La belle et la bête

Avis sur Enslaved : Odyssey to the West sur PlayStation 3

Avatar Aiua42
Test publié par le
Version PlayStation 3

Prenez une bonne dose de Prince of Persia (nouvelle recette), ajoutez un soupçon de Beyond Good and Evil et saupoudrez d'une pincée d'Ico. Mélangez tout ça avec une libre interprétation du Voyage en Occident, et vous obtenez Enslaved.

On ne peut pas dire que le jeu soit très original, mais ce qu'il fait il le fait bien.
On appréciera notamment les acrobaties de Monkey (fortement inspiré du PoP 2008), notamment grâce à des animations réussies.

Mais le gros point fort du jeu est la relation qui se nouera entre Monkey (la bête) et Trip (la belle). Relation qui commencera comme maître/esclave pour s'inverser au cours de l'aventure, Monkey prenant un rôle beaucoup plus paternel vis à vis de Trip.
On notera aussi un certain nombre de réplique savoureuses, notamment à partir du moment où Pigsy se joint à l'aventure.

Coté gameplay, rien de très nouveau, mais ça reste assez varié pour ne pas s'ennuyer.
Les acrobaties sont simples mais bien réalisées. Le combats assez primitifs (ce qui colle bien à la personnalité de Monkey) et plaisants mais ne se compliqueront que vers la toute fin du jeu, ce qui est un peu dommage. Et pour finir, des scènes de conduite du nuage sont très sympa mais assez peu exploitées.
Il y a aussi une scène avec un autre véhicule qui est très bien trouvée.

Maintenant qu'il se trouve à vil prix, il serait dommage de passer à coté de ce jeu, car même s'il ne réinvente clairement pas le genre, il remplit plutôt bien son contrat, et la relation entre les deux protagoniste est vraiment très bien rendue, et pleine d'humanité dans cet univers de désolation.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
2 apprécient

Autres actions de Aiua42 Enslaved : Odyssey to the West