Le musou mature... avec une skin Gundam !!!

Avis sur Dynasty Warriors : Gundam 3 sur PlayStation 3

Avatar Spacewolf1
Test publié par le
Version PlayStation 3

Et de 3 !!! Mais au lieu de juste rajouter quelques MS, Koei nous refond son jeu... pour notre plus grand bonheur.

Histoire ???
DWG 3 propose une histoire exclusive, prétexte à la réunion de tout un tas de personnages de l'univers Gundam. Concrètement, tout le monde se retrouve catapulté dans un monde hostile où un mystérieux signal est émis par des installations inconnues... installations qui ont une étrange tendance à se multiplier. Différents groupes vont donc se former suivant les hypothèses et idées émises : détruire les installations, les protéger, étudier le signal... L'histoire est bien menée et vous obligera à prendre le contrôle de différents personnages.
En avançant dans le scénario vous débloquerez les missions "histoires". Celles-ci n'ont rien à voir avec la trame principale mais s'avèrent indispensables pour le fan : elles permettent de revivre les grands évènements des différentes séries. Bien qu'elles soient peu nombreuses, on apprécie que cette fois-ci cela ne concerne pas que l'univers UC !!!

Dis, tu me prêtes ton Gundam ???
La campagne faisant intervenir tout le monde, DWG va gérer les différentes relations entre les protagonistes. Et là, Koei a totalement revu le système pour le simplifier et rendre le jeu bien plus plaisant. Le niveau de relation des personnages va de 0 à 5 :

0 : Vous ne pouvez rien faire, le personnage est en réalité bloqué.
1 : Le personnage est débloqué, vous pouvez améliorer vos relations avec lui.
2 : Il est disponible en tant que partenaire.
3 : Il est disponible en tant que pilote.
4 : Il peut porter plus d'attaques partenaires. La capacité spéciale de son MS personnel est débloquée.
5 : Il devient un "New Type" et peut être choisi comme opérateur.

Pour améliorer les relations, rien de plus simple : jouer avec le personnage, avoir ce personnage comme allié durant des missions, utiliser ce personnage comme partenaire ou opérateur. Mais le grand changement, c'est que le niveau de relation est GLOBAL : quand vous avez un personnage (par exemple Amuro) avec un niveau 4, disons, eh bien quel que soit le perso avec lequel vous jouerez, Amuro aura toujours un niveau de relation de 4 !!! Bref, fini de devoir faire monter les relations pour tout le monde, et de devoir repartir de 0 si vous changez de joueur. Autre grand changement : il n'y a pas de relation négative ; le niveau de relation n'est JAMAIS dégradé, il ne peut qu'être amélioré. Là encore, une véritable bénédiction qui rend le système des relations bien plus simple et pratique.
Naturellement, cela impacte directement le déblocage des Gundams. Maintenant, il vous suffit de jouer 5 fois avec un MS et vous débloquez sa licence. Il ne vous reste plus qu'à acheter cette dernière pour débloquer le MS pour TOUT LE MONDE. On est à des années-lumière du calvaire du précédent opus, surtout que nous avons maintenant 52 personnages pour environ 70 MS.

Musou encore et toujours
Le gameplay est lui assez basique/bourrin... du beat 'em all quoi... on sent la licence Dynasty Warrior. Cependant, le gameplay a évolué et dispose de finesses qui font que ce Musou atteint une certaine maturité. On note parmi ces subtilités une jauge de SP qui, une fois remplie, permet de déclencher une attaque spéciale. Cette jauge se remplit en tapant et tuant les méchants, bien sûr. ^^ Néanmoins, si votre vie arrive dans le rouge, elle se remplit toute seule. :p On notera également que si l'on se trouve à côté d'un coéquipier, il est possible de lancer une attaque spéciale en duo !!! Cette attaque spéciale a un total de 3 niveaux de puissance (les niveaux 2 et 3 n'étant accessibles que lorsque votre pilote a un niveau suffisant, nous allons y revenir). Niveau possibilité de combo, l'ensemble n'est pas très varié et s'avère quasiment identique pour tous les personnages/mechas... tout comme le SP, les possibilités augmentant avec le niveau du pilote. L'ensemble dispose d'une bonne prise en main. Néanmoins, le jeu souffre de problèmes de caméra, notamment lorsque vous être proche des décors ou en plein cœur d'une masse d'ennemis (mais qu'attendez-vous pour les exterminer ???). Il est possible de faire pivoter la caméra avec le stick et de recentrer la vue, mais cela ne suffira pas toujours. On retrouve toujours les fameux QTE lorsque votre frappe rencontre celle d'un personnage ennemi. Le gagnant du QTE disposera d'un avantage de quelques secondes durant lesquelles le perdant ne pourra rien faire (idéal pour balancer un SP :p ).
Nouveauté : l'attaque partenaire. Au début de la mission, vous choisissez un partenaire. Vous disposez d'une jauge qui se remplira à l'aide, notamment, de power-ups et de la prise de zones stratégiques. Une fois cette jauge remplie, vous pourrez demander à votre partenaire d'intervenir. Cette intervention peut prendre plusieurs formes : attaque de mêlée, tir, soutien... Les combats contre les Mobile Armors (Big Zam, Psycho Gundam...) ont également été revus et simplifiés. Dorénavant, les MA disposent de 2 jauges : leur vie (barre rouge) et leur protection (cercle jaune). En les frappant, vous infligez peu de dégâts à leur barre de vie, mais vous remplissez la jauge de protection. Une fois cette dernière remplie, durant quelques secondes, les dégâts que vous infligerez à la barre de vie seront plus importants. À cet instant, les points faibles apparaîtront également, vous permettant d'infliger encore plus de dommages. Une fois ces quelques secondes écoulées, la jauge de protection retombe à 0.

Et comment qu'on gagne ???
Une partie de DWG 3 se gagne simplement en tuant le commandant adverse. Pour ce faire, il faut d'abord le faire apparaître sur le terrain en amenant à 0 la jauge de combativité (en haut à droite) de l'ennemi. Cette jauge diminue en capturant les zones stratégiques et en tuant les personnages ennemis. Chose importante : vous disposez également d'une jauge de combativité... qui peut également baisser. Pour vous, l'utilisation de cette jauge est simple : tant qu'elle est remplie, si vous mourez, vous revenez avec un Gundam tout neuf. Si elle est vide quand vous mourez, c'est game over et l'échec de la mission.
J'ai parlé de zones stratégiques ; c'est là le cœur du jeu. En effet, le terrain est composé de plusieurs zones, neutres ou sous le contrôle d'un joueur (vous ou l'ennemi). Pour gagner le contrôle d'une zone, il suffit de liquider tous les soldats qui la défendent. Mais vous avez des zones spéciales, les zones stratégiques. Les capacités offertes par ces champs sont non négligeables : catapultage vers une zone éloignée de la carte, remplissage de la jauge de combativité, renforcement de vos alliés, bombardement des zones adverses, remplissage régulier de votre jauge partenaire... Cela est d'autant moins négligeable que c'est la prise de ces zones qui fera baisser la combativité de votre adversaire. À chaque fin de mission, vous recevrez des points d'expérience ainsi que de l'argent. Cette argent vous permettra d'acheter les licences des Gundams, mais également des compétences et des améliorations...

Améliorations et compétences
Au fur et à mesure des parties, votre personnage va gagner de l'expérience et ainsi monter en niveaux (jusque 50). Le niveau d'un personnage détermine ses caractéristiques (mêlée, tir, notamment), mais surtout son nombre d'enchaînements maximal et son niveau d'attaque SP. Vos pilotes peuvent également avoir des compétences, qui s'achètent tout simplement. Il vous faudra cependant débloquer les compétences à l'achat en finissant des missions spécifiques. Les compétences ne se débloquent donc plus aléatoirement. De plus, une compétence débloquée à l'achat l'est pour TOUS les pilotes (même s'il vous faudra les acheter pour chacun).
Tout comme vos pilotes, les MS disposent de leurs propres caractéristiques, qui peuvent être améliorées. Tout d'abord, chaque Gundam dispose d'une capacité spéciale, cette dernière se débloquant lorsque son pilote attitré atteint le niveau d'amitié 4. Les caractéristiques suivantes sont classiques : mêlée, tir, défense, blindage, vitesse... ainsi que le nombre de "modules". Les modules sont de 2 types : améliorations normales ou "compétences" (comme les pilotes). Dans le premier cas, vous améliorez l'ensemble des caractéristiques de votre MS. Dans le second, votre MS acquiert une capacité (tir qui traverse les parades, attaque de charge plus puissante...). Il vous faudra bien choisir. Une autre possibilité pour améliorer votre MS sont les plans. Ces derniers se trouvent en jouant avec le MS ou en le détruisant (lorsqu'il est piloté par un pilote ennemi). Il existe 4 rangs de plans, mais à un même rang, les caractéristiques peuvent être très différentes. Pour utiliser un plan, il vous suffit de le payer, tout simplement. Toutes ces opérations (améliorations, plans...) se font dans le laboratoire. Enfin, il existe des entraînements qui feront monter votre expérience moyennant finances. Cela est cher, mais cela fait gagner énormément de temps.

Refonte graphique !!!
Attention les yeux, DWG 3 pète la rétine. Koei a en effet opéré un changement radical, en optant pour l'utilisation du cell shading pour la modélisation des mechas, et le résultat s'avère... de toute beauté. À ce cell shading s'ajoutent de magnifiques effets de particules et de fumée... Les Trans-am et autres modes Destroy n'en sont que plus impressionnants. Tout cela est malheureusement desservi par des décors toujours aussi vides et à la réalisation moyenne. Pour l'aspect sonore, nous avons le droit à une bande-son maison ; exit les OST des séries Gundam, ce qui est bien dommage... d'autant plus que nous n'avons aucune possibilité d'utiliser une playlist personnelle. Par contre, nous avons le droit aux voix japonaises !!! Et là, c'est un pur bonheur, car ce sont bien les doubleurs des séries animées qui ont été rappelés pour le jeu. On pourra cependant regretter la traduction française des sous-titres, plutôt ratée et frisant le ridicule par moments.

Jouabilité: Simple mais répétitive car manquant de variété. Quelques problèmes de caméra
Graphisme: Le cell shading rend les mechas magnifiques... on regrettera donc les décors désespérément vides dans lesquels ils évoluent.
Son: Une bande-son plutôt rock/métal type américain, rien de transcendant mais cela colle bien à l'esprit du jeu. Et la possibilité de jouer avec les vraies voix japonaises !!!
Durée de vie: Le jeu est toujours long... mais le système revu et corrigé de déblocage facilite grandement la vie (et le plaisir de jeu). Rajoutons à cela un multijoueur online et local.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 814 fois
7 apprécient

Autres actions de Spacewolf1 Dynasty Warriors : Gundam 3