Avis sur

Final Fantasy VI sur PlayStation

Avatar Imix
Test publié par le
Version PlayStation

Je me souviens encore comme j'attendais fébrilement Final Fantasy VI. Je l'avais même réservé des semaines à l'avance à mon magasin spécialisé de peur de le louper. J'étais un peu surpris que le jeu sorte à 15€ mais je n'allais pas m'en plaindre ; il faudrait être stupide... Comble du bonheur : une démo de FFX accompagnait le disque de FFVI.
Le mix parfait !

Bien sûr, j'ai joué à la démo de FFX encore, encore et encore avant d'entamer le gros du dossier : FFVI.

En 2002, j'étais en plein trip revival avec des jeux PS en 2D. Quand j'ai vu FFVI s'afficher sur mon écran cathodique, j'étais soufflé ! Les graphismes étaient somptueux. Je ne suis pas de ceux qui disent "la 2D d'avant permettait de se créer un univers...". Non ! Quand c'est bien fait, tu n'as pas besoin de ça. Et avec FFVI, c'était ça : c'était un monde techno-médiéval magique avec des perso super charismatiques (la séquence d'intro aidait quand même un peu à leur donner de la gueule et de la "matière").

Un petite heure après avoir commencé FFVI, on est comme envouté. Il se dégage un charme assez étrange de ce jeu ; entre la peur et l'émerveillement. J'étais complètement acquis à la cause des personnages alors qu'il me faut souvent un peu de temps avant de "rentrer dedans". Les musiques jouent leur petit rôle dans cette affaire ; ça sent le 16 bit à plein nez mais Dieu que c'est bon ! Et que dire des thèmes de Terra et de Celes ? Que dire de la sublissime partition Aria di Mezzo Carattere ? Et de la musique techno - super kitch - de Chocobo ? Il y a en a des dizaines tout à fait exceptionnelles et écoutées dans leur contexte, c'est absolument magnifique. On ne saurait accompagner aussi parfaitement les moments-clés qui ponctuent le jeu qu'avec ces musiques.

J'aurais presque envie de passer sous silence le système de combat qui - sans être d'une originalité folle (sauf peut-être à sa première édition sur SNES) - est une mécanique parfaitement huilée et très addictive mais il fallait tout de même en dire quelques mots. C'est fait !

Reste ce scénario poignant, ce déroulement vraiment agréable, ces moments cultes (dont on sait qu'ils sont cultes sans pour autant qu'on l'ait entendu dire)... Une belle pièce que ce FFVI. À posséder absolument, ça va de soi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 933 fois
10 apprécient

Imix a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste Final Fantasy VI

  • Jeux vidéo
    Illustration

    Top 10 Jeux vidéo

    Avec : Grandia, Final Fantasy XII, Final Fantasy VI, Baten Kaitos : Les Ailes éternelles et l'Océan perdu

Autres actions de Imix Final Fantasy VI