Avis sur

Dragon Age: Inquisition sur PC par Trekker59

Avatar Trekker59
Test publié par le
Version PC

La barre des 50 heures de jeu est passée et je pense approcher, bientôt, de la moitié du jeu. Voilà déjà ce qui vous donner une petite idée de la durée de vie du jeu, même si je suis plutôt le genre de joueur à prendre mon temps en lisant tous les codex et en épuisant toutes les possibilités de dialogues... et il y en a une sacré pelletée !

Et l'expérience de jeu dans tout ça ? Tout simplement géniale... mais qui, du fait de certaines spécificités du jeu peut vite virer au cauchemar si on ne suit pas certaines recommandations que voici :

- Recommandation n°1 : jouez au Pad
Je joue sur PC, j'ai testé 2 heures au clavier-souris, ce n'est absolument pas jouable sans maîtriser une gymnastique assez compliquée dans la manipulation de la caméra du jeu en pause-tactique. Si vous êtes un intégriste du clavier/souris sur RPG, en l'état passez votre chemin même si un patch est prévu qui corrigera une partie des problèmes (mais certainement pas tout).

Le jeu se joue soit en combat temps réel, typé hash'n slash ou en combat tactique avec pause active style Baldur's Gate.

- Recommandation n°2 : comme moi vous êtes plutôt combat tactique avec pause active pour contrôler le moindre fait et geste de vos 4 personnages que vous contrôlez en même temps ? Réglez le niveau de difficulté sur Difficile avec friendly fire. C'est minimum à ce niveau que la pause tactique devient indispensable pour vaincre les ennemies.
Et si vous trouvez encore ça trop facile, il ne faut pas hésiter à passer en mode CAUCHEMAR qui n'est pas ingérable à partir du moment où mettre en pause le jeu toute les 3 secondes ne vous fait pas peur.

- Recommandation n°3 : en mode tactique, la caméra a volontairement un recul limité empêchant d'avoir une vu d'ensemble du combat en cours. Le but des développeurs, favoriser l'immersion et faire du déplacement de la caméra au coeur des combats un élément de gameplay tout aussi important que les déplacements et actions de ses personnages.
Certains font le reproche de ce choix mais j'y vois un élément tactique supplémentaire qui rend les combats beaucoup moins statiques et qui oblige la vigilance accentuant, à mon avis, le côté roleplay des phases de combat.
Maitriser le déplacement de la caméra est primordiale. Au pad c'est un régal.

- Recommandation n°4 : vous êtes plutôt style bourrin hash'n slash, ça vous ennuie de contrôler plusieurs personnages en même temps et vous préférez laisser ça à l'IA un peu limité du jeu ? Alors vous choisirez le niveau normal si vous souhaitez quand même un petit challenge dans les combats. Ou alors carrément le mode facile si ce qui vous intéresse en premier lieu c'est l'histoire et l'aspect exploration du jeu.
Même si le contexte du scénario est très classique, peu original même, ses développements et l'écriture des personnages est au niveau de la réputation de Bioware.

- Recommandation n°5 : en terme d'exploration vous serez servi dés la première zone ouverte du jeu. Avec des quêtes qui s'activent tous les 15 pas.
Réfreinez votre compulsivité de complétiste. Non, la manière idéal de jouer à ce jeu, n'est pas de vider une zone de ses quêtes avant de passer à la suivante. Surtout pas !
Certes la première zone est immense avec des tonnes de quêtes à faire. Mais la majorité de celles-ci sont des quêtes basiques style MMO low level qui sont loin d'être ce qui fait la richesse du jeu.
Les Marches solitaires est une zone débutant, faite y le strict nécessaire pour avoir les prérequis pour poursuivre la quête principale. c'est en débloquant d'autres zones que vous découvrirez la richesse du jeu. Passez 20 heures dans la première zone, et vous ne gagnerez que lassitude... et en plus vous allez développer votre personnages bien au delà des niveaux recommandés pour vivre les chapitres de la trame principale.
Vous pourrez toujours y revenir par la suite, les zones ouvertes le restent tout au long du jeu.

Recommandation n°6 : oui chaque chapitre de la trame principale à une fourchette de niveau recommandée pour les vivre et c'est indiqué dans le descriptif du chapitre lorsque vous êtes à votre table de commandement..
Alternez phase d'explorations en zone ouverte et trame scénarisée pour toujours rester à la limite haute du niveau recommandé de celle dernière. C'est là que l'expérience de jeu est optimum et assure que votre intérêt ne va pas s’essouffler.

Le défaut du jeu réside dans toutes ces recommandations. DAI offre la possibilité de jouer comme on veut... sauf qu'il est optimisé pour jouer de la façon que je vous recommande ici. Ne pas les suivre c'est diminuer grandement l'expérience du jeu qui est pourtant de haut niveau.
C'est certainement l'un des jeux qui demande le plus de discipline. C'est sa force mais aussi son gros défaut pouvant être facilement synonyme de rejet.

J'y retourne j'ai encore au moins 50 heures de plaisir devant moi. Aucune frustration de mon côté, c'est comme ça que j'aime jouer aux RPG.

Une petite dernière recommandation : Jouer en VOST pour une immersion totale dans le lore de Dragon Age.
Oui en effet, suivant les origines des personnages rencontrés jouables ou non, ils peuvent avoir un accent français qui apporte un cachet savoureux à la plupart des dialogues.
Puis au delà de ça, La VF n'est pas terrible car on ressent vraiment que le doublage à été fait à "l'aveugle" sans le play back vidéo pour guider les comédiens français. C'est parfois très agaçant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4226 fois
18 apprécient · 1 n'apprécie pas

Trekker59 a ajouté ce jeu à 2 listes Dragon Age: Inquisition

Autres actions de Trekker59 Dragon Age: Inquisition