Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Oh.... BANANA !

Avis sur Donkey Kong 64 sur Nintendo 64

Avatar Jonrod
Test publié par le
Version Nintendo 64

Développé par les studio Rareware, sorti en 1999 est un jeu de plateforme 3D, produit par Nintendo.

Intro.

Synopsis

Donkey Kong et toute sa famille passent de jours heureux sur les îles Donkey, lorsque le terrible crocodile K.Rool débarque sur l'île et kidnappe les proches de Donkey (qui sont Diddy, Tiny, lanky et Chunky) à l'aide de ses sbires. Donkey va donc devoir retrouver ses amis et chasser K.Rool et sa bande qui veulent à tout prix se débarasser de notre singe préféré !

Un scénario pas forcément recherché mais qui suffit à créer une trame de fond pour un jeu de plateforme comme celui-ci dont le point fort sera évidemment le gameplay. Cependant, je ne vais pas faire une partie sur le gameplay comme habituellement, mais vais en premier lieu comparer Donkey Kong 64 avec un autre jeu de Nintendo, où l'on observe quelques similitudes.

I.Comparaison

Donkey Kong 64, en effet, jeu de plateforme 3D ressemble étrangement à un certain Super Mario 64, aussi jeu de plateforme 3D, sorti trois ans plus tôt.

Dans Super Mario 64, le héros se balade de niveaux en niveaux, dispersés dans le château de la princesse Peach, afin de sauver cette dernière des griffes du terrible monstre Bowser. Pour cela, dans chaque niveau, on collectera des étoiles d'or afin d'avancer et de débloquer d'autres niveaux. A cela, on ajoute les clés que l'on obtient en battant les boss, permettant d'avoir accès à de nouveaux endroits sur le château.

Dans Donkey Kong 64, le héros se balade de niveaux en niveaux, dispersés un peu partout sur les îles Donkey, afin de sauver ces proches des griffes du terrible monstre Bowser. Pour cela, dans chaque niveau, on collectera des bananes d'or afin d'avancer et de débloquer d'autres niveaux. A cela, on ajoute les clés que l'on obtient en battant les boss, permettant d'avoir accès à de nouveaux endroits sur l'île.

On voit: trame de fond similaire, jouabilité d'ensemble identique, cependant, la touche, enfin, l'une des touches personnelles de Donkey Kong 64 est le fait que l'on puisse utiliser plusieurs singes comme personnages. En effet, dès que l'on délivre un singe, il se joint à l'équipe et on peut changer de personnage à différents endroits sur l'île et dans les niveaux. Et l'astuce, c'est que dans chaque niveau de Donkey Kong 64, chaque personnage peut obtenir 5 bananes d'or ce qui nous oblige à recommencer les niveaux plusieurs fois pour les fouiller de fond en comble et obtenir toutes les bananes d'or. D'ailleurs, parlons en plus précisément.

II.Niveaux

Ils sont moitié moins nombreux que dans Super Mario 64, cependant, si on perd de la quantité, on y gagne de la qualité. Chaque niveau est très finement élaboré, avec des univers contrastants: de la jungle aux profondeurs sous-marines, en passant par le désert, on trouve de tout. Dans chaque niveau, le but est de collecter des petites bananes colorées (chaque personnage a ses propres bananes dune certaine couleur), et lorsque l'on en collecte assez, on peut accéder au boss du niveau. En plus de cette collecte de bananes, chaque singe peut récolter des pièces qui seront très utiles dans l'aventure. En effet, dans tous les niveaux, les héros vont obtenir de l'aide de la part de Cranky Kong, Funky Kong et Candy Kong. Et, en payant le prix, on peut (et normalement, pour bien avancer dans le jeu, on doit) obtenir respectivement d'eux : des pouvoirs grâce à des potions, des armes de tir et des instruments de musiques aux pouvoirs mystérieux.

Agrémentant ces mondes, de nombreux monstres vous compliqueront la tache en vous attaquant. Allant de monstres "naturels" de l'île, tels des castors bleus ou des guêpes géantes, jusqu'aux sbires de K.Rool et parfois même des généraux. Certains seront plus facile à abattre que d'autres, cependant, tous ressusciteront après quelques minutes. Ce qui ne donne jamais un niveau vide, on a toujours du mouvement.

Les niveaux en eux-mêmes sont très grands, on passera vraiment plusieurs heures à les compléter. Et de plus, on trouve même dans ces niveaux des stages bonus, des espèces de mini-jeux qui permettent d'obtenir des bananes d'or, pour varier encore plus le jeu. Vraiment pas d'occasion de s'ennuyer.

III.Audio-visuel

Vous pouvez continuer à lire cette critique en cliquant sur le lien en dessous !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 857 fois
Aucun vote pour le moment

Jonrod a ajouté ce jeu vidéo à 2 listes Donkey Kong 64

Autres actions de Jonrod Donkey Kong 64