Avis // Pourquoi c'est mon FF préféré

Avis sur Final Fantasy XIII-2 sur Xbox 360

Avatar Exyt
Test publié par le
Version Xbox 360

[en cours de ré-écriture]

Un 8,5/10 pour ce jeu ? C'est intriguant n'est-ce pas ? En tout cas moi ça m'intrigue.
Parce que je me rallie généralement à ceux qui disent que les FF c'était mieux avant. Que le tour par tour à l'ancienne, y a qu'ça d'vrai, que les FF modernes sont pas de vrais RPG, bla bla bla.... Et à force de défendre FFXV (sur ce site notamment), j'en suis venu à repenser ma conception des FF, ainsi que ma place, ma légitimité et ma sincérité dans ce discours.
Et puis parce que de nombreuses fois j'ai pesté ou lâché le jeu. Mais, un peu comme un bon vieux film (Retour vers le futur, au hasard), plus le temps passe et plus j'identifie ce que j'aime vraiment, et ce qui me manque le plus. Et FF XIII-2 fait partie de ces oeuvres dans lesquelles j'ai envie de me plonger régulièrement. Pourquoi ?

LE PARFAIT MELANGE ?

Si vous avez la flemme de lire tout ça, ou même les mots en gras, voilà une réponse brève: Final Fantasy XIII-2 c'est MA vision ultime du RPG. Tout est là et dans des proportions idéales, qu'il s'agisse du combat, du roleplay, de la narration, de la difficulté, du contenu, de la structure et de la surface de jeu.... Avec Beyond Good & Evil, j'avais trouvé mon genre préféré, l'Aventure/Action. Mais comme le jeu est le seul à manier le gameplay de cette façon, je n'ai pas pu revivre un tel plaisir depuis. Et je crois que FFXIII-2, c'est la même chose. C'est l'exemple type et unique, le parfait mélange de ce que j'aime, espère, et attend d'un (J)RPG. Et l'avenir (et une nouvelle partie de BG&E) nous dira si ce ne serait pas plutôt les RPG mon genre favori...
[edit : Dark Souls est passé par là, et est devenu mon nouveau coup de coeur, et exemple type et unique du genre que j'aime le plus : l'Action RPG MetroidVania 3D]

La recette qui marche :

  • L’UNIVERS, hérité du XIII et encore dans l’esprit FF, mêlant la SF et le fantastique.
  • Les deux PERSONNAGES plutôt attachants, notamment Serah que j’adore (et je préfère ça plutôt que d’avoir 10 persos qui font des aller-retour dans notre équipe).
  • L’HISTOIRE, intéressante, crédible et profonde, même si tout aussi inutilement alambiquée que le XIII ; et le scénario aborde des thèmes forts, comme la vie, la mort, l’amour, le temps, l’Histoire, le sacrifice…
  • VOYAGER DANS LE TEMPS !!!!!! Altérer le passé, voir les changements dans le futur, remplir des quêtes sur plusieurs époques, voir une même zone évoluer au fil de l’Histoire,… Tout est assez cadré et scripté, mais l'illusion est là.
  • Le LEVEL DESIGN n'est plus aussi linéaire ni fait d’immenses zones ouvertes, c'est un ingénieux mélange des deux où, là encore, le Temps bloque ou débloque certaines portions. C'est varié, plein de vie et bien construit. Mention spéciale pour L’ACADEMIA, sans doute la cité futuriste vidéoludique qui m’a le plus plu ! Ambiance Blade Runner à une époque, Star Wars dans une autre, et un trip labyrintho-géométrique crépusculaire dans une autre ! <3
  • Le CHARACTER DESIGN des monstres. Et même celui des personnages, une fois qu'on entre dans le délire, ça passe très bien. :)
  • Le GAMEPLAY varié, avec du combat, de l'exploration, des énigmes (3 sortes différentes), des quêtes, des trésors, de la capture de monstres, des boss optionnels, un casino (machine à sous + course de chocobos), du jeu de rôle (cinématiques, optimisation d'équipement, de personnages et de familiers, des documents à lire, etc), des fins alternatives, une arène de combat, des quizz (un peu naze par contre),...
  • Le système de COMBAT, coeur du jeu. Personnellement, je le trouve parfait, la symbiose ultime du temps réel et du tour par tour ! Il est basé sur des stratégies de groupe (2 héros + 1 monstre) et des rôles (Attaque, Magie, Defense, Soin, Buff, Debuff). Stratégique, complet, complexe, varié, dynamique, tactique, et toujours en tour par tour ! Un FAMILIER peut se battre à nos côtés (Attrapez les tous !). On peut les gagner après les avoir vaincus, les faire progresser avec des objets spécifiques, les faire fusionner, etc. Et puis avoir un Chocobo blanc, un Béhémoth immense ou Lightning (!) avec soi… c’est la classe ! Et on a même du COMBAT-CINEMATIQUE, idée sympa qui amène un peu de variété, d’action et de scénarisation dans un combat majeur par l’usage équilibré de QTE. Et il y a encore d'autres détails vraiment bien pensés (att. surprise, items, équipement, etc)
  • La NARRATION, faites de quelques cinématiques pas trop envahissantes, des dialogues à choix multiples (pour le côté role play et des succès pas importants), des pnj avec qui on peut discuter, des quêtes, des documents (fragments) qui nous racontent en détail certains aspects, les discussions des pnj quand on passe près d'eux, qui donnent de la vie à cet univers, ou encore la possibilité de reboot une zone pour la faire plusieurs fois ou en explorer les différents embranchements narratifs (fins alternatives surtout)
  • La DUREE DE VIE est immense. En m’attardant sur les à-côtés, j’ai
    fini le jeu en 72h, et j'ai dépassé les 100h pour le finir à 100%, avec le DLC "Requiem de la Déesse" (pas ouf).
  • Le GUIDE OFFICIEL est génial (si, ça compte ! ^^).
  • Et respect pour L’AMBITION de Square Enix. Ils ont été critiqué pour le XIII, et ils ont su écouter les joueurs (mais pas trop non plus). Le résultat c'est un jeu bien construit, bien écrit, et ce malgré la liberté donnée au joueur, et notamment l’utilisation du voyage dans le temps ! C’est toujours cohérent (à quelques exceptions inévitables près), naturel, jouissif, et ça débloque des tas de possibilités… Et puis respect aussi pour avoir réussi à faire tenir tout ça sur un seul dvd, là où FFXIII en utilisait 3 ou 4, même si c'est au détriment de la qualité des graphismes.
QUÊTE DU JRPG ULTIME

Seulement voilà: je ne lui ai pas mis 10/10… Voici ce qui m'a manqué pour en faire un vrai coup de coeur de l'amour infini !

  • Les ZONES ne sont pas très nombreuses (une douzaine) ni très fouillées. Il y a trop souvent des variations (d'ambiance ou de structure) de 4~5 zones récurrentes. Bodhum, Yascha, Academia, Oerba, Augusta, Bresha... Et les autres sont soit uniques, soit assez limitées. Je parlais d'équilibre parfait, mais avec le recul, je pense qu'un peu plus de superficie et de profondeur dans chaque zone n'aurait pas été de refus. =T
  • Les MUSIQUES. J’ai fini par m’y habituer, et même à en aimer pas
    mal, mais quand vous voyez certains autres jeux de son âge, comme Skyrim ou Dark Souls, ou même les FF avant le X, ça fait râler ! Certains aimeront peut-être, mais pour ma part, à quelques exceptions près, les musiques ont été un frein à l’immersion et au rêve. Mention spéciale au thème Death Metal des chocobos... Mon dieu....
  • Les BOUCLES INFINIES de gameplay qui se mordent la queue et rendent parfois certaines situations quasi-inextricables... Par exemple: tuer des boss pour gagner des sous, pour acheter des jetons de casino, pour obtenir un artefact, pour débloquer une zone, pour aller tuer le boss qui fait gagner plein de sous. Et il y en a plusieurs comme ça. Mais ça s'explique peut-être par mon piètre skill :P
  • Le CASINO. C'est pas mal, mais les probabilités de victoire des machines à sous sont hyper faibles et il n'est pas possible d'accéder à toutes les courses en même temps. Pour le premier cas, il faut acheter plein de jetons, et bloquer sa manette pour lancer le jeu auto, et revenir plus tard une fois qu'on a gagner... ! Et pour le second, on choisit une course parmi une sélection de 7 ou 8. La carrière d'un Chocobo est limitée en nombre de courses, et il faut recommencer depuis la catégorie la plus basse si on relance une carrière. Il est possible de refaire une sélection (aléatoire, de courses simples, ou qualificatives) en utilisant un item. Encore une perte de temps inutile. Dommage.
  • Les GRAPHISMES. Est-ce que c'est l'effet "recyclage de l'épisode précédent" ? Ou à cause de la grande quantité de contenu ? Je ne sais pas, mais c'est vraiment dommage que techniquement le jeu ne soit pas à la hauteur de son aîné. Moins fluide, moins détaillé, moins ambitieux. Certes, on a plus les couloirs vides du XIII (ou presque), mais quand même. C'est d'autant plus regrettable que la direction artistique est vraiment soignée. Mais bon, il parait que les graphismes ne font pas tout...
  • Quelques DETAILS. Comme la gestion de la difficulté ou du scénario avec une structure aussi libre (comme je me suis attardé sur les à-côtés, le boss de fin était d'une simplicité folle. Et certains boss fight du New Game +, à l'inverse, étaient de vraies purges alors que je suis niveau max partout !). Mais c'est assez rare et mineur. On peut citer aussi, par exemple, le fait que l'on soit obligé de passer par des activités annexes lourdes pour avancer dans le jeu (quizz) ou le finir à 100% (machine à sous). Ça fait un peu: "on a raté cet élément, mais on veut pas que les joueurs l'esquivent, donc on le rend obligatoire".
  • La VERSION STEAM est complètement buguée. C'est une honte mais depuis sa sortie sur ce support, rien n'a été fait pour corriger le framerate douteux et les crash très nombreux. Ayant revendu ma 360, c'est le seul support sur lequel je peux encore y jouer (en attendant une éventuelle sortie sur PS4). Après ces déconvenues, j'ai abandonné l'idée d'y jouer sur PC, et les commentaires récents des autres joueurs ne m'incitent pas à retenter le coup aujourd'hui (2017). Une belle arnaque. Déçu par les développeurs là... (et de Steam aussi : ma demande de remboursement arrivant +2 semaines après l'achat, elle a été refusée).
CONCLUSION: AVIS PERSONNEL

Ce qui m'a le plus gêné, et qui m'a fait lâcher le jeu plusieurs fois, ou pondérer cet engouement, ce sont vraiment ces errances en terme de gameplay. Je ne suis pas un noob, mais je n'aime pas passer des heures à me casser la tête sur un boss. Je préfère faire du farm 1h sur des petits monstres que j'éclate en 7sec que de galérer 1h sur un combat où je galère. Et je me suis gâcher une partie du plaisir en jouant avec le guide, hésitant toujours entre le regarder et me gâcher la découverte, ou découvrir par moi-même mais oublier des choses et galérer... J'aime avoir la satisfaction d'accomplir quelque chose, mais je suis un peu fainéant (un jeu doit rester ludique !).

Mais j'ai finalement trouvé un équilibre, dans les toutes dernières heures de jeu. Parce que ces boucles infinies m'énervaient, et que je ne comprenais pas. Les zones n'étant pas immenses, les combats étant esquivables et le voyage entre les zones/époques se faisant très rapidement, il n'est pas très grave de manquer des choses. Et quand on est bloqué, il y a toujours un autre moyen pour arriver à ses fins. Et comme pour n'importe quel autre jeu, chercher des astuces, des infos ou des conseils sur internet n'est pas une hérésie. C'est comme jouer entre potes. On s'entraide. Et je pense que je prendrais beaucoup (plus) de plaisir si je recommençais le jeu fort de cette technique d'approche du contenu gargantuesque du jeu !

Final Fantasy XIII-2, c'est le premier FF et RPG que je termine, et c'est un des jeux auxquels j'ai le plus joué ! Ce FF reste donc un excellent souvenir. Je n’ai pas grand-chose à lui reprocher, et la plupart des ingrédients que je cherche dans un RPG et un FF sont là ! Et comme c'est le seul FF de ce genre, en attendant un éventuel FFXVI, je n'ai qu'une envie :
recommencer une nouvelle partie (peut-être lors de son remake PS4 tant espéré/attendu) !

EPILOGUE : Les problèmes de développement, FFXV et l'avenir des FF

Si vous avez lu ma critique sur FFXIII (ou pas), vous savez peut-être que les méthodes de développement de Square Enix n'étaient pas bonnes au début de cette génération. Problèmes d'organisation, de communication, de gestion des ressources et des équipes... Le XIII en a pâti et est devenu le jeu couloiresque qu'on connait. Boiteux mais pas mauvais. Ce XIII-2 en est donc surement les "chutes", réalisé à la fois pour limiter les pertes sur un projet qui a coûté très cher et aussi pour se racheter auprès des fans.

Reste une frustration : même avec une trilogie autour de Lightning (dont je n'ai toujours pas testé le 3, honte à moi !), on a l'impression que les ambitions des créateurs étaient beaucoup (!) plus hautes. Et malheureusement, le XV (qui est aussi un fragment de cette période chaotique du XIII) n'a (semble-t-il) pas réussi non plus à concrétiser le rêve de voir revenir FF au sommet de sa gloire à l'ère de la HD. Mais Square Enix en prend le chemin. Ils se sont rendu compte de gros problèmes, ont pris des mesures pour les arranger. Le XIV a fait un retour triomphant, et plusieurs incursions sur le marché du mobile ont été saluées. Il ne reste donc plus qu'à croiser les doigts pour que ces vieux démons n'impactent pas le développement du Remake de FFVII, et attendre le XVIe épisode, qui sera entièrement développé par le Square Enix nouvelle génération. Vivement !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 580 fois
7 apprécient · 3 n'apprécient pas

Exyt a ajouté ce jeu à 6 listes Final Fantasy XIII-2

Autres actions de Exyt Final Fantasy XIII-2