Beware, the Lord of the Land approaches!

Avis sur Dungeon Keeper sur PC

Avatar skacky
Test publié par le
Version PC

Dungeon Keeper est pour moi l'un des meilleurs jeux de stratégie/gestion sortis à ce jour, et je trouve que c'est bien dommage que très peu de jeux du genre sortent de nos jours. Parce qu'en plus de proposer un gameplay facile à prendre en main et très complet, Dungeon Keeper nous donne l'occasion d'incarner un agent du Mal, chargé d'occire les gentils héros qui vivent paisiblement. Et en plus c'est bourré d'humour.

Le scénario du jeu est relativement basique, chaque niveau consistant plus ou moins à soit exploser la tronche du gentil Seigneur (Lord of the Land), soit de latter d'autres gardiens rivaux. À chaque fois qu'on finit un royaume, la carte du monde s'affiche et montre la progression du Mal sur les paisibles terres des héros, et le Mentor donne des commentaires amusants sur le prochain royaume, royaumes qui portent des noms assez évocateurs (Eversmile, Flowerhat, Nevergrim, etc).

Le gameplay de Dungeon Keeper est très simple : vous disposez au départ d'un Cœur du Donjon et de quatre Imps, et vous devez construire différentes salles (couveuse avec des poulets, antres, salle de trésor, bibliothèque...) afin d'attirer des créatures qui bosseront pour vous en l'échange d'un endroit où crécher, de nourriture et d'une paye. Différentes salles attirent différentes créatures ; les Warlocks aiment passer du temps dans la bibliothèque pour rechercher d'autres salles ainsi que des sortilèges, tandis que le célèbre Démon Bileux sera plus attiré par une large concentration de volaille et un atelier pour construire portes et autres pièges.

Au niveau des créatures, on peut dire que le bestiaire est complet ; mouches, dragons, chiens des enfers, Maîtresses Noires habillées en latex style SM, Démons Bileux qui se battent en pétant (oui oui) ou encore des araignées qui se donnent un malin plaisir à geler les prisonniers pour s'amuser. Tout est là. Vous devrez faire en sorte que vos bestioles soient les plus heureuses possibles, dans le cas contraire elles risquent de démissionner, de rejoindre l'ennemi ou tout simplement de se rebeller et de vandaliser votre donjon.

L'économie se base sur l'or, et vous devrez utiliser vos Imps pour creuser des tunnels et récolter ce métal précieux. Les Imps se chargent aussi de conquérir du territoire pour votre donjon et de renforcer vos murs pour éviter que des intrus ne puissent s'introduire dans votre petit domaine. Vous pouvez même donner des baffes à vos créatures pour les faire bosser plus vite, mais attention car elles peuvent s'énerver si vous leur en donnez trop. Vous pouvez même les tuer comme ça. Tentez de donner une baffe à un démon cornu pour rigoler, mais sauvegardez avant.

Au niveau des combats, le jeu est très rapide et ils se finissent généralement très vite. Un groupe de Démon Bileux bien levelés et c'est un carnage assuré à coups de nuages de pets nocifs. Les cris que poussent les bestioles quand elles se battent sont vraiment excellents et très drôles, surtout les cris de guerre des fées. Les effets sonores ainsi que la musique sont de très bonne facture, rien à redire de ce côté.

Au niveau des points faibles, on peut regretter le fait que l'interface soit assez austère de nos jours et que les combats soient parfois assez confus et difficiles à suivre quand il y a beaucoup de combattants. Mais cela n'enlève rien au plaisir de jeu.

Dungeon Keeper est véritablement une petite perle que tout amateur de RTS/Gestion se doit de connaître.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 635 fois
3 apprécient

skacky a ajouté ce jeu à 2 listes Dungeon Keeper

Autres actions de skacky Dungeon Keeper