« Aucun choix possible ? Je crois en l’existence d’une alternative »

Avis sur Dragon Age : Origins - Awakening sur PC

Avatar damon8671
Test publié par le
Version PC

Après quelques extensions d’une qualité inégale mais toujours modestes dans leur contenu, Awakening est la première, et par ailleurs la dernière, extension à proposer un contenu additionnel conséquent et d’une certaine qualité pour Dragon Age Origins. Voyons si elle a la hauteur de ses promesses ou si même-elle se rangera du côté de tous ces contenus dispensables, voire oubliables. Il s’agit de la première extension à se déclencher en dehors de la campagne principale, en réalité elle en est une suite aux événements de la trame principale.

C’est une suite quasi-directe qui essaye d’être a minima respectueuse du choix final pour ne pas trop frustrer mais qui a tout de même ses incohérences parfaitement inévitables. Je ne donnerai pas d’exemples pour ne pas spoiler méchamment mais après avoir importé différentes sauvegardes et en avoir créé une nouvelle, je dois admettre qu’il y a eu pas mal d’efforts de la part de Bioware pour minimiser les dégâts, raccrocher les wagons tant bien que mal à la moindre occasion... ça n’en devient pas une qualité mais un défaut assez bien géré je dirais. Ça s’imbrique très bien dans l’univers déjà créé et il y a même des références dans les dialogues jusque dans les événements des DLC précédents s’ils ont été fait.

Toute l’intrigue inédite autour de l’engeance et des enclins m’a beaucoup intéressé. Cette horde d’orques simplement maléfiques dans le jeu d’origine se divise ici en différentes factions et les combattre sera l’occasion d’en apprendre plus sur leurs origines et leurs motivations. C’est très bien vu, parce que le jeu ne laissait pas entendre qu’il y avait anguille sous roche sur la question mais ça paraît tout à fait cohérent dans Awakening, une relecture de certains événements est proposée sans s’imposer comme un élément de compréhension qui aurait du obligatoirement figurer dans le scénario principal, c’est très bien vu.

Les coéquipiers à notre disposition sont presque tous inédits, un parti pris audacieux et réussi. Je fais partie de ceux aimant beaucoup les personnages originaux et les remplacer était un sacré risque qu’a osé Awakening et qu’elle a très bien mené avec les personnages en eux-mêmes mais aussi en revoyant le système de dialogues à débloquer, dans certains lieux avec le coéquipier dans l’équipe plutôt qu’au camp par exemple. Une nouvelle fois, certains pourront se retourner contre nous selon nos choix, s’avérer plus complexes et intéressants que prévu, s’afficher d’abord comme antagoniste dont on imaginerait jamais faire cause commune à l’origine...

Pour le gameplay : de nouveaux items consommables bien pratiques comme les breuvages d’endurance, de nouvelles compétences pour un meilleur end game, de nouveaux enchantements pour plus de richesses sur la question, de nouveaux ennemis totalement inédits ou repris sous une forme différente... Le gameplay de ce Dragon Age Awakening est une version plus riche et plus aboutie de l’original, parfaitement adapté à un end game dont on sentait peut-être un peu trop les limites dans la trame principale. Et je ne trouve pas le jeu trop facile pour autant, contre les mobs oui mais certainement pas contre les boss bien balèzes dont on croisera la route.

Mon seul regret est l’absence de ces nouveautés dans le jeu d’origine à partir du moment où l’on possède Awakening, il faut attendre d’être dans l’extension pour bénéficier des compétences inédites par exemple alors que rien ne justifie scénaristiquement leur déblocage, c’est un peu dommage. Les développeurs ont pensé à laisser la possibilité de réinitialiser l’attribution des compétences pour chaque personnage mais je pense que ça aurait été préférable de revoir l’aventure de façon à comprendre que d’autres types de compétences pourront se débloquer par la suite afin de faire évoluer nos persos en connaissance de cause.

Les environnements inédits parcourus à l’occasion sont soignés, sont grands, s’inscrivent dans la continuité esthétique de la campagne principale en étant peut-être encore un peu plus sombres, ce qui n’est absolument pas pour me déplaire, mention spéciale à l’entrée dans le cimetière des dragons, rien que le nom devrait vous faire comprendre l’ambiance. Il en va de même pour le chara-design des amis comme des ennemis qui fait souvent très bien le job. On a du renfort très appréciable pour le doublage avec notamment Gilles Morvan, la VF de Garrus dans Mass Effect, pour l’un des persos jouables inédits.

En somme, Dragon Age Awakening s’avère bel et bien l’extension ambitieuse et respectueuse promise par Bioware, prolongeant la durée de vie du jeu original en restant fidèle à son univers et à ses codes (ludiques, esthétiques...) tout en développant tout un scénario aussi intéressant que pertinent. Il y a bien quelques petits regrets ici et là que j’ai exprimé, plus les défauts notamment de réalisation du jeu original qui sont repris, mais si vous avez aimé Dragon Age Origins, Dragon Age Awakening est l’extension à faire s’il ne fallait en faire qu’une.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 127 fois
2 apprécient

damon8671 a ajouté ce jeu à 2 listes Dragon Age : Origins - Awakening

Autres actions de damon8671 Dragon Age : Origins - Awakening