Quand le mur s'écroule

Avis sur Doki Doki Literature Club! sur PC

Avatar Steɇve
Test publié par le
Version PC

Au théâtre, il existe un concept que l’on appelle le quatrième mur. Ce dernier représente le mur imaginaire se situant entre les comédiens présents sur scène et les spectateurs. Les trois autres murs sont situés sur les côtés latéraux et le fond de la pièce. Dit autrement, ce quatrième mur représente la distance du spectateur vis-à-vis de la fiction qui se joue devant lui sur scène.

Le spectateur voit tout ce qu’il se passe mais ne peut intervenir directement, il est donc passif. Toutefois, si cette séparation « invisible » existe bien, il peut arriver qu’elle s’estompe le temps d’un instant lorsqu’un acteur sur scène s’adresse directement au public par exemple. C’est ce que l’on appelle briser le quatrième mur, un court moment durant lequel le spectateur est considéré dans la fiction. Si cette manière de faire est relativement répandu dans les films où les séries, on a tendance à oublier que le jeux-vidéo lui aussi, l’utilise fréquemment, ne serait-ce que lors d’un tutoriel par exemple. En effet, les commandes sont souvent expliquées par un PNJ directement au joueur. Il arrive que ce soit le protagoniste qui s’adresse directement au joueur également. Il existe aussi une catégorie particulière de jeux qui brise le quatrième mur dans le but de pousser le joueur à la réflexion vis-à-vis de ses actions dans le monde virtuel.

C’est dans cette dernière catégorie que Doki Doki Literature Club pourrait se ranger. Vendu comme un visual novel qui reprend à la lettre les codes du dating sim, Doki Doki Literature Club est en réalité une expérience d’horreur psychologique dans laquelle le joueur va être remis en cause. Pour ce faire, les membres de Team Salvato, le studio de développement à l’origine du jeu, utilisent de manière crescendo le quatrième mur afin de rendre le jeu de plus en plus déroutant et inquiétant aux yeux du joueur.

Pour installer progressivement ce changement de ton, Team Salvato commence par donner au joueur ce qu’il est sensé avoir, c’est-à-dire un dating sim dans lequel il doit choisir une fille à séduire parmi une sélection mise à sa disposition.

Le joueur est donc mis dans la peau d’un adolescent convaincu par sa voisine et amie d’enfance de rejoindre le club de littérature de son lycée. Un club de littérature dont les membres sont des filles que notre protagoniste trouve évidemment tout à fait charmante. Nous faisons donc connaissance avec nos nouvelles camarades autours d’une tasse de thé et d’un cupcake. Au fil des dialogues, on découvre peu à peu leurs personnalités dans une ambiance assez mièvre ponctué par une musique joyeuse mais aussi par l’attitude à tendance aguicheuse de ces demoiselles. Étant donné que nous sommes membres du club de littérature, nous devons contribuer aux différentes activités proposées par la présidente du club. On se retrouve donc à écrire des poèmes en choisissant des mots clés parmi une liste proposée. Ces poèmes permettront de passer un moment en tête à tête (avec une légère tension érotique) aux côtés de celle qui les a le plus apprécié. Si tout ceci sert principalement d’exposition pour la suite du jeu, il est amusant de constater que, malgré les avertissements présents au lancement du jeu, on reste sans mot lorsque Doki Doki Literature Club utilise un événement troublant pour amorcer son basculement dans l’horreur.

En rendant le joueur coupable de cet événement tout en lui faisant miroiter l’illusion qu’il aurait pu l’éviter s’il avait agi différemment, Team Salvato amorce le changement de ton de Doki Doki Literature Club. Un changement qui continuera sur sa lancée en utilisant les ficelles narratives et techniques du jeux-vidéo afin d’encore plus troublé le joueur.

Malheureusement, en parler d’avantage serait réduire l’intérêt du jeu à zéro et gâcherait le plaisir de la découverte si vous comptez vous y essayer. De ce fait, il ne me reste plus qu’à vous recommander Doki Doki Literature Club, d’abord pour son accessibilité puisqu’il suffit de cliquer sur l’écran afin de faire défiler les dialogues. De plus, il est disponible gratuitement sur le site officiel du studio ainsi que sur Steam. Enfin, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais, une version française de très bonne facture a été réalisé par des fans.

En vous remerciant de m’avoir lu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 69 fois
3 apprécient

Autres actions de Steɇve Doki Doki Literature Club!