Au carrefour de l'incertitude ou comment je ne peux m'investir proprement dans l'histoire(?)

Avis sur Fallout 4 sur Xbox One

Avatar Meteor
Test publié par le
Version Xbox One

Attention spoils sur le début du jeu. Je pense pas que c'est du spoil d'ailleurs car c'est vraiment le synopsis du jeu!

Okay, c'est pas évident ce que je veux exprimer. Déjà je ne sais pas (encore?) si c'est de ma faute ou celle du jeu, à moins que c'est peut-être les deux.
Partons du fait simple que j'aime les histoires: livres, séries, films jeux vidéos ou même podcasts, j'aime les histoires.
Les JV ont la force de pouvoir vraiment faire investir le joueur et spectateur même pour la plus simpliste des histoires. Or, le personnage qu'on incarne scelle la promesse entre nous le joueur et l'histoire qui doit se dérouler.
Très vite avec Fallout 4 il y avait quelque chose qui me décontenancé: je suis dans un monde ouvert où je peux faire (sur le papier) ce que je veux...sauf que je veux qu'une chose: trouver mon bébé.
Je sais pas pour vous mais quand je suis sorti de l'abris c'était mon obsession, trouver ce bébé! Je vois bien que le monde est dévasté, qu'il y a des bébêtes partout, des gens avec des problèmes. Mais je suis dans une situation d'urgence! De ce fait, si je veux explorer un minimum je me sens coupable.
Je vois très bien que l'histoire est un prétexte, mais j'y tiens à ce prétexte! C'est simple, si on était célibataire, sans enfants, sans famille et qu'on serait sorti de l'abris comme ça avec comme seul chose à faire, survivre, j'aurais été okay.
Ce détail, sauver mon bébé, agit pour moi comme un effet papillon: je veux le sauver, donc je ramasse des trucs qui m'encombre et qui me semble d'aucune utilité (dans ma quête hein) et donc je passe pratiquement volontairement à côté de toutes les personnalisations en tout genre, des constructions et même des quêtes.
Exemple: après avoir aidé un mec et ses comparses il me dit qu'un autre groupe dans un bled pas si loin, mais pas sur mon chemin, a besoin d'aide...Euh monsieur, j'ai autre chose à faire! C'est qu'en plus le monde qui m'entoure, et donc les personnes qui s'y trouvent, ont la certitude que je suis badass.
Dans le fond ça me gêne pas d'être badass, mais je ne sais rien sur mon perso à part que c'est une mère de famille mariée dans le bonheur (oui j'ai choisi un avatar de femme pour la précision). J'ai des capacités, comme savoir utiliser une arme, qui ne sont pas justifiées. Là encore il manque pas grand chose pour que ça soit immersif: faites que la première fois qu'elle ramasse une arme qu'elle dise à voix haute "ça doit pas être bien compliqué". Bon après elle pourrait dire ça pour toutes les autres choses qu'elle sait étonnement faire.
En gros j'ai l'impression d'être Carol de TWD saison 5,6, mais dès le début de la saison 1. Il y a un décalage qui sonne faux.

Voilà, à ce stade on pourrait me dire plein de choses que je peux comprendre mais que je ne peux accepter dans mon expérience de jeu.
On pourrait me dire que je ne devrais pas faire une fixette sur l'aspect scénaristique, ce n'est pas le cœur du jeu. Mais à ça je répondrai pourquoi avoir fait précisément cette histoire qui casse la cohésion du titre? Ou plutôt mon expérience du jeu qui est peut-être, je vous l'accorde, particulière mais tout à fait acceptable non? Après tout je suis dans un monde ouvert où la liberté est le mot d'ordre.
On pourrait me dire que c'est normal, c'est la patte Bethesda. Non j'appelle pas ça une patte, j'appelle ça une indécision sur ce qu'est leur jeu ou un manque d'envie de faire plus. Car dans ce cas-là ça veut dire qu'il se sont reposés sur leurs acquis entre le 3 et le 4 (je présume).
On pourrait me dire que je dois insister, la richesse du jeu va se dévoiler. Je veux bien, et je compte continuer un peu de toute façon pour voir si je peux aller au bout de ma quête. Mais avouez qu'accepter et surtout de voir les défauts avant les qualités, il y a quelque chose qui cloche.
On pourrait me dire que le jeu n'est pas fait pour moi. Et à ça je serai perplexe. Car ce n'est pas mon premier RPG à monde ouvert, mais en effet c'est mon premier titre du studio (à peu près). Autant je peux éventuellement l'admettre par rapport à mon optique (spécifique mais pourtant légitime) que j'ai du jeu, autant je dirai non dans le cas où ça voudrait dire que "l'incompatibilité" entre moi et le jeu vient exclusivement de moi et de ne pas admettre que le titre a des défauts.
Enfin, on pourrait me dire qu'on s'en fout de mon avis. Tout d'abord je pense que ce n'est pas le bon site pour dire ça, mais j'ai surtout écrit ce texte pour les indécis qui sont peut-être à la même place que moi.

Néanmoins je suis très content d'essayer ce jeu. Il est essentiel de s'essayer de temps en temps à autre chose, de tester nos goûts. Je vais continuer un minimum, mon avis va peut-être évoluer, je l'espère. Mais si je dois être totalement franc, avec Fallout 4, c'était pratiquement une valeur sûre (pas objectivement, mais vraiment par rapport à ce que j'aime) et non pas un "test de mes goûts".
Je finirai en disant ceci: qu'importe le jeu, sa vraie qualité, celle qui fera que vous aimerez le jeu, est celle qui vous fera oublier les défauts du titre.

NB: ce texte a été écrit après avoir joué entre 10 et 15 heures de jeu. La note qui est mise est là juste à titre de présence car sans note je ne peux publier ceci. J'ai mis 6 car je pense ça exprime assez bien mon ressentiment actuel tout en ne pénalisant pas trop la moyenne du titre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3604 fois
22 apprécient · 3 n'apprécient pas

Meteor a ajouté ce jeu à 1 liste Fallout 4

Autres actions de Meteor Fallout 4