Far Cry fait (trop) du Far Cry

Avis sur Far Cry 5 sur PlayStation 4

Avatar frankynoteur
Test publié par le
Version PlayStation 4

Pas énormément de choses à dire sur cet opus, pour la simple et bonne raison qu'il est très loin de remettre les fondements installés depuis Far Cry 3 en question. Cela dit, après la nette dégradation à ce niveau dans Far Cry 4 et Primal, la pente a clairement été remontée sur l'écriture des personnages. On est revenus à cet espèce de patchwork d'individus complètement névrosés, qui se veulent profond sans l'être mais demeurent d'agréables sources d'interaction. Et sur ce point, Far Cry est meilleur que jamais, pardon Vaas.

Côté défauts, la liste est longue : une impression de très réchauffé pour les joueurs qui suivent la franchise depuis l'épisode 2, une intelligence artificielle aux fraises qui donne l'impression de sortir d'un algorithme de FPS low-cost, des missions FedEx toujours aussi casse-bonbon, un mode de progression ingénieux mais gâché par un indicateur brisant toute surprise. Ce dernier point est d'autant plus dommageable que pour le coup, la façon d'avancer dans le scénario est vraiment intéressante : il suffit de faire ce qu'on veut, tout simplement. Si seulement ils avaient tout simplement masqué les instants où l'histoire principale allait débarquer dans notre aventure... mais non, à la place, on se retrouve avec une barre de progression qui rend le tout complètement artificiel. J'insiste : c'est très très dommage. Grosse déception également du côté du scénario en lui-même : Ubisoft, en choisissant ce cadre de l'Amérique profonde, avait entre ses mains un potentiel critique incroyable. Celui-ci a laissé place à une satire rigolote mais très lisse.

J'ajouterai ma nostalgie d'un Far Cry 2 qui, s'il était répétitif à en crever, avait apporté une touche de réalisme punitif qui me manque depuis le 3 et aujourd'hui encore. Le mode survie de Primal me l'avait un peu rappelé, mais je croise les doigts pour que cette audace revienne un beau jour.

En tout cas, c'est un bon Far Cry, vraiment. Le plus jouissif depuis Far Cry 3. Les moments où les grands méchants font leur apparition ont toujours ce côté grandiloquent assez ridicules si on y regarde avec du recul. Mais dans le feu de l'immersion, ça fait mouche, et deux des quatre méchants (Faith, Father) sont suffisamment bien écrits et interprétés pour nous inspirer les émotions que le jeu cherche à nous transmettre en leur présence. C'est un très bon point, rare dans les jeux de cette envergure (financière). L'interprétation de Joseph est brillante. À mes yeux, elle éclipse même le légendaire Vaas sur pas mal de points.
Les graphismes, c'est impeccable : sur PS4 Pro, c'est joli et ça tourne comme un charme. Comprenez que sur PC, vous pouvez vous attendre à en prendre plein la vue.

Côté BO, on a affaire ici à la plus réussie de toute la franchise ; qui s'était toujours accomodée de morceaux fleuves, donc c'est pas franchement un mérite, dit comme ça. Mais vraiment : les musiques de fond sont très entraînantes, et surtout, les chœurs de la secte que l'on combat sont absolument magistraux. D'inspiration gospel, ils créent une véritable ambiance, et on en vient à regretter que le scénario n'ait pas suivi avec une patte sonore aussi ambitieuse quant au traitement qu'elle apporte aux méchants.

En bref : je le recommande. Pas au prix où je l'ai payé, mais je le recommande. À noter que les DLC devraient totalement transcender le gameplay, cette fois-ci, contrairement à ceux de Far Cry 4 et à l'instar de Blood Dragon. Affaire à suivre.

M.a.J : un mois après la publication originale de cette critique, je fais passer la note de 7 à 5 sur 10. Décidément, le vernis est sympa, mais quand on gratte un peu, ça fait plouf. Attendez la baisse de prix.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 106 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de frankynoteur Far Cry 5