👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Epic Mickey, sorti sur Wii en décembre 2010, est le fruit de la collaboration de Warren Spektor (Deux Ex) et de son studio de développement Junction Point Studios et du scénariste de comic book Peter David (Hulk, X-Factor). Comme résumé plus haut, l'histoire plonge le plus célèbre personnage Disney, Mickey dans un univers à la limite du glauque, très sombre, semblable à des limbes, complètements dévastées. Et c'est ce qui fait l'originalité du jeu. L'univers est très sérieux, presque adulte, bien loin des dernières aventures télévisuelles du personnage, et fait appelle à tout un pan de l'univers Disney maintenant oublié des mémoires et qui pourtant font parti des premières créations de Walt Disney. L'originalité est également présente dans le gameplay. Même si le jeu apparait comme un jeu de plateforme classique, l'utilisation de la peinture pour réparer des objets, ou du dissolvant pour en faire disparaitre, va amener plein de possibilités, et va même jouer sur la façon dont se comporte Mickey au fil du temps et sur l'histoire du jeu en elle-même. Car Peter David a écrit plusieurs fins possibles au jeu, en fonction de votre utilisation de la peinture, ou du dissolvant, ainsi que des décisions prises au cours du jeu. De plus, chaque niveau est ponctué par un mini niveau en 2D assez sympathique, qui apporte une fraicheur entre deux niveaux aux décors sombres. A noté également le soin apporté aux graphismes, très beau pour une Wii, mais qui prouve que la console de Nintendo arrive un peu en fin de vie, et que une Wii HD ne serait pas de refus.

Mais, malgré son lot de qualité indéniables, le jeu possède, hélas un gros défaut qui plombe une bonne partie du plaisir de jeu : la caméra. Cette caméra se place très mal dans des phases de combats mais également dans certaines phases de plate forme assez délicates où vous devrez sauter avec précision pour éviter de tomber dans un bain d'acide. Non seulement, ce problème énerve, mais il donne un mal de crâne atroce, à certains moments, lorsque la caméra part dans tous les sens. Un défaut assez regrettable, d'autant plus que Warren Spektor a fait preuve d'une mauvaise fois assez déconcertante en disant qu'« il n'existe pas un jeu qui ne me pose pas problème au niveau de la caméra si vous me le laissez trente secondes dans les mains. »

Mais à part ce problème, Epic Mickey se révèle être un bon, voire très bon, jeu. Explorant le passé des créations de ce cher et grand Walt Dinsey, avec nostalgie et hommage, le jeu apporte du nouveau aux jeux de plate-forme. Un must have pour tous les fans de ce cher Walt.
AntoineBigor
7
Écrit par

il y a 11 ans

2 j'aime

Epic Mickey
William
5
Epic Mickey

Epic Fail

En mélangeant de la peinture et du dissolvant, les développeurs d'Epic Mickey ont tâché la caméra du jeu, effacé toute trace de cohérence narrative, barbouillé un level design illisible, étalé des...

Lire la critique

il y a 11 ans

6 j'aime

4

Epic Mickey
Flbond
9
Epic Mickey

Magique

Je suis agréablement surpris, m'attendant pas forcément à une merveille, mais je pense qu'il manque un peu d'ambition. Une belle prouesse de l'ami Warren. Dans un monde connu comme le monde de la...

Lire la critique

il y a 11 ans

6 j'aime

Epic Mickey
Med
7
Epic Mickey

Disney Epic Mickey, un trop plein d'ambition ?

Les jeux s'appuyant sur la licence Mickey sont rares. Tout le monde a en tête l'excellent Castle of Illusion sorti sur Megadrive en 1990, mais on oubli souvent l'année 1994, qui vit débarquer deux...

Lire la critique

il y a 11 ans

2 j'aime

Spider-Man - Marvel : Les Grandes Sagas, tome 1
AntoineBigor
7

Critique de Spider-Man - Marvel : Les Grandes Sagas, tome 1 par Antoine Boudet

C'est Spider-Man qui ouvre le bal (comme pour Les Incontournables) avec une saga mystique, datant de 2003, qui fait le bilan de la vie de Peter Parker, qu'elle soit passé, présente ou même future,...

Lire la critique

il y a 11 ans

7 j'aime

Rendez-vous avec la H.A.I.N.E. - Nextwave, tome 1
AntoineBigor
10

Critique de Rendez-vous avec la H.A.I.N.E. - Nextwave, tome 1 par Antoine Boudet

Avec une scénario très riche et ultra-référentiel, Warren Ellis réalise une critique (une satire même) hilarante des super héros et des codes des comics, avec par exemple des personnages ridicules au...

Lire la critique

il y a 12 ans

5 j'aime

Les Illusions perdues - Spider-Man Noir, tome 1
AntoineBigor
6

Critique de Les Illusions perdues - Spider-Man Noir, tome 1 par Antoine Boudet

Spider-Man Noir ouvre le bal de la collection Noir, et pose le ton. L'ambiance polar est plutôt bien retranscrite et l'idée d'insérer le contexte politique et économique de l'époque renforce cette...

Lire la critique

il y a 12 ans

5 j'aime