Ma grosse Sagaie sous ton ptit Tribal !

Avis sur Far Cry Primal sur PC

Avatar Mr. N e M
Test publié par le
Version PC

La saga des FarCry tire un lourd passé derrière elle : d'abord vitrine technologique sans saveur (FC1), puis pamphlet pseudo-philosophique à la mord moi le nœud (FC2), la série aura vraiment pris ses lettres de noblesse avec le troisième épisode, où elle remettait en question les codes même du médium en ce moquant parfois allégrement du joueur et de sa catharsis : "j'obéis car je suis ici pour obéir, malgré tout les signes contradictoire qui me sautent aux yeux".

Le quatrième opus était plus une translation géographique au pays des yétis et des lamas, avec moins de saveur mais d'avantage d'onirisme graphique (FC4 était somptueux, au sens design du terme).

Mais aucun de ces épisodes n'avaient réussi à nous chier un bon GamePlay : tantôt on ne pouvais pas configurer les touches du clavier, tantôt nous étions verrouillé dans l'accroupissement (les trois derniers épisodes sont très orienté infiltration, donc cela ce comprend d'une certaine manière, mais forcément, cela impact la fluidité du GamePlay).

Après la noblesse, la maturité : Primal EST... la maturité, malgré son nom rétrograde, il démontre qu'Ubisoft ne fait pas QUE de la merde.

Moins onirique que FC4 - on a tout de même des scènes de vision magistrale ("DROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOGUUUUUUUUUUE"), dans le quelle le joueur doit "détruire la lune" à coup de flèche, c'est de l'onirisme tribal ! peut-être un peu moins profond que FC4 mais tout aussi magnifique ! - plus fluide que tout les autres - via l'absence de verrouillage accroupis, ce qui rend le GamePlay tout de suite plus nerveux, et peut-être légèrement moins orienté infiltration (je n'ai jamais conquis un seul camp en mode discret, c'est possible de faire presque tout un camp avec l'oiseau de proie si on a la patience m'enfin bon...) - plus viscéral aussi - entre les animations d'exécution violente, et cette puissance que l'on ressent lorsque l'on One Shot un adversaire à la Sagaie... Rouuuuuh j'en frémis ! - mais surtout bien plus bestiale - jamais dans aucun autre jeu, de Skyrim à World Of Warcraft, en passant par Pillars Of Eternity ou tout autre jeu proposant d'être accompagné d'une bête, nous ne nous seront autant senti "Béluaire".

Car oui, dans Primal, nous sommes le Beast Master, le Maitre des Bêtes !
Et c'est à peu de chose près le même sentiment que j'ai ressenti dans Skyrim justement, où nous sommes cette fois le Dovahkiin, l'Enfant de Dragon.
Et le fait de devenir quelqu'un, de naitre en ces lieux, a quelque chose de grisant, de jouissif.

Être accroupis à coté de notre Tigris, a surveiller nos proies, préparer un plan, puis bondir au moment opportun pour tout péter !

Le feu lui même joue un rôle important, tantôt vénéré par ces Sapiens couvert de peinture bleu que sont les Izilas, il est crains par les cannibales proto-homo que sont les Udams.

Nous, nous sommes proche des Izilas, des Sapiens, mais nous venons d'un lointain clan côtier appelé Wenja, et pour nous distingué, nous portons des bracelets de coquillage.
Victimisé par les Udams, il va falloir survivre et constituer notre campement, recruter des Wenjas, et nous venger.

Les Udams ont une maladie du crane ("la maladie de la crânienne"), comme si leur cerveau voulait se développer mais que leurs crane était trop étroit, forçant une évolution rapide de leur espèce (ou menant à leurs extinction).
J'ai bien aimé ce thème même s'il n'est quasiment pas exploité (deux cinématiques, et à peine plus de blabla).

Graphiquement ça va, toute les options graphiques sont présente, le jeu est fluide (WQHD, GTX980, ultra, 40-50IPS, Gsync) et ne souffre d'aucune baisse de FrameRate (Gsync aide quand même pas mal il faut bien avouer, c'est donc délicat de nos jours de comparer ces points précis).
Le jeu est beau, l'anti-aliasing le plus élevé évite la majeure partie des scintillements (le FXAA étant cependant peu efficace sur ce dernier point, même en élevé), en terme de design artistique c'est vraiment bien foutu.

Coté langage, une vidéo du vidéaste Linguisticae sur YouTube a fait une émission sur le sujet, et c'est vrai que c'est un peu une vision "hautaine" que de les avoirs fait parler comme des andouilles (certains diront "pro-occidentale"), car après tout leurs languages est aussi élaboré que du Chinois moderne, qui pourtant est assez basique, à base de pronom et de verbe non conjugué.
Pourtant, quand on traduit du Chinois au cinéma, on ne les faits pas parler comme des andouilles ? Donc bon.
Mais après c'est un choix artistique aussi, ça peut se comprendre pour renforcer le coté "Tribal" et "Primal" justement.

L'histoire est sympa, le jeu est intéressant, même si ça manque un peu d'enjeux, je me dit qu'au final, qu'est ce qu'ils auraient bien pu raconter d'autre ?

Au final, Primal se compare non pas aux FPS dépeignant les conflits modernes, mais plutôt aux FPS médiévaux, genre Skyrim, Dark Messiah Of Might & Magic, Chivalry, Mount & Blade, et il faut avouer qu'il s'en sort très bien, avec un GamePlay extrêmement fluide (une première pour un FC je le rappel) et une histoire plutôt sympathoche, on en est presque surpris de ne pas avoir eu à grimper sur des tours de bois branlante pour débloquer des zones dite donc :p !

Viens le moment de donner une note : en gardant en tête la comparaison des autres jeux du genre (qui, au sens stricte du terme, sont inexistant : je n'ai pas souvenir d'un FPS en environnement strictement préhistorique), ainsi qu'en prenant en compte le feeling et le plaisir du jeu, et en traçant une parallèle scénaristique... J'arrive à un total de... 10.
Oula, ça fait peut-être un peu beaucoup, en vérité mon cœur balance légèrement vers un 9, car le scénar aurait pu être un poil plus poussé, cela dit, j'y ai tout de même passé 24h (presque tout pile d'après Steam xD !), et c'est autant que des RPG tel que Mankind Divided ou Tyranny.
'fin bref: j'ai surkiffé.

EDIT : Bon, avec du recul et du temps, oui, c'est vrai, FCP vaut un gros 9, et non pas un 10, il passe à coté de très peu finalement, et ce sera avec nostalgie et plaisir que je me souviendrais de mes parties chasses au Tigris, sagaie à la main, et hautes herbes pour me chatouiller la raie <3 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 418 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Mr. N e M a ajouté ce jeu à 1 liste Far Cry Primal

Autres actions de Mr. N e M Far Cry Primal