Corvo's Legacy

Avis sur Dishonored 2 sur PlayStation 4

Avatar Sofian DeRochdi
Test publié par le
Version PlayStation 4

Histoire/Scénario : Ce jeu fait suite à Dishonored, on se retrouve plusieurs années après la fin du premier. Emily, la jeune fille de l’impératrice que l’on devait sauver, a bien grandi et est devenue elle-même impératrice. Nous, Corvo, sommes restés à ses côtés. Après l’apparition de la tante d’Emily qui va prendre le trône de force, nous allons nous exiler afin de préparer notre retour et destituer cette fausse impératrice. La grande nouvelle c’est que dès le début du jeu, on a le choix entre Emily et Corvo ce qui va changer certains aspects de l’histoire, des dialogues et potentiellement la fin. Comme dans le premier, on va suivre les aventures de notre héros à travers différents lieux, ici fini Dunwall et bienvenue à Karnaca, un pays plus exotique. Le but étant d’éliminer tous les lieutenants de notre rivale petit à petit jusqu’à l’atteindre elle. L’histoire est extrêmement bien construite, avec une narration sans pareille. On est très loin d’un scénario manichéen, en effet on peut voir que chaque personne est assez ambivalente. De même pour notre héros qui peut parcourir l’aventure en ne tuant personne, ce qui va conduire à une aventure plus paisible et une bonne fin ou tuer tout ce qui bouge ce qui aura pour effet de ternir le pays, de rendre méfiants les alliés et de mener vers une fin moins heureuse. De plus, on dispose de plusieurs quêtes optionnelles et possibilités différentes pour atteindre un but. Clairement la notion de choix est primordial ici, ce qui rend l’histoire tout à fait intéressante et chaque aventure différente. L’univers est très développé, surtout lorsque l’on s’intéresse à la montagne de documents à lire et à écouter. On a l’impression de parcourir un roman de grande qualité.

Musique/Son : Une très bonne bande son qui sait se faire discrètes quand il le faut.

Visuel/Réalisation : Ce jeu est vraiment très beau, on a l’impression de parcourir des artworks voir des peintures. Le design est extrêmement bien réussi, que ce soit pour ces grandes villes immenses, les créatures ou même les humains. On est face à un mélange entre la science-fiction, du fantastique avec une touche de steampunk, une vraie réussite visuelle. Parcourir les lieux est un vrai bonheur, tout est vraiment différents, chacun ayant son identité propre. Visuellement, c’est extrêmement bien détaillé, ils ont pensé au moindre petit détail dans les décors, c’est précis et net. La direction artistique est de haute volée.

Acteur/Doublage : Globalement, les doublages sont de qualité, à part peut-être quelques personnages.

Gameplay/Maniabilité : Ce jeu est un jeu d’action-infiltration qui se joue à la première personne. On dirige soit Corvo soit Emily qui va parcourir divers endroits. Notre héros peut courir, sauter, interagir avec son environnement et se battre à l’épée. Mais c’est surtout grâce à la magie que l’on pourra s’en sortir. En effet, notre personnage possède plusieurs capacités intéressantes, chacun aura son utilité propre, de même les 2 personnages n’auront pas les mêmes pouvoirs. Corvo aura accès aux pouvoirs qu’il avait dans le premier opus, ils sont plus offensifs. Emily aura des pouvoirs bien différents, elle pourra lier les ennemis entre eux, attraper des ennemis à distance, se transformer en ombre….. Le panel de pouvoirs disponibles est grand et varié, c’est à nous de savoir lesquels utiliser. Il faudra surveiller nos jauges de vies et de mana. On pourra acheter et améliorer nos pouvoirs grâce à des collectables. Ces derniers sont les objets qu’il faudra ramasser en priorité, ce sont les runes. Il y a également les charmes d’os qui permettent d’avoir des capacités plus passives. Ces 2 types d’objets sont repérables grâce à un cœur artificiel que l’on a à notre disposition. Mais nos héros disposent également d’arme plus classique, pistolet, grenades, arbalète… Tout ceci pourra être amélioré dans des magasins que l’on trouvera dans les niveaux. Les combats sont assez corsés, surtout si on ne veut pas tuer d'ennemis, on va se frotter à des ennemis humains mais aussi à des robots, des sorcières, des chiens .... A chaque début de mission, on va se retrouver dans un lieu différent avec un but en tête, éliminer un lieutenant de notre ennemie. On est alors libre dans ce petit monde ouvert et c’est là que l’exploration rentre en compte. Car oui l’exploration est primordiale ici, on va visiter tous les endroits possibles, ramasser tous les objets, les collectables, les documents, discuter avec les habitants, écouter les conversations. On va alors pouvoir débloquer des quêtes secondaires, mais également trouver des moyens alternatifs de se débarrasser de notre cible. Et c’est là la grande qualité du jeu, on peut l’appréhender comme on veut. C'est-à-dire que l’on va pouvoir construire l’histoire de la manière que l’on entend. Si on veut tuer la cible, on pourra mais on peut également l’enfermer, la discréditer, lui enlever ses pouvoirs, lui faire perdre la mémoire….. Les possibilités sont nombreuses. De plus on a différents choix possibles pour beaucoup de choses, pour nos alliés, pour les quêtes secondaires, en ce qui concerne le fait de tuer ou neutraliser les ennemis…. On peut décider d’être un bourrin ou de la jouer infiltration, ou un peu des deux. Beaucoup de choix possibles, pour que chacun puisse faire sa propre partie, ce qui accentue la rejouabilité.

Avis : Un excellent jeu, à l’univers dense, au gameplay aux petits oignons, on y reviendra avec plaisir plus d’une fois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 22 fois
2 apprécient

Sofian DeRochdi a ajouté ce jeu à 4 listes Dishonored 2

Autres actions de Sofian DeRochdi Dishonored 2