Pourquoi J’aime Dishonored?

Avis sur Dishonored sur PC

Avatar Maître Renard
Test publié par le
Version PC

-Pourquoi J’aime Dishonored?
Dishonored est pour moi un jeu qui m’est cher car il a été développé par Arkane Studio, une société Française ayant développé le jeu Arx Fatalis qui est mon tout premier jeu de role sur PC.De plus Dishonored a été édité par Bethesda Softwork qui est à l’origine de licenses phares et que j’apprécie énormément tel que DOOM, wolfenstein ainsi que leurs plus connu, la série des The Elder scrolls.J’ai acheté Dishonored le jour de sa sortie et je ne regrette en aucun cas mon achat car même des années après, replonger dans cet univers pour les besoins du Module m’a fait rappeler la très grande qualité qu’est ce jeu. enfin bref je vais vous expliquer en quelque point ,qu’est ce jeu et pourquoi ,pour ma personne à but purement subjectif,il est l’un grand jeu:

I -L’histoire:
-Dishonored raconte l’histoire de Corvo Attano, un garde royal envoyé par l’Impératrice pour chercher un remède contre la peste qui sévit à Dunwall.A son retour, lui et l'Impératrice sont pris en embuscade par un groupe d’assassin, ils arrivent à tuer l'Impératrice et à enlever sa fille avant de prendre la fuite.Seul sur les lieux,Corvo est rapidement arrêté et emprisonné à tort pour régicide.Il se fait finalement sauvé par un groupe de rebelle et apprend que l'assassinat de l’Impératrice était un coup monté des proches de celle-ci.Corvo cherchera les responsables pour venger son Impératrice et restaurer son honneur

II Le gameplay/rejouabilité et matériel:
a-L’objectif:
Le but du jeu est bien sur de compléter un objectif principal parsemer d’objectif secondaire et de quête annexe.C’est un jeu d’infiltration à la première personne, donc la discrétion est au premier plan, mais vous pouvez aussi semer le chaos ou bien vous faufiler dans l’ombre et repartir sans que personne ne sache quel terrible sort vous avez fait endurer à votre cible.
b-L’art du meurtre:
L’un des point fort de Dishonored est la façon dont le jeu vous propose de “s’occuper” de vos cibles, car il n’est pas simplement question d’aller dans une zone, trouver la cible et l’éliminer.Pour chaque cible il existe plusieurs possibilitées allant de la simple élimination au couteau, à la mine soigneusement placé sur le chemin du garde/ennemie/innocent ou encore en utilisant les pouvoirs offert à Corvo comme propulser sa cible du haut d’un toit et la voir atterrir sur le sol marbré et envahi de rats 30 mètres plus bas,d’ailleur plus vous tuer plus les rats seront nombreux. Bref si vous avez un peu d’imagination vous pouvez vous “occuper” de toute les manière possible vos cibles,en posant des pièges ou en combinant des pouvoirs c’est-à-dire:planter votre lame dans un ennemi puis arrêter le temps prendre possession d’un garde le mettre devant sa propre balle et remettre le temps tout en postant une mine derrière une porte,remettre le temps et invoquer des rats pour “effacer les traces” puis se dire:c’est moi qui ai fait ça? Et vous pouvez y aller à l’attaque brutal sur les gardes qui protège la cible à l'escalade des toits en passant par des conduit d’aération.
c-Le level design:
Chaque niveau dans dishonored a un level design énormément travaillé déjà par les nombreuses possibilités d’approche comme prendre possession d’un rat pour rentrer dans une salle,passer par une fenêtre entrouverte au niveau des toits ou encore trouver un garde, voler une clé pour passer une porte et ensuite se téléporter par dessus des énormes lampes.Chaque niveau est unique et a des possibilité d’infiltrations juste incroyable,ce qui nous pousse à être créatif sur l’approche de chaque niveau,Parce que voilà...un maître assassin ça va partout...des égouts au banquet des gens les plus distingué de Dunwall.
d-Les sorts et les item:
D’ailleur il est important de chercher dans chaque niveau pièces d’or/potion de soins et de mana.Mais surtout c’est que dans chaque niveau,le level design fait en sorte de cacher des charmes et runes d’os de baleines qui permet de débloquer des passives ou bien des sorts ou des amélioration de sort comme de téléporter plus loin ou prendre le contrôle d’un rats qui ouvre encore plus de possibilité de meurtres,d’infiltration ou de fuite.
e-l’équipement et la préparation:
L’histoire est composé de 9 chapitres chacune ayant pour thème une/des cible(s) précise.Le joueur commence sur le bateau de Samuel qui en profite pour vous parler de l’histoire de la cible ou de l'environnement que vous allez explorer.A la fin de chaque missions, Corvo est ramené au Hound Pit, un lieu qui sert de HUB au joueur, pouvant acheter ou améliorer son équipement entre chaque mission comme une lunette qui permet de voir plus loin ou d’avoir une arbalète plus puissante.
f-durée de vie/rejouabilité:
Malgrés ses 9 niveaux (sans les DLC)ce jeu a une grosse durée de vie,car rien que pour les fins différentes qui sont bonne,mauvaise et chaos que l’on peut avoir en fonction des choix que l’on va faire,on rajoutes le “new game+”et le jeu repart pour 12h.De plus le fait de pouvoir refaire les missions que l’on souhaites indépendamment permet le déverrouiller certain succès (si vous êtes un chasseur de trophées bien sur)
III-Graphiquement:
Un élément important qui différencie Dishonored d’un autre jeu est son style graphique, car alors que certain jeux encore aujourd’hui ne jurent que par leur “beauté”, Dishonored fait comprendre à ses joueur que sa qualité graphique en elle-même est en deçà de ce qu’il se fait actuellement (à l’époque de sa sortie en 2012), Arkane Studio a préféré s’inspirer de l’univers steampunk avec l’aide de peinture Aquarelle et de modélisation sculpté,plutôt que du réel ce qui a permit au jeu de briller dans sa direction artistique.D’ailleurs il faut savoir que les artistes qui ont travaillé sur ce jeux sont pour la plupart des freelances qui sont jamais entrer en contact avec les équipes de développement...pour “eviter” de les influencer. Car tout ceci est du sculpt,par exemple les gros bras que l’on rencontre sont des brutes avec des machoir carré et assez impressionnant a contrario des aristocrates qui sont plus fin et raffiné avec des meilleurs habits et c’est pas pour rien que personne ne le remarque,car c’est crédible...de l’outsider qui joue avec notre monde jusqu'à la différence de classe entre les pauvres et les riches.
IV-Conclusion:
Voilà,pourquoi j’aime dishonored,car ce monde est crédible que ce soit par l’ia qui est tout simplement bonne,les conversation qui racontent des histoires sur un lieu/un personnage,Le décors qui permet de faire ce que l’on veut avec un minimum d’imagination ou l’outsider qui est une divinité qui ce joue du monde des humains,tout y est sculpté pour que l’on y croit et a un moment... on y croit.Ce jeu m’a fait l’effet d’une claque,si l’on peut faire un monde aussi crédible pour exprimer une idée ou juste pour passer un bon moment à se prendre pour l’ombre d’une ombre,alors pourquoi j’y arriverais pas?De participer à la création d’un jeu tout aussi crédible?c’est grâce à dishonored et DOOM que je me suis orienté dans le jeu vidéo,tout comme Hidetaka Miyazaki (le créateur de la saga des souls),c’est un jeu qui m’a donné envie d’y travailler dedans.Je continuerais a faire les jeux d’arkan studio car pour moi rien que par dishonored ils prouvent que c’est possible de faire un jeu ,déjà en france, et surtout crédible.De Plus,la suite de dishonored 2 et prey ne sont pas la pour me contredire au vus de la qualité de leurs jeu....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 82 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Maître Renard Dishonored