Une histoire au potentiel gaché [Clairement du spoil mais osef]

Avis sur Far Cry 5 sur PC

Avatar Stiod
Test publié par le
Version PC

Je n'ai jamais joué à un autre Far Cry, mis à part Primal où je suis resté bloqué au tuto à cause d'un bug (je l'ai pas payé donc je m'en fous mais bref...).
Du point de vue du gameplay, c'est sympa mais pas ouf. Loin de là même. Les quêtes sont pas ultra-intéressantes et manquent globalement d'originalité à quelques trop rares exceptions prêt.
La maniabilité de certains véhicules et moyen de déplacement (la wingsuit bordel... les camions sont plus maniables que les voitures lambdas) est tout sauf exemplaire. L'IA est assez aléatoire avec des ennemis qui ne vous voit pas quand vous marchez vers eux à 30° de leur champs de vision mais qui vous voient parfois à 50 mètres planqués dans la forêt. Certaines missions échouent pour une raison bullshit mais réussissent quand vous faites exactement la même chose...

LA VF BORDEL! C'EST UN STUDIO A MONTREAL! COMMENT ILS PEUVENT MAL TRADUIRE?
"I spent my whole life searching for more things to say yes to" qui devient "J'ai passé ma vie à dire oui à tout ce qui se présentait à moi" MAIS BORDEL! Si vous pouvez, jouez en anglais.

Le feeling des armes est bon, même si c'est clairement des armes d'airsoft avec leur recul inexistant.

C'est super beau. J'ai été bluffé par la cinématique du début et les animations des visages sont vraiment cool. Mon pc qui est pourtant pas une bête de guerre (il a 6 ou 7 ans le pauvre) pouvait quand même montrer de bien beaux paysages à perte de vue.

Le côté beauf redneck américain poussé à l'extrême avec le testival, le mec qui se présente à l'élection, les mini épreuves de Clutch Nixon qui sont un mix parfait de débilité et d'epicness permettent quand même de faire passer le jeu sans que ce soit trop trop redondant (même s'il l'est).

Mais bon, l'intérêt principal n'est pas là.
Clairement, c'est dans les cinématiques et les fins...
...
...ah non, excusez-moi, je reformule :
Clairement, dans les cinématiques avec Faith et certaines de Jacob + le début et les fins.

John n'a pour moi absolument aucun intérêt à part pour une seule tirade quand il a la bonté de mourir. Il est bien trop manichéen et bien trop dans le stéréotype du religieux taré. Ok, si on surinterprète un peu, on peut se dire qu'il représente les gens qui utilisent la religion pour justifier leurs actes inhumains, mais c'est un thème complètement éculé qui n'était, pour moi, pas nécessaire. Son seul intérêt est de servir de tutoriel, car il n'y a aucune particularité à sa zone.

Jacob a le mérite d'avoir quelques répliques et scènes sympas, bien que son côté religieux me paraissait un peu forcé. Je pense qu'il aurait été plus pertinent de l'avoir en tant que soldat brut qui ne se soucie pas vraiment des questions religieuses, mais qui est avec eux simplement parce qu'il est dans la fratrie et qu'il considère que c'est le camps le plus fort. Mais bon, son histoire méritait un petit 5/10 pour la mise en scène. Rien de transcendant mais on s’ennuie pas.

Mais Faith...
OH BORDEL Faith...
C'est le SEUL membre de la fratrie qui te fait te poser de vraies questions sur le bienfondé de ton combat. Est-ce que, vraiment, les gens d'en face sont aussi cruels qu'on le prétend? Est-ce que, finalement, si ces gens ont envie de se perdre dans un paradis artificiel, on ne peut pas leur en laisser le droit? Parce qu'après tout, comme ils le disent si bien, s'ils sont heureux et ne font de mal à personne... est-ce qu'on ne pourrait pas simplement les laisser vivre?
Ça permet aussi de voir un autre côté du Père, qui sort complètement de ses discours religieux et explique juste qu'il préfère agir plutôt que de rester spectateur de ce monde qui s'auto-détruit. Ses paroles paraissent sensées à ce moment précis.
SAUF QUE NON, on est dans un FPS, et il faut que les personnes camées deviennent tarées et aillent buter les autres à vue, qu'ils kidnappent des gens, qu'ils capturent des bases, qu'ils fassent des loups mutants assoiffés de sang et donc du coup, bah le discours de Faith tombe à l'eau.
Et c'est tellement dommage. Les cinématiques de Faith ont tellement de gueule, l'atmosphère est tellement cool (bon, j'adore ce genre d'imagerie, on va pas se le cacher), mais non, il faut qu'ils contredisent LEUR PROPRE MESSAGE BORDEL.

La première fin que j'ai eu... c'était celle des dix premières minutes. J'ai pour principe de toujours attendre au moins 30 secondes pendant les QTE sans limite de temps, juste pour voir si les pnj autour vont boucler leur dialogue ou non. Et quand on m'a demandé de mettre les menottes au Père et que j'ai vu que les dialogues variaient, j'ai compris que c'était un choix déguisé. Et ne pas l'entraver et se barrer, bah... c'était la bonne fin. Le jeu te le répète explicitement tout le jeu. Tout ce qui arrive, c'est parce que tu as voulu embarquer le Père. Sinon sa prophétie ne se serait pas accomplie, et la secte serait juste restée une communauté armée mais inoffensive tant qu'on va pas l'emmerder, voire aurait pu se dissoudre avec le temps.
En fait, arrêter le Père et commencer le jeu en tant que tel ne peut mener qu'à deux fins : une mauvaise, où le Père nous propose une dernière fois de laisser tomber et de repartir, mais qui se termine implicitement par la mort de plusieurs personnages principaux et l'asservissement de la région, et la dernière, dont j'apprécie particulièrement le message, qui montre que Joseph avait raison depuis le début. Ça va à l'encontre de la pensée habituelle de joueur qui va considérer l'antagoniste comme taré par principe.

CEPENDANT

...bah ça marche qu'à moitié...
Alors ok, si on était partis dès le début, il se serait rien passé et tous le monde aurait été content, ça, j'accepte.
Comme j'ai vu venir le message, j'ai essayé de faire gaffe et effectivement, on peut voir que les rednecks sont pro-violence à mort, qu'ils t'incitent à tuer à toutes les occasions (ce n'est jamais le joueur qui va délibérément aller tuer un membre de la fratrie par ailleurs, c'est toujours quelqu'un qui nous l'ordonne, d'où le fait qu'ils se foutent de la gueule du joueur sur le fait qu'il pense être libre). Et effectivement, le jeu insiste lourdement sur le fait que le joueur (et les pnj qui donnent les quêtes, hein, aussi) essayent de régler tous les problèmes à coup de fusil quand une solution plus pacifiste serait envisageable... c'est en effet un message qui m'a un peu fait pensé à Undertale (en BEAUCOUP moins exploité) et qui est plutôt sympa

MAIS

Ce message aurait eu plus d'impact... si la secte n'était pas aussi agressive sans aucune putain de raison, et donc, justifiait le comportement des rednecks et du joueur.
Chaque membre de la fratrie aurait pu être beaucoup moins manichéen.

Si John n'avait torturé que des gens de la secte qui étaient donc volontaires sans kidnapper des gens qui n'ont rien demandé, les rednecks auraient pu vouloir les libérer contre leur volonté (surtout que certains ont des proches qui ont été convertis), le protagoniste aurait alors lancé les hostilités et John se serait juste "défendu". Et même : on voit clairement qu'il se défoule sur les gens. S'il avait vraiment voulu au fond de lui-même expier les péchés des gens pour les sauver, souffrant par empathie, on aurait pu se poser des questions. MAIS NON, c'est juste un crevard.

Si Jacob avait juste monté une armée dans son coin sans rien demandé à personnes par des méthodes douteuses mais sans agression et que les rednecks avaient voulu détruire cette armée par "prudence" et avaient commencé le massacre, on aurait pu se poser la question de la responsabilité de chacun, du bien-fondé du combat etc... MAIS NON, il doit kidnapper, affamer et se faire entre-tuer des gens qui n'ont rien demandé.

Si la drogue de Faith ne rendait pas les gens agressifs, s'ils se contentaient de faire des camps où ils se shootaient tous pour atteindre une dimension idyllique dans leur coin et que les rednecks les avaient attaqués par nostalgie avec les hippies... MAIS NON.

Du coup bah... 1 point de plus que la moyenne parce que Faith et les cinématiques de début et de fin... et les quelques quêtes qui m'ont fait marré (la quête où on doit emmener une femme pour accoucher mais que tous les véhicules roulants ou volants ont décidé d'exploser sur la route pile à ce moment-là m'a bien fait rire).
Mais j'ai un gout de potentiel inexploité dans la bouche.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 981 fois
8 apprécient

Autres actions de Stiod Far Cry 5