La charge précipitée du Mammouth Ubi...

Avis sur Far Cry Primal sur PC

Avatar Altharil
Test publié par le
Version PC

...au risque de finir dans le fossé ! Attention car même les géants peuvent s'éteindre. Ubisoft doit être vigilant s'il ne veut pas à terme que les gamers lui tourne le dos, le studio continue sur ses sorties frénétiques sans prendre le temps d'améliorer leur formule "gameplay" et nous proposent exactement le même menu. Le Big Mac c'est bon mais l'indigestion n'est pas loin et changer l’assiette et la déco ne suffit pas toujours quand bien même celles-ci sont belles. Mais là le problème c'est que la nourriture s'accorde mal avec l'assiette et la déco. S'ils ont freiné sur Assassin Creed, prendre le temps de s’arrêter sur la série Far Cry et repenser leur gameplay ne leur ferait pas de mal...

Car ce Far Cry Primal avait tout pour m’allécher et me faire bander l'arc par son univers (préhistoire/survie/animaux prédateurs/hommes mangeurs de chairs) mais se révèle finalement assez frustrant dans son gameplay qui reste exactement le même depuis Far Cry 3, transformant ce Far Cry Primal en FPS préhistorique. Plutôt qu'en y introduisant de vraies concepts de gameplay "action-survie" Ubi fait un simple copier/coller de Far Cry 3 et 4 à la préhistoire (ils ont même reprit la map du 4 ces feignasses). Et c'est là que ça coince... aborder le titre de façon réaliste, en mode "chasse furtive survival" ne sert à rien... ici vous vous en sortirez mieux en bourinant !
Le bourinage c'est fun un moment mais ça devient vite lassant surtout pour un titre qui se déroule à la préhistoire avec la thématique de la survie et de la prédation où un nouveau gameplay plus subtil qui reflète mieux ces aspects aurait été bien mieux approprié !
Il y a aussi un autre facteur intimement lié à ce gameplay et qui gâche le sentiment de peur, d’excitation et de frénésie que l'on pourrait ressentir à tuer des ennemis ou des animaux dans cet univers : c'est leur trop grand nombre au mètre carré (un défaut déjà présent dans le 3 mais qui est ici bien plus grave) : On ne peut plus faire un pas sur la map sans tomber sur des bestioles ou un groupe d'ennemis et ça en devient très vite énervant !

Exemple où je me lance dans une chasse :

Depuis une minute, j'approche d'un loup en mode furtif avec mon arc et là surgit de nul par un aigle qui m'attaque.
L'aigle se barre et le loup m'attaque. Fini l'arc, je le massacre à coup de gourdin...
A peine je dépèce la bête que voilà que débarque trois coyotes...
Je fais donc la fête aux coyotes mais voilà t'i pas que débarque un ours poursuivit par trois léopards !
Je prends les jambes à mon coup et je cours en appuyant sur la touche sprint et en me soignant, mais ô putain de dieux ! J'ai pas fais 3 mètres que je tombe sur un groupes d'hommes mangeurs de chairs (et complètement cons).
Heureusement les léopards lâche l'ours et attaquent les cro-magnons mais c'est finalement l'ours qui me poursuit !
Je saute dans l'eau pour échapper à la sodomie ursidée et finir comme DiCaprio dans The Revenant Je souffle enfin...
Que nenni ! Là y'a un croco qui me bouffe.
GAME OVER !!!

PUTAIN MAIS LÂCHER MOI LA GRAPPE !!!!!!! JE PEUX PAS AVANCER DANS CET UNIVERS SANS ME FAIRE AGRESSER LA PUTAIN DE TA MERE !!!! JE VEUX JUSTE ME PROMENER TRANQUILLE MOI, CHASSER TRANQUILLE !!! PAS ENVIE DE ME FAIRE PRENDRE LE CUL A CHAQUE FOIS QUE JE FAIS DEUX METRES !!!

Bon j'y vais un peu fort mais voilà à peu près à quoi on peut être confronté, et je vous cache pas que c'est parfois très drôle mais ça en devient vite lourdingue et ça gâche l'immersion et le plaisir de la découverte, en plus de tout sentiment de peur dû aux prédateurs car de toute façon, on va tomber sur un truc dans même pas deux minutes...
Une fois de temps en temps c'est sympa d'avoir ce genre d’événements imprévus et aléatoires mais le problème c'est qu'ils se répètent trop souvent, quasiment à chaque rencontre, mettant à mort toute forme de réalisme pour un joueur qui voudrait se la jouer subtil et ça ME CASSE LES COUILLES !!!!

C'est un peu comme Call of Duty, faut toujours être en action et tirer sur un truc et on repop en moins d'une sec. Ubi à la crainte d'ennuyer le joueur s'il ne se passe pas quelque chose DANS LES 2 SECONDES TOP CHRONO ENVOYER LES CROCOS !.... Alors je suis le premier à reconnaitre qu'un Open World beau, grand mais vide c'est chiant mais l'excès inverse est tout aussi préjudiciable...
Sinon l'aspect chasse a toujours été très mal géré dans la plupart des titres "grand public" qui introduisait ce concept, le dernier Tomb Raider ne s'en sort pas mieux sur cet aspect, mais là Far Cry Primal nous pousse carrément à faire un massacre d'animaux qui révolterait une Kendall Jones...
Maintenant je dis pas que la chasse doit se transformer en une simulation à la The Hunter (que je vous recommande vivement si vous ne voulez faire que ça) mais les développeurs devraient juste prendre l'exemple de The Last of Us où Naughty Dog a tout compris dans une séquence pourtant très courte d'une chasse au cerf dans la neige avec une gestion de l'arc inégalée pour ce type de jeu. The Last of Us est pour le moment imbattable dans le genre action-survie quand bien même j'étais pas fan d'univers à la Walking Dead...

Maintenant que j'ai poussé mon gros coup de gueule sur le gameplay PUTAIN, passons au reste : il y a d'excellentes idées comme introduire les modes d'amélioration pour son campement où pouvoir apprivoiser des bêtes en devenant mi-druide mi-chasseur. L'ambiance sonore est vraiment le très gros point fort du titre et on ne peut pas dire que l’environnement ne soit pas réussit esthétiquement parlant. Mais là encore, malheureusement, on pourrait encore pinailler en pensant qu'Ubi n'a pas pousser tous ces beaux concepts et aspects un peu plus loin.
Par exemple, le cycle jour/nuit où la lune, les étoiles et le soleil défilent sous nos yeux à vitesse lumière fait pale figure par rapport au cycle subtil d'un The Witcher 3.
Et les nuits bien qu'assez réussies dans leurs ambiances (surtout sonores) tournent malheureusement très vite en grosse partouze nocturnes entre animaux et cro-magnons à cause du problème de surpopulation cité plus haut. ARRGHH OUGAGAGA RRRRGGGG !!!
Mais VOS GUEULES !!! Le silence vous connaitre ce mot ?

L'histoire principale fait le job sans être aussi poussée et jouissive que celle du 3ème opus et le titre souffre toujours de quêtes annexes complètement anecdotiques.

Voilà sinon en abordant le titre comme un simple FPS à la préhistoire on peut passer quand même passer un bon moment en y jouant à tour de rôle avec des amis car les moments de grand n'importe quoi ne manque pas ! Mais pour le joueur qui veut aborder le jeu de façon "sérieuse", l'expérience peut se révéler très frustrante et décevante surtout quand on voit l’énergie investie par des artistes talentueux sur certains aspects réussis du titre être gâchée par ce gameplay inapproprié et cet Open World mal configuré. C'est surtout la précipitation d'Ubi à vouloir sortir trop vite des titres alléchants sans se fouler niveau gameplay qui m'irrite le plus.

La préhistoire aura t-elle une nouvelle chance avec Michel Ancel et son Wild ? Espérons-le !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 575 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Altharil Far Cry Primal