Tel père telle fille...

Avis sur Dishonored 2 sur PlayStation 4

Avatar MohamedNasser
Test publié par le
Version PlayStation 4

Dishonored deuxième du nom se déroule une quinzaine d'année après le premier, Emily kaldwin en âge de diriger dunwall reçoit une visite pour le moins surprenante, une certaine tante qui a plus envie de poser ses fesses sur le trône, que de rendre visite à sa nièce... le pouvoir comme on dit. S'en suit alors un coup d’état et un exil à karnaca, terre d'où vient sa bien aimée tante, pour découvrir comment tous ceci a pu bien se produire.
On peut donc dans cette opus incarner Emily kaldwin ou Corvo attano, (on alterne pas entre les deux persos pendant l'histoire) et le moins que l'on puisse dire au niveau gameplay c'est que c'est toujours aussi efficace et jouissif que l'a été Dishonored premier du nom : en furtif ou en frontal, en létal ou pas , avec l'aide de pouvoir , de gadgets ou simplement avec la lame de votre épée , tous les moyens sont bon pour arriver à ses fins dans chacun des niveaux du jeu au level design toujours aussi tortueux et complexe comme l'a été le 1er opus. On se retrouve donc à chercher le chemin parfait pour arriver à nos fins, et qui sait découvrir quelque secrets fort bien utiles pour arriver à bout du boss du niveau... Clairement l'atout principal du jeux dans la continuité du 1er opus.
Au niveau de L'IA , il est assez facile d’échapper aux ennemis notamment à l'aide de certains pouvoirs, les ennemis ayant assez vite tendance à abandonner la poursuite et à passer à autre chose. En contre partie se faire surprendre et se retrouver face à plusieurs ennemis est très souvent fatale ce qui exigera de vous même si vous jouez létal un minimum d'observations des ennemis, et d'organisation, ceci d'autant plus si vous décidez de ne pas améliorer la vie, permettant une certaine marge de progression et une petite dose de challenge.
Graphiquement déjà magnifique artistiquement parlant depuis le 1er opus , le gain de puissance offert par cette génération de console rend l'ambiance, l'univers toujours aussi superbe et unique. La ville de Karnaca entre autre est un pur bijou ambiance méditerranéenne et on se surprend à contempler la vue que ce soit sur le bateau qui sert de QG ou pendant une mission.
On notera tous de même quelque baisse de framerate, mais rien d'injouable.
Au niveau de la bande son , c'est un peu discret mais efficace et bien integrée dans l'univers. rien de transcendant, pas de thème inoubliable.

Bref c'est Dishnored 1 mais en mieux partout, avec une histoire passionnante et très bien racontée.
Comptez 12-15h pour terminer le jeu avec à noter une excellente rejouabilité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 520 fois
4 apprécient

Autres actions de MohamedNasser Dishonored 2