Que de la gueule !

Avis sur Duke Nukem Forever sur Xbox 360

Avatar fouapa
Test publié par le
Version Xbox 360

Quel plaisir, mais quel plaisir de reprendre le contrôle du Duke ! Un plaisir proportionnel à la déception de se retrouver face à un FPS qui mise tout sur l'ambiance et les effets de manche sans proposer de véritable expérience de jeu...du moins pas du calibre de ce qu'on attend en 2011.

Les premières minutes du jeu sont un vrai régal : l'ambiance potache et bourrine fait du bien. Le jeu installe tout de suite le ton en débutant dans les urinoirs pour poursuivre avec un remake du combat du stade du précédent épisode. On se prend à vouloir interagir avec le moindre élément de décor pour une gratifiante vanne ou action Dukesque et les sensations d'avoir à faire à un véritable héritier sont bien là.

Puis le véritable jeu débute (l'opening est un jeu dans le jeu, spoiler, deal with it), on marche, on se prend un événement scripté, on shoote, on marche, on se prend un événement scripté...Les vannes amusent de moins en moins, le décor se fait de plus en plus monotone et puis on commence à remarquer quelques détails qui clochent:

Les graphismes tout d'abord en choqueront sûrement plus d'un d'emblée de jeu. L'ensemble passe plutôt bien mais est franchement mal dégrossi. Textures dégueulasses, mauvaise gestion de la lumière, effets d'un autre âge...l'esthétique donne parfois l'impression d'un jeu passé en HD à la va vite.

Le gameplay, familier et instinctif au début, qui se révèle en fait rigide et de plus en plus pénible. FPS console oblige la visée n'est pas forcément donnée et les armes semblent avoir été conçues pour vous faire gâcher des munitions : flingue inutile, fusil alien au pattern de tir débile, fusil à pompe lent comme un enfant unijambiste. Et je ne parle pas de l'attaque au corps à corps...

Et puis tout le reste : un scénario dont on se fout de plus en plus au fur et à mesure du jeu, des phases de véhicule irritantes, des phases de "plateforme" irritantes comme un peeling anal aux orties...Le tableau s'assombri au fur et à mesure de la progression, ponctuée par un temps de chargement de quelques minutes toutes les 10 minutes de jeu à peine.

Alors bon, je fais mon terrible là comme ça, mais je vais le finir ce p*tain de jeu ! 12 ans, ce serait trop con. D'autant qu'il y a du bon : l'ambiance, les boss, le goût de la nostalgie et quelques bonnes idées (les pv deviennent "l'ego", la biere donne une résistance folle...)...mais ça ne vaut certainement pas tant d'attente et encore moins 65 euros. On ne peut pas capitaliser à ce point sur l'emballage et espérer que les joueurs vont être assez engourdis par la nostalgie pour ignorer la décennie d'évolution du FPS qui nous sépare de DN3D...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 602 fois
13 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de fouapa Duke Nukem Forever