Mes premiers pas en Ivalice

Avis sur Final Fantasy Tactics sur PlayStation

Avatar Red13
Test publié par le
Version PlayStation

Fort du succès de sa franchise et quelques mois avant la sortie européenne de l'épisode n° 7, Squaresoft sortait en 1997, au Japon et aux Etats-Unis uniquement, le premier opus de la filiale Tactical-RPG issue de l'univers FF : Final Fantasy Tactics. Il sera suivi, de nombreuses années plus tard, de nouveaux épisodes sur GBA puis sur DS, et d'une ré-édition sur PSP. FFT reste néanmoins un titre à part dans les T-RPG estampillés Squaresoft, par sa qualité inégalable, la profondeur de son gameplay et enfin la richesse et la maturité de son scénario.

Et c'est sur ce premier point que FFT marque le gros de ses premiers points. Le scénario est un des meilleurs qu'il m'a été amené de découvrir sur un T-RPG, voire sur un RPG en général. Il est ici histoire de complots politiques, de théologie et de sorcellerie, le long d'une histoire qui se vit comme une épopée. Certes, la mise en scène reste limitée par le rendu visuel très axé tactical (la caméra permettant une vue quasi-isométrique des terrains, des sprites qui se déplacent sur des lignes verticales et horizontales) mais le titre dégage néanmoins une vraie âme, une vraie identité. Le joueur est vraiment appé par la quête de notre héros, Ramza, acteur capital mais caché de la Guerre du Lion qui sévit en Ivalice, en parallèle avec l'histoire du héros officiel de cette guerre, votre ami Delita.

Le scénario est donc d'une profondeur et d'une richesse incroyable, et il est surtout servi par une ambiance très réussie. Le gameplay est à la hauteur de l'histoire, particulièrement riche, voire complexe par moment.

Pour commencer, vous aurez l'occasion, au cours de vos pérégrinations, de recruter vos différents compagnons d'arme qui vous accompagnerons ensuite durant les combats. Avec un peu d'opiniâtreté, vous pourrez recruter quelques personnages cachés tels que Cloud, issu de FF7, suite à une première rencontre avec la "fille aux fleurs", Aerith. Enfin, vous pourrez recruter divers personnages ne participant pas au scénario mais seulement aux combats.

Chaque personnage rejoignant vos rangs peut se spécialiser dans une classe, et celles-ci sont nombreuses et se débloquent au fil de votre évolution dans le jeu (écuyer, chevalier, chimiste, mage blanc, mage noir, archer, moine, oracle, chevalier dragon, ninja, samurai, invocateur, ...). Il y en a pour tous les goûts et vous aurez vraiment la possibilité de customiser au maximum votre équipe, même si, de fait, certaines classes de personnage sont assez incontournables (un mage blanc, ça fait jamais de mal).

Une fois affecté à une classe de personnage, votre combattant, moyennant la participation aux affrontements, obtiendra des points d'expérience lui permettant ensuite d' "acheter" les différentes compétences, différentes pour chaque classe, qu'il pourra ensuite utiliser. Un système d'évolution bien rodé bien qu'un brin complexe, notamment en début d'aventure. Et franchement, le tutoriel disponible au début du titre ne fait pas que dans la pédagogie, voire découragera les moins investis des joueurs.

Vous parcourerez ensuite le territoire d'Ivalice via une carte principale vous présentant les routes et les différents lieux. Le passage par chaque point de la carte sera d'ailleurs l'occasion éventuelle de participer à l'une des nombreuses batailles aléatoires. Bref, il y aura matière à guerroyer.

FFT est donc un titre riche, long et prenant, bénéficiant d'une réalisation réussie et d'une aura incroyable. J'attire également votre attention sur la grande qualité de la bande-originale du titre, qu'il s'agisse des musiques d'introduction ou des différents thèmes qui viendront ponctuer votre aventure.

Le titre saura mettre votre sens tactique à l'épreuve et l'on pourra d'ailleurs regretter, à certains moment, des déséquilibre dans la progression du titre, certains combats particulièrement difficiles succédant sans prévenir - et sans pouvoir revenir en arrière - à des joutes d'une difficulté plutôt commune. Et étonnement, ça n'est pas le dernier quart du titre qui sera la plus difficile, compte tenu du fait que certains personnages plutôt balèzes viendront enrichir votre effectif.

Néanmoins, ces quelques petits défauts ne parviennent pas à ternir l'excellence du titre de Squaresoft, l'un des meilleurs T-RPG sorti sur console à ce jour et, personnellement, le meilleur auquel j'ai eu l'occasion de jouer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 612 fois
3 apprécient

Red13 a ajouté ce jeu vidéo à 22 listes Final Fantasy Tactics

Autres actions de Red13 Final Fantasy Tactics