans la même zone à chaque partie. Terminer ces cinq quêtes par acte vous offrira une cache Horadrique contenant des composantes, des gemmes, de l'équipement (parfois légendaire) et des cristaux de sangs : monnaie échangeable contre des objets à caractéristiques variables (cela fonctionne comme les paris dans Diablo II). Et enfin des fragments de clés qui permettent lorsque vous en avez cinq d'ouvrir une faille néphalem où la densité des monstres est très supérieure à la normal, l'endroit parfait pour trouver du nouvel équipement en somme.

Conclusion (TL;DR) : Cette extension est pour moi une réussite, elle allonge vraiment la durée de vie de Diablo 3 grâce au mode aventure. Je me languis du contenu à venir (JcJ, Mode tournoi à la Diablo II et plus encore).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 803 fois
7 apprécient · 2 n'apprécient pas

Gwen Treb a ajouté ce jeu à 2 listes Diablo III: Reaper of Souls

Autres actions de Gwen Treb Diablo III: Reaper of Souls