"FFXI" n'a de "FF" que le nom

Avis sur Final Fantasy XI Online sur PlayStation 2

Avatar Lorelei3
Test publié par le
Version PlayStation 2

Le premier volet online de la fameuse saga, avec l'assurance d'un design à la japonaise des plus réussis, le nom magique et la perspective de partager l'intensité d'un "Final Fantasy" avec des milliers de joueurs.

Au sortir de la boîte de jeu, un curieux aperçu se profile: une installation lente et fastidieuse. Des tas de numéros de série à entrer, des comptes compliqués à créer et à lier entre eux, des "content ID" à valider et plusieurs heures d'updates à télécharger. Le passage obligé par le client PlayOnline agace également, car on n'en utilise pas le début du quart de la moitié. S'offre à nous la possibilité de créer un personnage et un seul! Tout personnage supplémentaire est payant.

Les possibilités de personnages s'offrent enfin à nous. Cinq races sont disponibles: les Hume (humains), les Elvaans (elfes), les Galka, les Mithra (femmes-chats) et enfin les TaruTaru (gnomes). Vient ensuite le choix crucial de la profession de base: les guerriers, les mages blancs, les mages noirs, les voleurs et les mages rouges. Le personnage peut changer de profession à n'importe quel moment et choisir une classe secondaire à partir du niveau 18. Des jobs avancés apparaîssent aussi par la suite.

Passons à la création du personnage. On ne peut qu'être déçu par les options d'apparence offertes, particulièrement limitées. Coupe de cheveux, visage et compagnie se comptent sur les doigts d'une main. L'équipement disponible pour chaque classe est relativement le même et sans l'aide de joueurs avancés et riches, il est bien difficile de se procurer du matériel de qualité, cher et rare.

Le serveur est attribué au hasard, donc impossible de faire une partie avec nos amis. Une faiblesse à mon sens inacceptable pour un jeu de ce type, qui ne vaut bien souvent que lorsqu'on peut s'y mettre en groupe.

"Final Fantasy XI" est un jeu terriblement lent. C'est une véritable horreur en termes de vitesse de levelling. Le seul et unique moyen de gagner de l'expérience est de tuer des monstres, mais on se retrouve vite condamné à errer seul pendant des heures pour atteindre un niveau un tantinet respectable, avant de pouvoir enfin profiter réellement des joies du jeu en groupe, seul véritable intérêt du genre. Certes, il y a bien les quêtes données, mais elles sont pour la plupart assez fastidieuses et ne nous récompense qu'en Gil. Bref, encore du génocide de monstres en perspective. La progression dans les différents artisanats disponibles est plutôt lente, mais surtout très coûteuse. Tout concourt donc à obliger les joueurs à passer l'essentiel de leur temps au combat, du moins pendant les premières dizaines de niveaux. Fort heureusement, le combat de "FFXI" est loin d'être inintéressant, tout du moins à partir d'un certain niveau.

Côté combat donc, il reprend la configuration: un tank solide pour occuper les monstres et les attirer à lui, un mage blanc pour soigner et protéger, un voleur et un mage noir pour faire de gros dégâts aux monstres et un mage rouge, pour aider à chacune des tâches. Grâce à des effets spéciaux variés et chatoyants, et des monstres au design réussi, la présence des "furies" et des Skillchains aura de quoi passionner les tacticiens, même si sa relative lenteur pourrait de prime abord entacher son dynamisme.

"FFXI" reste un jeu bourré de contenu. Avec son monde agréable, une histoire riche qui se découvre au fur et à mesure, un design irréprochable et des communautés de joueurs plutôt sympathiques dans leur ensemble. Le monde est assez vaste à parcourir au moyen de Chocobos ou de taxi volants. On peut aussi s'amuser à équiper sa maison en meubles et fournitures. Malgré cela, les décors en eux-mêmes sont relativement pauvres, et se résument trop souvent à de grandes étendues à peine boisées. La mort du personnage est extrêmement pénalisante passé le niveau 10. On comprend que cela renforce l'âpreté du combat et l'attention à ce que l'on fait, mais il y a des limites.

"FFXI" a beaucoup à offrir, mais c'est à un prix que tous les joueurs ne sont pas prêts à sacrifier: de très, très, très longues heures d'un jeu presque décérébré, un apprentissage fastidieux, une tolérance certaine pour une interface bien lourde et une technique faiblarde sur PC.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 394 fois
1 apprécie

Lorelei3 a ajouté ce jeu à 1 liste Final Fantasy XI Online

Autres actions de Lorelei3 Final Fantasy XI Online