Avis sur

Doom Eternal: The Ancient Gods - Part Two sur PC par Payn

Avatar Payn
Test publié par le
Version PC

Bon, c'est un peu mieux que le précédent DLC. Évidemment niveau histoire ça pue toujours la merde mais on est pas là pour ça ! On joue à Doom pour faire de la viande hachée sur fond de death metal, pas pour faire de la philo !

Du coup je l'ai trouvé moins difficile que la partie 1 (heureusement car c'était insupportable), et plus généreux, avec d'avantage de variante d'ennemis, des environnement encore plus beau, des arènes plus inventives et surtout... le marteau ! Là où l'épée faisait quasiment doublon avec la tronçonneuse ou servait juste de deus ex machina, cette arme a une utilisation bien différente et offre des nouvelles façon de jouer ! (ça assomme les démons aux alentour et donne du loot !)

D'ailleurs la nouvelle configuration d'ennemis vous obligera plus que jamais à utiliser le panel de vos armes, modules et compétences à 100% ! (certains monstres n'étant tuable qu'avec une technique précise). Donc un DLC plus axé sur le fun que la difficulté débile, avec une ambiance encore plus décontractée et balekouilliste que jamais, les mecs de ID Software ont bourré tout ce qu'ils voulaient mettre : des dragons, des mecha, des armes lasers de partout et des châteaux futuristes, et dans tout ce bordel on a des clins d'oeil à Marvel, Musclor et Transformers, une musique qui émule très bien le style du regretté Mick Gordon (electro/metal) et des phases de plateforme un poil plus sympathique. On dirai le délire d'un gamin des années 80 posé en jeu vidéo, c'est méga con mais tout aussi marrant.

Du côté des déceptions, je dirai un boss final médiocre avec des patterns basiques et lents, rien d'épique ou de motivant (c'est Satan putain !), on se tape dans une pauvre arène circulaire sans musique vraiment énervée pour accompagner le combat, qui est inutilement trop long (juste dû au fait qu'il vous gratte de la vie en vous touchant). On dirait le Gladiateur qu'on affronte dans le jeu principal, mais en plus nul... Et à côté de ça aucun ajout pour les capacités du Slayer, donc pas de sentiment de progression, et aucune envie de fouiller les niveaux pour trouver des pages de codex sur le lore dont je me branle.

En gros cette partie 2 est un bon petit bonus, rien de transcendant ou apportant une plus value conséquente puisqu'on reste en terrain connu avec quelques finitions par ci par là, mais on s'éclate toujours autant.

Donc un DLC Dispensable ? Je pense que oui, sincèrement, mais appréciable pour les gros fans.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 124 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Payn Doom Eternal: The Ancient Gods - Part Two